Accueil    Revue de presse

Sidebar left

Revue de presse

25/05/2018 - Arnold van Gennep dans Sciences Humaines Magazine
Sciences humaines
25/05/2018 - Gérald GAILLARD
Arnold van Gennep dans Sciences Humaines Magazine
Beau travail que celui de Christine Laurière qui, après une thèse sur Paul Rivet (2008), s’est attelée à revisiter l’histoire de l’ethnologie française. Après Les Années folles de l’ethnographie. Trocadéro 28-37 (avec André Delpuech et Carine Peltier-Caroff, 2017), c’est en compagnie de Daniel Fabre qu’elle a rassemblé cette biographie en treize articles d’Arnold Van Gennep (1873-1957), un des plus mémorables folkloristes et ethnographes de la France. Cette biographie permet la redécouverte d’une figure dont le travail d’ethnographe de la France a clos le temps des amateurs, et c’est une excellente chose.
Voir l'article de Sciences Humaines



Voir l'ouvrage
22/05/2018 - Bucarest dans Archiscopie
Archiscopie - Bulletin d’Informations architecturales (IFA)
22/05/2018
Bucarest dans Archiscopie
Réalisée dans le cadre d'une thèse en géographie, cette étude rend compte des spécificités du phénomène d'étalement dans la capitale, Bucarest, des points de vue tant économiquen politique, juridique et démographique que spatial et urbain. Cartes, schémas statistiques.



Voir l'ouvrage
17/05/2018 - Une recension sur Arnold van Gennep dans la revue Esprit
Esprit
17/05/2018 - Emmanuel DELILLE
Une recension sur Arnold van Gennep dans la revue Esprit
Cet ouvrage collectif réunit treize contributions de chercheurs qui, chacun à leur manière et en réalisant un véritable effort d’interdisciplinarité, reviennent sur la figure de l’ethnographe Arnold Van Gennep (1873-1957), longtemps marginalisé par l’Université française. Certes, depuis Nicole Belmont et Rosemary Zumwalt, il existait déjà des analyses de son œuvre dans des journaux scientifiques mais, avec ce nouveau livre, on ne pourra plus désormais présenter Van Gennep comme « l’ermite de Bourg-la-Reine », formule malheureuse de Georges Henri Rivière.
Article sur Arnold van Gennep: du folklore à l'ethnographie



Voir l'ouvrage
09/05/2018 - L'agence AEF revient sur le congrès du CTHS

09/05/2018
L'agence AEF revient sur le congrès du CTHS
L'AEF revient sur la présence de la Ministre Frédérique Vidal au congrès du CTHS. L'article précise que (...) "la ministre se réjouit de la tenue du congrès du CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques) qui "met à l’honneur la diversité et la collaboration, en croisant les points de vue d’universitaires et d’érudits, mais aussi de jeunes docteurs" et qui "fait dialoguer des représentants de toutes les périodes de l’histoire et de tous les pans de la connaissance, jusqu’aux sciences exactes". Le CTHS, rappelle-t-elle, "alimente deux canaux majeurs de la diffusion des connaissances au sein de la société : * le continuum entre la recherche, l’enseignement supérieur et l’enseignement du 2nd degré ; * le continuum entre les professionnels de la science et les amateurs éclairés." Pour la ministre, le thème de la transmission au cœur des discussions de ce congrès 2018 est "très important" : "Quiconque s’est trouvé en face d’un amphithéâtre de première année a pu constater le public très divers qui le compose et ne peut prétendre que l’hétérogénéité n’existe pas. Il est de notre devoir d’accompagner cette hétérogénéité de culture et cette hétérogénéité d’intelligence et de mobiliser la transmission des savoirs au service de la réussite des étudiants.
Découvrir l'AEF

28/04/2018 - Le délégué général sur les ondes de Radio Notre Dame

28/04/2018
Le délégué général sur les ondes de Radio Notre Dame
Christophe Marion a été accueilli, jeudi 26 avril 2018, dans l'émission Grand témoin pour parler du retour des sociétés savantes et du congrès de Paris. D'autres sujets d'actualité, comme la réforme de l'admission à l'Université, ont été abordés.
Ecouter l'émission

16/04/2018 - On parle du CTHS Sur Lectura Plus

16/04/2018
On parle du CTHS Sur Lectura Plus
(...) "Considérées comme vieillissantes, elles n'ont pourtant jamais été aussi nombreuses en France. Le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS), institut rattaché à l’École nationale des chartes (lien url) qui soutient les sociétés savantes dans le développement de leurs activités en recense 2000 dans son annuaire en ligne (lien url). Cette présence sur le territoire et la vivacité des sociétés savantes sont à l'origine de la création d'une Fondation du CTHS pour décerner des prix et renouer avec une tradition ancienne de reconnaissance des travaux menés par les sociétés savantes. La Fondation a pour ambition de distribuer divers prix, dès 2018 : un prix de thèse destiné à récompenser l’excellence de la recherche d’un jeune docteur ; un prix destiné à mettre en valeur les projets d’une société savante particulièrement dynamique ; un prix destiné aux enseignants du second degré porteurs d’un projet avec une société savante (en partenariat avec l’Association des professeurs d’histoire-géographie)" (...).
Découvrir l'article

15/04/2018 - Les Républicains grassois dans la presse

15/04/2018
Les Républicains grassois dans la presse
"L'ouvrage que viennent de publier Marie-Hélène Froeschlé-Chopard et Michel Froeschlé sur les sociétés populaires de la révolution française donnent un éclairage fascinant sur la manière dont les habitants de Grasse et de Plascassier ont expérimenté ce qu'on appelle aujourd'hui la démocratie participative".
Découvrir le magazine



Voir l'ouvrage
01/04/2018 - Jean-Charles Coulon sur Radio Orient

01/04/2018
Jean-Charles Coulon sur Radio Orient
Jean-Charles Coulon est l'invité de Radio Orient pour parler de La Magie en terre d'Islam au Moyen Âge.
Écouter Radio Orient



Voir l'ouvrage
01/04/2018 - Le CTHS dans la presse

01/04/2018
Le CTHS dans la presse
La presse revient sur l'actualité et les projets du CTHS, à la suite de la conférence de presse organisée le 20 mars 2017.
Découvrir l'article

29/03/2018 - La Magie en terre d'Islam dans le magazine l'Histoire

29/03/2018 - Jean-Charles Coulon
La Magie en terre d'Islam dans le magazine l'Histoire
Le magazine l'Histoire consacre un article, dans son numéro d'avril 2018 à Jean-Charles Coulon et à son ouvrage sur la magie en terre d'Islam, publié aux éditions du CTHS. Longtemps ignorés par la recherche, les manuscrits de magie arabe se dévoilent aujourd'hui à nous. Dans le catalogue du fonds arabe de la Bibliothèque nationale de France établi par de Slane en 1883 et répertoriant les 4 665 manuscrits du fonds ancien, la section consacrée aux « sciences occultes » contient 163 manuscrits, dont 112 sous l'étiquette de « magie ». Loin d'être marginales, les sciences occultes étaient hautement prisées par les cercles de pouvoir, d'où une abondante production de textes et de manuscrits.
Découvrir l'article dans l'Histoire



Voir l'ouvrage
20/03/2018 - Conférence de presse du CTHS

20/03/2018
Conférence de presse du CTHS
Le Président Maurice Hamon et le délégué général Christophe Marion avaient donné rendez-vous à la presse pour présenter l'actualité du CTHS : le congrès de Paris, la Fondation et les projets en cours. Jean-Robert Pitte, Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques, et Franck Collard, Président de l'Association des professeurs d'histoire-géographie, étaient présents pour expliquer les nouveaux partenariats établis avec le CTHS. Politis, Valeurs actuelles, Politis, l'Histoire, Radio Notre Dame, Radio Courtoisie et d'autres médias assistaient à ce moment d'échange important.

13/03/2018 - Compte-rendu dans "Office et Culture" N°47
Office et Culture
13/03/2018 - Francis GOUGE
Compte-rendu dans "Office et Culture" N°47
Ce livre retrace l'évolution de la capitale roumaine depuis le renversement du régime communiste suivi de la formidable libération du marché immobilier, de la relance économique de 2003 (qui n'a pas réglé la crise du logement qui sévissait) et, pour finir, de la crise.



Voir l'ouvrage
06/03/2018 - Le CTHS dans Sud-Ouest Mag

06/03/2018
Le CTHS dans Sud-Ouest Mag
Le délégué général, Christophe Marion, a été interrogé par Jean-Luc Eluard de Le Mag Sud-Ouest. L'article fait un point sur le présent et l'avenir des sociétés savantes françaises. "Elles connaissent leur territoire mieux que personne. Elles doivent réfléchir à leur utilité sociale au-delà de la recherche".
Découvrir Le Mag Sud-Ouest

06/03/2018 - Compte-rendu dans le Bulletin de la Société préhistorique française 2017 tome III

06/03/2018 - Mathieu LANGLAIS
Compte-rendu dans le Bulletin de la Société préhistorique française 2017 tome III

La collection « Documents préhistoriques » du CTHS nous offre son tout dernier livre avec la publication de la thèse doctorale de Ludovic Mevel sur l’évolution des sociétés du Tardiglaciaire nord-alpin à partir de leurs équipements lithiques. Avec ses 330 pages, 196 figures, et 18 tableaux, cet ouvrage fait le point sur le processus d’azilianisation (sic) entre le Vercors et le Jura méridional.

Voir l'ouvrage
26/02/2018 - Encore un compte-rendu pour La Magie en terre d'Islam

26/02/2018
Encore un compte-rendu pour La Magie en terre d'Islam
L’islam apparut dans une Arabie peuplée de divinités et de djinns, auxquels les devins, poètes et guérisseurs avaient recours pour infléchir le destin des hommes. À partir du VIIIe siècle, une forme de magie savante, inspirée des héritages grecs, indiens et mésopotamiens, suscita l’engouement des califes et des élites. Cinq siècles plus tard, une autre voie, « la science des lettres et des carrés magiques » trouva un maître en la figure du soufi algérien, al‑Bûnî, auquel fut attribué un immense corpus promis à une importante postérité.
Découvrir la recension

Jean‑Charles Coulon nous invite à découvrir ici un ensemble de sources indispensables à la compréhension de ce savoir fascinant au confluent de plusieurs traditions. Il montre comment les traditions magiques arabes se sont adaptées à l’évolution des sciences promues par les hautes sphères du pouvoir tout au long du Moyen Âge. Jean‑Charles Coulon est chargé de recherches à la section arabe de l’IRHT‑CNRS (Institut de recherche et d’histoire des textes), directeur adjoint de la revue Arabica. Ses recherches portent sur l’histoire des sciences occultes et
de la magie dans le monde musulman médiéval.

Voir l'ouvrage
28/01/2018 - La Magie en terre d'Islam sur France Culture

28/01/2018
La Magie en terre d'Islam sur France Culture
Jean-Charles Coulon était l'invité de Questions d'Islam sur France Culture. Il est venu parler de son ouvrage, publié aux éditions du CTHS et notamment des anges déchus Hârût et Mârût, qui apparaissent à l’origine de la magie dans la tradition islamique. En outre, l’influence de la médecine, de la philosophie, de l’astrologie et de l’hermétisme grecs dans l’émergence des sciences occultes arabes est ainsi décisive, à des degrés divers. Enfin, l’Inde est associée dans les sources concernant la magie arabe, qu’il s’agisse d’incantations prophylactiques ou de talismans, sans que le caractère historique précis de cette influence puisse toujours être reconstruit ou dissocié de la fascination pour les merveilles indiennes.
Écouter l'émission sur France Culture



Voir l'ouvrage
19/01/2018 - Le CTHS dans Le Figaro

19/01/2018
Le CTHS dans Le Figaro
Éric Biétry-Rivierre, grand reporter au Figaro, a écrit un article sur Le nouvel âge d'or des sociétés savantes. Il évoque le renouveau de ces institutions pour certaines très anciennes et les multiples projets du Comité des travaux historiques et scientifiques : actualités éditoriales, création de la Fondation abritée par l'Académie des sciences morales et politiques, etc.
Lire l'article dans le Figaro

18/01/2018 - Cycle « 4e de couverture » : La Magie en terre d’islam au Moyen Âge avec Jean-Charles Coulon et Julien Véronèse

18/01/2018
Cycle « 4e de couverture » : La Magie en terre d’islam au Moyen Âge avec Jean-Charles Coulon et Julien Véronèse
Jean-Charles Coulon, chargé de recherche à la section arabe de l'IRHT-CNRS, a débattu avec Julien Véronèse, maître de conférences à l'Université d'Orléans, à propos de son ouvrage La Magie en terre d'Islam au Moyen Âge, publié aux éditions du CTHS en septembre 2017. Plus de 50 personnes ont participé à cet échange très riche, introduit par Christophe Marion, délégué général du CTHS. La conférence est visible sur YouTube.
Revoir la conférence



Voir l'ouvrage
11/01/2018 - Compte-rendu d'ouvrage : Migrations d'aventures dans Lectures Anthropologiques
Lectures anthropologiques
11/01/2018 - Elisabeth DEFREYNE
Compte-rendu d'ouvrage : Migrations d'aventures dans Lectures Anthropologiques
Sylvie Bredeloup nous livre ici un ouvrage conséquent et fouillé sur le thème des « migrations d’aventures ». Il s’agit tant d’une synthèse de ses nombreux travaux sur le sujet que d’une tentative inédite de s’interroger sur la valeur heuristique de la catégorie sémantique d’« aventure ». (...) Le travail de Sylvie Bredeloup est d’une éminente actualité. Dans un contexte propice aux discours sur des identités figées, elle redonne toutes leurs lettres de noblesse à la « plasticité des identités migratoires » ainsi qu’au « rôle déterminant des imaginaires » chez les acteurs.
L’« aventure » en question : quand le désir s’immisce au cœur des expériences migratoires.



Voir l'ouvrage
21/12/2017 - Caroline Fayolle a présenté son ouvrage à l'École des chartes

21/12/2017
Caroline Fayolle a présenté son ouvrage à l'École des chartes
Caroline Fayolle, agrégée d’histoire, maître de conférences à l’université de Montpellier, a présenté son ouvrage La Femme nouvelle. Genre, éducation, Révolution (1789-1830), publié aux éditions du CTHS en mai 2017. Caroline Fayolle a soutenu une thèse de doctorat intitulée Genre, savoir et citoyenneté. Les enjeux politiques de l’éducation des filles de 1789 à la fin des années 1820, sous la direction de Michèle Riot- Sarcey, à l’Université Paris 8, le 26 novembre 2013. Ses thèmes de recherche sont l'histoire de la Révolution française et du premier XIXe siècle, l'histoire du genre et du féminisme, l'histoire de l’éducation, de l’école, de la pédagogie et de la jeunesse, l'histoire de la citoyenneté en période révolutionnaire et les écritures de l’histoire. Elle est membre du comité de rédaction de la Revue d’histoire du XIXe siècle (mars 2015), membre du comité de lecture de la revue La Révolution française (mars 2015), et membre du conseil d'administration de la Société de 1848 (depuis septembre 2016).
Ecoutez la conférence à l'École des chartes



Voir l'ouvrage
12/12/2017 - La magie en terre d'Islam dans Archéologia
Archéologia
12/12/2017 - Florian Berrouet
La magie en terre d'Islam dans Archéologia
"Cet ouvrage profus d'une rigueur impeccable est agrémenté d'un cahier couleur reproduisant quelques pages manuscrites tirées du fonds arabe de la Bibliothèque nationale de France. Le sujet attrayant, propre à éveiller quelques fantasmes chez ceux que l'Orient fascine, ne doit pas faire oublier qu'il s'adresse à un lectorat des plus avertis, plutôt au fait des ramifications terminologiques de l'Islam (...) De haute tenue mais passionnant".
Découvrir Archéologia



Voir l'ouvrage
12/12/2017 - Cartophotographies dans Critique d'Art
Critique d'art
12/12/2017 - Alexandre QUOI
Cartophotographies dans Critique d'Art
Sous le néologisme de « cartophotographies », Larisa Dryansky propose une étude passionnante et novatrice des croisements extrêmement féconds entre cartes et images photographiques au sein de l’Art conceptuel et du Land art. Conséquent, l’ouvrage – issu de sa thèse de Doctorat soutenue en 2011 – développe avec grande clarté des pistes de réflexion foisonnantes sur des pratiques conceptuelles qui ont su renégocier la perception habituelle de l’espace et du temps.(...) Larisa Dryansky articule en permanence une analyse concrète des œuvres fourmillant d’informations à un substrat critique et théorique d’envergure. En témoigne, outre les nombreux écrits et témoignages d’artistes cités, la richesse des sources bibliographiques qui convoquent, parmi beaucoup d’autres auteurs d’horizons variés, George Kubler, Marshall McLuhan, Maurice Merleau-Ponty, Norwood Russell Hanson, Roland Barthes ou Louis Marin.
Critique d'Art



Voir l'ouvrage
30/10/2017 - Une très belle recension pour La magie en terre d'Islam dans les Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes

30/10/2017 - Julien Véronèse
Une très belle recension pour La magie en terre d'Islam dans les Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes
"L’ouvrage, qui comporte encore des annexes consacrées à l’épistémologie et à l’historiographie de la magie ainsi qu’un utile glossaire des principaux termes arabes associés à la magie, s’avère en définitive d’une inépuisable et impressionnante richesse, aussi bien pour le néophyte que pour le lecteur averti, et nul doute qu’il fera date tant il allie habillement clarté et érudition."
Découvrez le compte-rendu dans les CRMH



Voir l'ouvrage
26/10/2017 - Les secrets des djinns : à propos de la "Magie en terre d'Islam" (J.-C. Coulon)

26/10/2017 - Florian Besson
Les secrets des djinns : à propos de la "Magie en terre d'Islam" (J.-C. Coulon)
(...) Un ouvrage très bien écrit, intelligent et richement documenté (...). L'auteur réussit à en faire une histoire culturelle, en soulignant l'évolution permanente des savoirs et de leurs hiérarchisations au fil des siècles. Cette évolution a des conséquences sociales : la promotion de la magie des lettres répond ainsi étroitement à la diffusion du soufisme, qui elle-même a pour conséquence de faire des mystiques les nouvelles incarnations de l'autorité savante, au détriment des érudits (ouléma). L'histoire culturelle du savoir magique devient alors également une histoire sociale des savants magiciens. Tout l'intérêt du livre est là, dans ce dialogue constamment maintenu entre les savoirs et les pouvoirs.
Lire sur nonfiction.fr



Voir l'ouvrage
18/10/2017 - La femme nouvelle dans Libération Next
Libération Next
18/10/2017 - Yannick Ripa
La femme nouvelle dans Libération Next
Découvrir sur le site de Libération Next

La Révolution affirme engendrer un homme nouveau. Il lui faut donc créer une femme nouvelle, en rupture avec l’oisiveté de la noblesse. Tel est l’objectif de l’instruction citoyenne. C’est l’histoire de cette ambition que suit ce livre novateur. Elle oppose les partisans - et parmi eux des femmes - d’une formation identique pour tous et toutes, convaincus que la différence des sexes relève de la seule culture, et ceux qui considèrent que celle-ci est un produit de la Nature, trahie par l’Ancien Régime ; ils prônent son respect pour régénérer l’ensemble de la société. Si l’enseignement, bien avant les réformes de la IIIe République, intègre les filles, il utilise ici la différence des sexes «comme un instrument de la construction de l’égalité républicaine», non pas entre eux mais à l’intérieur de chacun. Les femmes ne sont pas formées pour elles-mêmes, mais pour éradiquer la pauvreté et être les «matrices» de futurs citoyens, pétris des vertus républicaines.

Voir l'ouvrage
06/10/2017 - Jean-Charles Coulon, invité de "Questions d'islam" (France Culture)
France Culture
06/10/2017 - Jean-Charles Coulon
Jean-Charles Coulon, invité de "Questions d'islam" (France Culture)
Jean-Charles Coulon sur France Culture
Découvrir le site de France Culture

Jean-Charles Coulon sera l'invité de l'émission "Questions d'islam" sur France Culture.

Il présentera son ouvrage "La Magie en terre d'Islam au Moyen Âge" paru aux éditions du CTHS dans la collection CTHS-Histoire et répondra aux questions de Ghaleb Bencheikh.

Jean-Charles Coulon est chargé de recherche à la section arabe de l'IRHT (CNRS, Institut de Recherche et d'Histoire des Textes) et directeur adjoint et secrétaire de rédaction de la revue Arabica.

Cette émission, enregistrée le 12 octobre 2017, sera diffusée le dimanche 14 janvier de 7 h à 8 h.

Voir l'ouvrage
24/05/2017 - "Sisteron au Moyen Age" a les honneurs du diocèse !

24/05/2017
"Sisteron au Moyen Age" a les honneurs du diocèse !
L'ouvrage d'Alexandra Gallo, publié aux éditions du CTHS, Sisteron au Moyen Age. Un atelier de la démocratie a fait l'objet d'une recension... C'est une belle reconnaissance pour ce prix de thèse du CTHS.
Découvrir l'article

23/05/2017 - Les institutions sisteronaises aux XIIIe-XIVe siècles
Médiathèque diocésaine Monseigneur-Depéry, diocèse de Gap et d'Embrun
23/05/2017 - Luc-André Biarnais
Les institutions sisteronaises aux XIIIe-XIVe siècles
Voir l'article

La thèse d’Alexandra Gallo, qui a obtenu en 2009 la mention « très honorable avec félicitations », est une réussite formelle. L’édition est, certes, austère mais le texte est très lisible avec une écriture fluide. Les cartes sont claires. La lecture du glossaire (p 297-299) est à conseiller aux étudiants en histoire.

Voir l'ouvrage
03/05/2017 - Le 142e congrès national des sociétés historiques et scientifiques dans la presse locale

03/05/2017
Le 142e congrès national des sociétés historiques et scientifiques dans la presse locale
Journal Sud-Ouest Pyrénées-Atlantiques Béarn et Soule du jeudi 27 avril 2017

Trois articles de Noémie Besnard,
un sur le congrès : « Les rendez-vous de l'histoire »,
un sur le CTHS : « Un très vieux comité fondé en 1834 »
et un sur les Archives départementales à l'occasion de la visite organisée pour les congressistes : « Dans les coulisses des archives ».
Photographies de Pierre-Alex Barcoisbide
19/04/2017 - Présentation et signature de l'ouvrage Des sociétés en mouvement. Évolution des sociétés magdaléniennes et aziliennes des Alpes du Nord françaises

19/04/2017
Présentation et signature de l'ouvrage Des sociétés en mouvement. Évolution des sociétés magdaléniennes et aziliennes des Alpes du Nord françaises
Mardi 25 avril 2017 à 13h30 Amphi - UFR Lettres de l'université de Pau et des pays de l'Adour Avenue du doyen Robert Poplawski - 64000 Pau lors du 142e congrès national des sociétés historiques et scientifiques « Circulations montagnardes, circulations européennes »

Les civilisations émergent, disparaissent et d’autres leur succèdent : il en est de même pour les grandes cultures européennes de la fin du Paléolithique. Dans un contexte de bouleversement global des écosystèmes, l’apparition et le développement de l’Azilien marquent une rupture progressive mais importante, voire irréversible avec l’ensemble des traditions qui précèdent. Les séquences tardiglaciaires de l’abri de La Fru (Saint-Christophe-la-Grotte, Savoie) constituent un corpus de choix pour étudier ce phénomène. En sus de renouveler considérablement nos connaissances des sociétés tardiglaciaires des Alpes du nord françaises, cette étude permet de s’interroger sur les conditions d’apparition des innovations qui marquent les sociétés magdaléniennes, puis aziliennes, entre 14 000 et 11 000 ans avant le présent.
Ludovic Mevel est chargé de recherche au CNRS au sein de l'équipe d'ethnologie préhistorique ARSCAN (Archéologies et sciences de l'Antiquité), CNRS, UMR 7041. Ses travaux visent à discuter des mécanismes évolutifs des sociétés tardiglaciaires de l'Europe du nord-ouest, en confrontant des assemblages magdaléniens et aziliens provenant de différents contextes archéologiques, géographiques et environnementaux.
06/04/2017 - On parle de Christophe Marion, le délégué général, dans la presse

06/04/2017
On parle de Christophe Marion, le délégué général, dans la presse
Lire l'article dans la Nouvelle République

Aux côtés de Bernard Diry, président de la société archéologique, Christophe Marion souligne la part des documents d'archives inédits encore conservés par les diverses sociétés savantes à travers la France. « Il est important de tenter de coordonner l'action des 3.500 sociétés savantes dont les recherches sont très précieuses pour les universitaires qui cherchent à mieux comprendre l'histoire. Notamment en les aidant pour la publication des actes de congrès ou encore trouver les moyens d'une meilleure promotion de leurs travaux… Peut-être par la numérique, un des thèmes de notre congrès annuel de la fin avril à Pau. »
07/07/2016 - Histara les comptes rendus
Histara
07/07/2016 - Aurélien Davrius
Histara les comptes rendus

Cliquez ici pour voir l'article

Extrait […] En conclusion, Anne Perrin Khelissa évoque le déclin, réel, du palais Spinola – comme tant d’autres – dans la Gênes du XVIIIe siècle. Sa méthode, à savoir dans un premier temps contourner la réalité matérielle de l’objet pour considérer son contexte, s’est avéré, dans ce cas, un accès privilégié et original à son histoire, un moyen pour mieux comprendre ses composants, y compris son aspect formel. De façon générale, au lieu d’analyser les formes artistiques en termes normatifs – ce qui revenait à évoquer le « retard » de Gênes en matière de mode –, l’étude privilégie une méthode qui permet de dégager un comportement spécifique à l’égard de l’objet, tout en soulignant ses particularités.

Voir l'ouvrage
13/06/2016 - compte rendu
Ethnologie française
13/06/2016 - Martine Segalen
compte rendu

"Quel immense plaisir de découvrir un texte inédit du grand folkloriste, de savourer sa prose limpide, de s'émerveiller devant son érudition, l'intelligence de ses analyses. Laurent Sébastien Fournier a exhumé des archives de feu le Musée national des arts et traditions populaires un manuscrit de 95 pages (...).

Voir l'ouvrage
11/03/2016 -
Annales. Histoire, Sciences sociales
11/03/2016 - Maëlle Ramage

Annales : histoire, sciences sociales, 70e année, no 4, octobre-décembre 2015, p. 995-997 (extrait) :
"[…] L’auteure aborde avec un regard neuf les thèmes des institutions locales et de leur fonctionnement ou encore des pratiques de succession. Elle investit avec beaucoup de finesse l’historiographie de ces questions pour apporter des éléments totalement inédits, par exemple sur la gestion des communs en pays d’habitat majoritairement dispersé. Partie des détails les plus infimes du dessin, Juliette Dumasy embrasse progressivement la globalité d’une société rurale en analysant les stratégies développées par les paysans pour garantir l’intégrité du feu. Les stratégies d’exploitation mais aussi les stratégies successorales et matrimoniales sont appréhendées en dépassant la fixité de la documentation tout autant que la rigidité de l’historiographie. Il en résulte un ouvrage qui allie une grande qualité scientifique à une accessibilité rare dans ce domaine. L’écriture est d’une clarté remarquable, tout comme la structure de la démonstration que l’on suit sans jamais perdre le fil de la problématique ni le détail des analyses."

Voir l'ouvrage
01/01/2016 -
Revue Archéologique
01/01/2016 - Alessia Zambon

"Par son séjour prolongé en Grèce, Fauvel, peintre de formation, devint un fin connaisseur du sol grec. Il peut, par bien des aspects, être considéré comme un précurseur, possédant déjà de multiples facettes de l’archéologue contemporain. L’auteur montre bien que l’archéologie moderne résulte avant tout d’une évolution progressive depuis le xviiie s. jusqu’à la fin du xixe s., Fauvel pouvant incarner le passage entre le savant de cabinet des siècles précédents et
la figure de l’archéologue des décennies suivantes."

Voir l'ouvrage
02/11/2015 - Compte rendu
La Ricerca folklorica
02/11/2015 - Philippe Pesteil
Compte rendu

Extrait paru dans La Ricerca Folklorica, n°69, 2015, p. 307-309 :
"[...] Il s'agit incontestablement d'un travail d'une grande originalité tant par le terrain choisi, jusqu'à présent peu mis en lumière par la sociologie, que par l'éclairage qu'il porte sur le développement des nouvelles dynamiques sociales. [...] Traitant spécifiquement d'un groupe assez réduit de militants, dont le combat demeure encore relativement confidentiel, la principale qualité du travail est de nous porter à réfléchir sur des questions à dimension universelle : les rapports hommes-animaux, la prédation, l'alimentation carnée, la domination masculine, voire la filiation. [...] "

Voir l'ouvrage
02/11/2015 - Compte rendu
Lectures
02/11/2015 - Loïc Le Pape pour Lectures
Compte rendu

Extraits du compte rendu mis en ligne en juillet 2015 :
"[...] En tout état de cause, cet ouvrage est un guide idéal, optimiste et rafraîchissant, pour approcher les différentes manières de pratiquer une recherche ethnographique. À ce titre il est recommandable à tous les étudiants qui pourront y trouver des expériences et des références de qualité. [...]."

Voir l'ouvrage
08/04/2015 - Avis de Grégoire : "une analyse de témoignages"
Grégoire de Tours
08/04/2015 - Jean-Pierre Bardet et François-Joseph Ruggiu
Avis de Grégoire : "une analyse de témoignages"



Note globale : ****
Difficulté : ***
Plan : thématique
Avis de Grégoire
29 avis déposés
lecteur/trice régulier/ère
http://www.gregoiredetours.fr/thematiques/histoire-transversale/jean-pierre-bardet-et-francois-joseph-ruggiu-les-ecrits-du-for-prive-en-france/

L’objet de ce livre est l’étude des écrits du for privé, c’est-à-dire du quotidien (écriture immédiate : livres de raison et de comptes, diaires …) ou personnels (journaux intimes). Les sources constituent elles-mêmes le sujet des recherches. L’ouvrage regroupe et analyse une masse immense de documents, dessinant une Histoire proche des hommes et des moeurs d’une époque couvrant un demi-millénaire (“de la fin du moyen-âge à 1914”).
Sur la forme, le travail d’analyse est accompagné de nombreux extraits, et d’une annexe notable, riche de tableaux, graphiques et données numériques. Le tout s’accompagne d’une mise en ligne des documents sources : http://ecritsduforprive.huma-num.fr/
Histoire des idées, dé-chiffrement de l’intimité … les axes d’étude envisageables sont nombreux, et le groupement de recherches du CNRS qui a travaillé des années sur le sujet s’est divisé en thématiques qui sont autant de chapitres du livre.
On trouvera notamment une étude des supports d’écriture (“matière et texte”) : les écrits du quotidien, outils de travail ou réflexions immédiates, ne sont pas linéaires et comportent de nombreuses notes, remarques, signatures, sources d’informations à elles seules.
Un autre chapitre concerne “le corps dans les écrits du for privé”. Les maladies et leurs conséquences sociales y occupent une place importante. Également des passages émouvants sur les grossesses et les sentiments partagés des futurs parents : l’accouchement est souvent redouté car dangereux.
Les autre chapitres portent sur (liste non exhaustive) :
- les transcriptions d’événements publics : hivers rudes, épidémies, événements politiques
 
- les comptes, une forme d’écriture spécifique reposant sur des données chiffrées. Les bases de la comptabilité sont établies en 1494 par Luca Pacioli, puis Pierre de Savonne en France. Les artisans éprouvent des difficultés en orthographe et en écriture. Également des chiffres et données du quotidien (composition des repas, organisation de mariages...)
 
- la notion au temps (avec l’évolution des techniques de mesure du temps, les datations deviennent de plus en plus précises). Un “moi du devenir”, par opposition à la “mémoire de soi”, se développe surtout dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.
La dernière étude, parmi celles qui m’ont le plus intéressé, concerne “l’écriture du croyant”. Le christianisme pousse à l'introspection personnelle. On y trouve des récits de pèlerins, de persécutés (notamment pendant la révolution), des témoignages de dévotion intérieure. Alors que les laïcs sont régulièrement inspirés par des croyances traditionnelles, les clercs sont chargés de plus en plus de responsabilités sociales (médiation, avances ou prêts financiers, gestion des héritages …).
Malo au riche duc !


Voir l'ouvrage
02/12/2014 - La droite française dans la revue anglophone Modern and contemporary France
Modern and contemporary France
02/12/2014 - Olivier Tort
La droite française dans la revue anglophone Modern and contemporary France

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Modern and contemporary France (2014) :

"En situant son son sujet sous la Restauration (1814-1830), Olivier Tort offre une étude approfondie des divisions de la droite française avant que ne s'y immiscent l'orléanisme et le bonapartisme (...). Ce faisant, il présente une droite très complexe, qui ne se résume en rien à l'ultracisme communément associé à la période. Dès les premières pages, l'auteur indique que sa trilogie - centre droit, droite majoritaire, extrême droite - est plus adéquate et pérenne que celle établie par René Rémond (1982) - droite légitimiste, orléaniste et bonapartiste - pour expliquer les origines des divisions de la droite française".



Voir l'ouvrage
02/04/2014 -
Revue Européenne des Migrations Internationales (REMI)
02/04/2014 - Maurice Edenz

Extrait du compte-rendu paru dans le dernier numéro de la Revue Européenne des Migrations Internationales (Vol. 29 n° 4 – 2013) :

"Au total, Être migrant et Haïtien en Guyane est un ouvrage novateur dans le domaine des migrations, en ce qu’il met en lumière un double mouvement, trop souvent perçu comme contradictoire. D’une part la situation migratoire des Haïtiens conduit à un fort mouvement de communautarisme dans le contexte guyanais, d’autre part ce communautarisme, loin de provoquer un repli sur soi, peut être une ressource dans les efforts des migrants pour devenir membre de la société guyanaise, horizon d’attente de la grande majorité des migrants1. De ce point de vue, cet ouvrage nous invite notamment à poursuivre la réflexion sur la notion de multiculturalisme au sein de la république."

Voir l'ouvrage
01/04/2014 -
Bulletin de la Société Chateaubriand
01/04/2014 - Guy Berger

Extrait du compte-rendu paru dans le n°56 du Bulletin de la Société Chateaubriand:

" Le livre d'Olivier Tort représente un progrès considérable sur les ouvrages qui s'étaient déjà intéressés à ce thème d'histoire politique et sociale (...). D'une lecture aisée, fuyant le jargon pseudo-scientifique, il est néanmoins dense et riche en informations (...). Le beau livre d'Olivier Tort permettra, espérons le, de donner une nouvelle impulsion aux études historiques sur cette période si passionnante de la première moitié du XIXe siècle."

Voir l'ouvrage
18/03/2014 -
Annales de démographie historique
18/03/2014 - Etienne Couriol

Extrait du compte-rendu paru dans les Annales de démographie historiques (2013, n° 2) :

"La richesse des thèmes abordés et la précision des analyses invitent à la lecture tout historien travaillant sur la famille. Les Antilles sont géographiquement à la marge de notre vieille Europe ; les enjeux soulevés par V. Cousseau la remettent au centre de notre réflexion."

Voir l'ouvrage
18/03/2014 -
L'Homme
18/03/2014 - Tristan Fournier

Extrait du compte-rendu paru dans L'Homme n°209 (2014

"Si l'intérêt et la rigueur de l'approche anthropologique méritent d'être salués (ce que Sergio Dalla Bernardina fait dans sa préface), l'ouvrage retiendra également l'attention des chercheur(e)s d'autres disciplines. Les sociologues ne manqueront pas le parallèle avec les thèmes de prédilection d'Howard Becker («déviance» et «carrière»), ni le rapprochement avec une sociologie des mouvements sociaux. Plus largement, il intéressera les spécialistes de
l'alimentation en ce qu'il aborde l'une des problématiques phares du moment : articuler la montée des idiosyncrasies alimentaires à notre contexte culturel commensal. Comme l'évoquent de manière quasi unanime les antispécistes, «ce n'est pas le changement alimentaire en lui-même qui est le plus difficile à vivre, ce sont les conséquences sociales qui en découlent» (p. 118)."

Voir l'ouvrage
28/02/2014 -
Annales. Histoire, Sciences sociales
28/02/2014 - Nathalie Heinich

Extrait du compte-rendu paru dans les Annales (68e année - n°3; juillet-septembre 2013), pp. 905-908 :

" Voilà un titre inattendu : l'on savait Paris capitale de beaucoup de choses, mais pas de cet objet trivial, et sans doute quelque peu oublié aujourd'hui, qu'est la toile à peindre. Le livre n'en est pas pour autant farfelu, bien au contraire : d'abord parce qu'il est remarquablement mis en page et illustré, ensuite parce qu'il met en oeuvre une démarche originale en matière d'histoire de l'art, en s'intéressant uniquement à sa dimension la plus matérielle que sont les matériaux du peintre - toile, châssis, couleurs. Bref, il s'agit d'une originale et exemplaire illustration de ce que peut être une histoire matérialiste de l'art."

Voir l'ouvrage
28/02/2014 -
Annales. Histoire, Sciences sociales
28/02/2014 - Géraldine Poels

Extrait du compte-rendu paru dans les Annales (68e année - n°3; juillet-septembre 2013), pp. 925-927 :


Comment la "boîte aux images", ignorée par neuf Français sur dix en 1949, est-elle devenue, en une trentaine d'années seulement, la "télé" pour plus de 90% des foyers français? À partir de cette interrogation, Isabelle Gaillard livre un ouvrage susceptible d'intéresser autant les historiens de la consommation que les spécialistes des médias. En effet, s'il se présente avant tout comme une histoire économique de l'équipement, ce volume n'ignore pas la dimension profondément culturelle du phénomène que représente la banalisation du téléviseur. En cela, il illustre parfaitement les renouvellements qui ont enrichi, ces dernières années, l'histoire de la consommation. L'auteure présente chronologiquement, et dans un style d'une grande clarté, les différentes phases qui voient l'élargissement progressif d'un marché d'abord restreint, en mettant en avant le rôle des différents acteurs, publics et privés, dans sa structuration."

Voir l'ouvrage
28/02/2014 -
Annales. Histoire, Sciences sociales
28/02/2014 - Bernard Gainot

Extrait du compte-rendu paru dans les Annales (68e année - n°4; octobre-décembre 2013), pp. 1181-1182 :

Cette publication est le résultat de la réécriture de la thèse soutenue par l'auteur sous la direction de Danielle Bégot qui en a rédigé la préface. Son travail a remporté le concours de thèses du Comité des travaux historiques et scientifiques. Le projet, original, est d'analyser le système de dénomination pour observer la société martiniquaise coloniale dans sa période esclavagiste. Vincent Cousseau a mis au point sa méthode d'analyse pour l'étude de paroisses de l'Ouest français, qu'il transpose ici à la Martinique avec une tout autre ampleur, se fondant sur les registres paroissiaux, dont les plus anciens remontent à 1666, les registres d'état civil du XIXe siècle (la Martinique n'a pas connu la première abolition de l'esclavage, puisqu'elle était sous occupation anglaise en 1794) et les registres d'esclaves (...). Par-delà l'étude de cas d'une société coloniale appréhendée sur la longue durée, ce travail constitue une approche novatrice de l'histoire sociale.

Voir l'ouvrage
25/02/2014 -
Clionautes/cliothèque
25/02/2014 - Véronique Grandpierre

Extrait du compte-rendu paru sur le site de La Cliothèque :

"Comment les Anciens percevaient-ils le temps ? Comment, nous autres, reconstituons nous ce temps de l’antiquité et cette façon de le percevoir ? Le temps serait-il lié au mouvement en particulier celui des astres comme le soleil ? En ce cas mesure-t-on le temps ou le mouvement du soleil ? Le temps est-il le même pour tous ? Est-il le même selon les époques ? Tel est l’objet de cet ouvrage, actes d’un colloque tenu à Besançon en 2004."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://clio-cr.clionautes.org/le-temps-dans-l-antiquite.html#.UwygE_0rZM2

Voir l'ouvrage
17/02/2014 -
Revue d’histoire de l’Eglise de France
17/02/2014 - Matthieu Brejon de Lavergnée

Extrait du compte-rendu paru dans le tome 99 (n° 243 - juillet-décembre 2013) de la Revue d'histoire de l'Église de France :

"En cela, cet ouvrage, qui marquera l'historiographie de la Restauration, est, à l'heure du tout politique, une leçon un peu désabusée sur l'échec des idéaux en régime parlementaire."

Voir l'ouvrage
05/02/2014 -
Revue d’histoire du XIXe siècle
05/02/2014 - Jean-Claude Caron

Extrait du compte-rendu paru dans la Revue d'histoire du XIXe siècle (n° 47, 2013) :

"Agrémenté d’illustrations, de cartes, d’un index et d’une bibliographie, ce volume offre dans un espace nécessairement réduit une masse considérable d’informations, soumises à des analyses pertinentes grâce à la mise en œuvre d’une méthodologie à la fois classique et innovante."

Compte-rendu intégral consultable à l'adresse suivante : http://rh19.revues.org/4599

Voir l'ouvrage
04/02/2014 -
Arte cristiana. Rivista internazionale di Storia dell'arte e di arti liturgiche
04/02/2014

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Arte Cristiana n° 879 (novembre-décembre 2013) :

"Le palais Spinola […] révèle les usages que l'aristocratie fait du décorum à travers différentes réalisations. L'étude des productions artistiques de ce siècle sont importantes bien qu'elles soient généralement négligées, elles sont valorisées ici en partie grâce à l'iconographie et la documentations réunies dans ce volume."

Voir l'ouvrage
04/02/2014 -
XYZ - Revue de l'association française de topographie
04/02/2014

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 137 de XYZ, revue de l'association française de topographie :

"L’édition du livre foncier de Saint-Pierremont procède d’une volonté de renouer avec l’immense travail d’édition entrepris dans le passé. Elle permettra, d’alimenter la recherche en histoire rurale de la Lorraine au Moyen Âge et la connaissance de l’abbaye de Saint-Pierremont à la même époque."

Voir l'ouvrage
27/01/2014 -
Revue d’histoire du XIXe siècle
27/01/2014 - François Guillet

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 37 de la Revue d'histoire du XIXe siècle :

"L’ampleur du travail mené par Odile Parsis-Barubé, s’appliquant à toutes les provinces et toutes les régions, le caractère synthétique de l’ouvrage, la diversité et l’originalité des thèmes abordés font de La province antiquaire un livre essentiel pour comprendre le premier XIXe siècle français."

Outre la version papier, le compte-rendu sera prochainement disponible sur le site Internet de la revue (http://rh19.revues.org)

Voir l'ouvrage
20/01/2014 -
Les dossiers de l'archéologie
20/01/2014 - Éléonore Fournié

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 361 des Dossiers d'Archéologie (janvier-février 2014) :

"Maître de conférences à l'université de Lille 3, l'auteur combine avec bonheur le travail des archéologues et des historiens et nous livre ici un ouvrage qui devrait faire date dans la fabuleuse histoire de la Grèce antique".

Voir l'ouvrage
20/01/2014 -
Histoire sociale / Social History
20/01/2014 - Marie-Hélène Guilbault

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 92, volume 46 (novembre 2013) de la revue Histoire sociale / Social History :

"Héros et héroïnes de la Révolution française est un recueil stimulant qui, en plus d'offrir des études de cas révélateurs, s'interroge sur la mémoire et sur l'héritage de cette "fabrique de héros" sur les générations suivantes. Le collectif de Bianchi est (...) éclairant grâce à ses conclusions et passionnant en raison des nombreuses réflexions originales et pistes de recherche avancées."

Voir l'ouvrage
14/01/2014 - Le musée d’ethnologie aujourd’hui ou la fin de la maison du pauvre
Rabaska
14/01/2014 - Philippe Dubé
Le musée d’ethnologie aujourd’hui ou la fin de la maison du pauvre

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Rabaska : revue d'ethnologie de l'Amérique française (vol. 11, 2013, p. 171-175) :

"Voici un livre que l’on attendait depuis un petit moment, une étude qui allait enfin faire un bilan sur la situation des musées d’ethnologie, musées en crise s’il fallait le rappeler. (...) le numéro 24 de la collection « Orientations et méthodes » fait encore une fois la preuve de sa nécessité. Son contenu nous est évidemment indispensable alors que la qualité de sa facture nous le rend très agréable à fréquenter tant l’édition est soignée et sa présentation des plus esthétiquement achevée."

Compte-rendu complet consultable à l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/1018527ar

Voir l'ouvrage
03/01/2014 -
Historiens et géographes
03/01/2014 - Gérard Cholvy

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 424 (novembre 2013) de la revue Historiens et Géographes :

"Qui dira mainenant que l'histoire quantitative est dédaignée par les jeunes historiens, avec le retour en force de l'histoire politique? Pas celui qui aura lu l'ouvrage issu de la thèse de ce jeune normalien, agrégé et docteur en histoire (2007), devenu Maître de Conférences à l'Université d'Artois. (...) Comme il arrive le plus souvent, l'historien privilégie la distance critique à la vision en noir/blanc chère aux médias quelque soit l'époque."

Voir l'ouvrage
02/01/2014 -
Annales de géographie
02/01/2014 - Florence Deprest

Extrait du compte-rendu paru dans le n°693 des Annales de Géographie :

"Avec Une Anthologie, les auteurs assument les risques d’un genre où l’on s’expose à la critique tout autant en raison du choix de ce/ceux que l’on a gardé(s) que de ce/ceux que l’on a écarté(s), et davantage encore lorsque les textes postérieurs à 1960 représentent plus de la moitié de l’ouvrage. C’est précisément cette orientation qui en fait un instrument utile pour ceux voudront situer ces textes, ou d’autres, dans un ensemble et un moment auxquels ils appartiennent. Au-delà, proposer une anthologie est aussi faire le choix d’une forme d’exposition qui invite le lecteur à composer lui-même les mouvements de cette géographie, ses horizons et ses paysages, ses voisinages et ses espacements, au gré des cheminements de ses lectures."

Voir l'ouvrage
04/12/2013 -
Bulletin de la Société d'Histoire de la Guadeloupe
04/12/2013 - Marie-Christine Hazaël-Massieux

Extrait du compte-rendu paru dans le Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe (2012) :

"Le premier volume de L’Atlas linguistique des petites Antilles paru en 2011 aux Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS), répond aux attentes des nombreux créolistes qui regrettaient infiniment les difficultés rencontrées pour préciser les variantes, les usages, les répartitions à travers les Petites Antilles (...). Cet Atlas des Petites Antilles, encore en cours (un deuxième volume est en préparation) est donc un outil précieux à la fois pour les créolistes mais aussi pour les spécialistes de la linguistique aréale, et pour les sociolinguistes qui certainement auront des commentaires à faire. Que dire des historiens qui y trouveront aussi sûrement leur compte !"

Voir l'ouvrage
04/12/2013 -
Creolica
04/12/2013 - Dominique Fattier

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Creolica :

"Ce premier volume de l’ALPA compte 352 pages ; il faut souhaiter que sa publication soit rapidement suivie par celle des autres volumes, rendant ainsi accessible une grande quantité de matériaux linguistiques dont il permet la conservation. Comme il intègre en outre de nombreuses informations provenant de diverses sources, il rend possible pour un grand public une meilleure connaissance du patrimoine culturel créole de l’aire caraïbe, dans ses convergences comme dans ses divergences, dans son état présent comme dans son histoire."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://www.creolica.net/Le-Du-Jean-et-Brun-Trigaud



Voir l'ouvrage
18/11/2013 -
Vie archéologique
18/11/2013 - Caroline Polet

Extrait du compte rendu paru dans le n°71 (novembre 2013) de Vie archéologique, revue de la Fédération des Archéologues de Wallonie et de Bruxelles :

"Je recommande vivement cet ouvrage à tous ceux qui font leurs premiers pas en paléopathologie. Il donne une bonne idée générale de cette discipline de recherche. Ce livre permet également de maîtriser des notions essentielles avant de se plonger dans des ouvrages spécialisés."

Voir l'ouvrage
18/11/2013 -
Cahiers d’histoire. Revue d'histoire critique
18/11/2013 - Jérôme Lamy

Extrait du compte rendu paru dans Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique n° 121 :

" L’ouvrage dirigé par Thérèse Charmasson offre un aperçu remarquable des fonds exploitables pour questionner les circulations, les mouvements et les déplacements dans leur infinie variété. Des typologies sont esquissées en introduction qui permettent de poser quelques jalons dans ce foisonnement d’archives du gyrovague. Les formes matérielles dans lesquelles le voyage se donne à voir sont ainsi une première entrée possible : iconographie, imprimés (du récit aux formulaires administratifs) ou manuscrits (des carnets de voyage aux correspondances) invitent aux croisements et aux recoupements. Le statut juridique de ces archives (publiques ou privées) impose aussi des règles de consultation qui délimitent parfois strictement le corpus consultable. La combinaison de ces typologies (formelle et juridique) définit en fait un usage pratique des sources du voyage.

(...) L’ouvrage dirigé par Thérèse Charmasson fournit une vue saisissante de ces sources inépuisables du déplacement et de la mobilité. Le voyage laisse des archives, éparses et fragiles, qui renseignent sur les motivations, les arrières-plans politiques et sociaux, les modes de transport et les moyens de communication. Surtout, ces documents très divers témoignent de la volonté de restituer l’ailleurs et de fixer."

Compte rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://chrhc.revues.org/3216


Voir l'ouvrage
06/11/2013 -
Seminario de Estudios Politicos
06/11/2013 - Armando Zerolo

Extrait du compte-rendu paru sur le blog "Seminario de Estudios Politicos" le 4 novembre 2013 :

"Olivier Tort observe que la droite française actuelle apparaît divisée et sans idéologie claire, constat que l’on peut quasiment faire à l’identique dans n’importe quel autre pays européen. Tort en trouve les raisons dans les propres origines de la droite, quand elle n’en portait pas encore le nom et ne s’identifiait pas même comme un parti politique. […] Il faut se réjouir qu’aujourd’hui, en France, renaisse un intérêt pour l’étude de cette période comme embryon des nouveaux mouvements qui ont marqué deux siècles de politique."

Compte-rendu intégral à consulter en espagnol à l'adresse suivante : http://seminariopensamiento.wordpress.com/2013/11/04/la-droite-francaise-aux-origines-de-ses-divions-1814-1830-olivier-tort/

Voir l'ouvrage
05/11/2013 -
Sciences humaines
05/11/2013 - Nicolas Journet

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 252 (octobre 2013) de Sciences Humaines :

"Manger des animaux, c’est comme manger des gens : il existe plus d’une raison d’être végétarien, et en ciblant son enquête sur les antispécistes, Catherine-Marie Dubreuil a choisi les plus radicaux d’entre eux. Mais aussi les plus intéressants : ce mouvement, qu’elle a suivi pendant plus de dix ans, fonde ses idées et ses pratiques sur une réflexion élaborée et des convictions morales de grande ambition. (...) Une très intéressante exploration de la pensée et du monde des véganiens."

Compte-rendu complet disponible à l'adresse suivante : http://www.scienceshumaines.com/liberation-animale-et-vegetarisation-du-monde_fr_31396.html

Voir l'ouvrage
05/11/2013 -
France Culture - émission “La fabrique de l'Histoire”
05/11/2013 - Emmanuel Laurentin

Cécile Maisonneuve, auteur de Florence au XVe siècle : un quartier et ses peintres édité par le CTHS en collaboration avec l'INHA en 2012, a participé le 30 octobre à l'émission "La Fabrique de l'Histoire", dans le cadre d'un cycle sur l'histoire de la renaissance.

L'émission peut être écoutée et podcastée à l'adresse suivante : http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-la-renaissance-34-2013-10-30


Voir l'ouvrage
01/11/2013 -
Historiens et géographes
01/11/2013 - Denis Wolff

Extrait du compte-rendu paru dans Historiens & Géographes (revue de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie) n° 422 (avril-mai 2013) :

"Cette anthologie, unique à notre connaissance, constitue un outil précieux (...). l'Anthologie de 2011 est un instrument indispensable qui doit trouver sa place dans la bibliothèque personelle de tout géographe."

Voir l'ouvrage
01/11/2013 -
Mondes et Cultures - Académie des sciences d'outre-mer
01/11/2013 - Colette Roubet

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Mondes et Cultures de l'Académie des sciences d'outre-mer :

"Pour qui s’est aventuré quelque temps au Sahara dans l’espoir d’observer à travers les comportements traditionnels des témoignages des dernières populations préhistoriques de ce territoire, cet ouvrage de vulgarisation d’Anne-Marie Frérot, sobre et poétique, soulève autrement d’anciennes interrogations. Aussi l’aborde-t-on avec attention et curiosité. Après des décennies de terrain et de rencontres prolongées avec des Sahariens, l’auteure rapporte le fruit de ses réflexions et confrontations. Sa démarche sociologique permet de comprendre le vivre et l’habiter dans l’aride Sahara actuel."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://www.academieoutremer.fr/images/files/Imaginaires-Sahariens-(58_686)(1).pdf

Voir l'ouvrage
19/10/2013 - La doite en quête d'identité, le tabou des "valeurs"
Famille Chretienne
19/10/2013 - Samuel Pruvot
La doite en quête d'identité, le tabou des "valeurs"

Olivier Tort, auteur de La droite française, À l'origine de ses divisions, 1814-1830, a répondu aux questions de Samuel Pruvot. Extraits :

"Nicolas Sarkozy s'est rêvé en fédérateur des droites (...). Lors de son élection en 2007, l'élan d'adhésion qu'il a suscité était tel qu'il a semblé presque y parvenir, en suscitant un enthousiasme bien au-delà de son parti d'origine." Tout le succès de Nicolas Sarkozy vient de là : "Il est lié au dynamisme du candidat, mais aussi à la question des valeurs : en réhabilitant le culte de la distinction par le travail, avec un slogan tout droit hérité de Guizot (le fameux "Travailler plus pour gagner plus"), de même qu'en tenant un discours d'homme d'ordre."

L'article entier est à consulter dans le numéro n°1866 de Famille Chrétienne du 19 au 25 octobre 2013

Voir l'ouvrage
01/10/2013 -
fondation LFDA
01/10/2013 - Georges Chapouthier

Extrait du compte-rendu paru dans le n° 79 (octobre 2013) de Droit animal, éthique et sciences, revue de la Fondation LFDA :

"Ce livre , remarquablement original dans la nébuleuse des livres qui pleuvent actuellement dans le domaine de l'animalité, vise à "contribuer à faire connaître la logique de pensée, les actions et l'évolution du mouvement français de libération animale ou antispécisme" (p 21). (...) Cet ouvrage complet, objectif et clair offre, à ce courant de pensée, la place qu'il mérite dans l'histoire des idées contemporaines."

Voir l'ouvrage
01/10/2013 -
Mondes et Cultures - Académie des sciences d'outre-mer
01/10/2013 - Bruno Delmas

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Mondes et Cultures de l'Académie des sciences d'outre-mer :

"L’ouvrage de Vincent Cousseau a pour originalité de se fonder sur l’analyse des prénoms à la Martinique, du XVIIe à la première moitié du XIXe siècle, comme clé de lecture de la société martiniquaise d’Ancien régime. Il s’appuie sur un corpus de sources d’une rare ampleur. Registres paroissiaux peut-être lacunaires, mais remontant à 1666, continués par les registres d’état civil au XIXe siècle, registres d’esclaves, permettant le traitement de 32 000 actes et complétés par de nombreuses autres sources."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://www.academieoutremer.fr/images/files/Prendre-nom-Antilles-(58_799).pdf

Voir l'ouvrage
30/09/2013 -
Histara
30/09/2013 - Pascale Cugy

Extrait du compte-rendu paru sur Histara, les comptes rendus :

"Le Comité des travaux historiques et scientifiques a publié, à la fin de l’année 2012, un nouvel outil destiné à compléter la suite des guides de recherche des Archives nationales (...). L’on serait ainsi tenté (...) de reprendre ce que Jean Adhémar écrivait du guide Rambaud dans La Bibliothèque de l’École des chartes en 1957 : « Il va orienter une nouvelle génération vers des recherches dans un domaine où mainte découverte reste (encore) à faire. » Même si l’essentiel des recherches préliminaires se déroule désormais en ligne, il demeurera probablement, comme son prédécesseur, un ouvrage d’une « utilité incontestable » pour les lecteurs qui auront le plaisir de le prendre en main."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=1891

Voir l'ouvrage
29/09/2013 -
L'Éveil de la Haute-Loire
29/09/2013 - Christian de Seauve, Président des Cahiers de la Haute-Loire

Extrait du compte-rendu paru dans L'Éveil de la Haute-Loire du 29 septembre 2013 :

"Ceux qui ne sont pas « patoisants » liront les présentations, traductions et notes avec plaisir. Une lecture moins littéraire séduira le scientifique dans la découverte de chansons rares certaines inédites, d’autres dont la notation musicale était oubliée ou perdue."

Voir l'ouvrage
17/09/2013 - La droite, combien de divisions ?
Parutions.com
17/09/2013 - Pierre Triomphe
La droite, combien de divisions ?

Extrait du compte-rendu paru sur le site parutions.com :

"Version remaniée d’une thèse soutenue à l’Université Paris-IV, l’ouvrage d’Olivier Tort, La Droite française. Aux origines de ses divisions, 1814-1830, remet (...) en cause toute lecture bipolaire de la vie politique sous la Restauration. (...) Le recours à des sources abondantes (fonds d’archives nationaux et départementaux, mémoires, presse, pamphlets…) permet de comprendre les mécanismes régissant ces luttes (...). Cet ouvrage (...) s’avère indispensable à la compréhension de la France post-révolutionnaire. Doté d’un index et d’une bibliographie qui en font un précieux outil de travail, son écriture fluide et le travail d’édition soigné le rendent d’autant plus agréable à lire. Il se distingue en effet par une mise en page et une typographie soignées, par la présence d’un riche cahier iconographique et de très parlantes cartes électorales de la Restauration."
Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=7&ida=15938

Voir l'ouvrage
01/09/2013 -
Pour la science
01/09/2013 - Régis Meyran

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Pour la Science (n° 431, septembre 2013, pp 95-96) :

"Il veulent "déprédatiser le monde". Les antispécistes, objets de cette étude, sont de jeunes intellectuels issus des classes moyennes, souvent fils de professseurs, qui ont décidé dans les années 1990 d'entrer en marginalité pour lutter contre le spécisme - les discriminations envers les espèces non humaines.

Ce livre cherche à rester au plus près des paroles des acteurs considérés et, en cela, il est une source précieuse d'informations."

Voir l'ouvrage
30/08/2013 -
Histara
30/08/2013 - Dorian Vanhulle

Extrait du compte-rendu paru sur le site Histara-les comptes rendus :

"Cette étude, mêlant archéologie, analyses textuelles, expérimentations et travaux de laboratoire, démontre tout l’intérêt de la multidisciplinarité en archéologie. M. Casanova, grâce à un travail rigoureux où toute prise de position et choix méthodologiques sont explicités, parvient à faire « parler les pierres » et nous livre un ouvrage qui se révèlera utile à bon nombre de chercheurs."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=1913

Voir l'ouvrage
30/08/2013 -
H SOZ U KULT
30/08/2013 - Daniel Devoucoux

Extrait du compte-rendu paru sur le site hsozkult.geschichte.hu-berlin.de :

"Les études historiques sur la boutique ne courent pas les rues. Seuls quelques rares ouvrages comme celui de François Gresle sur l’univers de la boutique dans le Nord l’ont abordé. Le champ reste au niveau historique aujourd’hui pratiquement inexploré. Le livre de Natacha Coquery vient donc combler cette lacune par une analyse économique se plaçant à mi-chemin entre la micro- et la macroperspective économique.

(...) Natacha Coquery (...) nous offre une formidable approche économique de l’univers de la boutique du luxe et demi-luxe au XVIIIè siècle qui nous permet par exemple de mieux appréhender sur quelles bases reposait la réputation de Paris comme capitale de la mode, ceci jusque dans son versant accessoires de luxe (de cuir, de bois, de métal, de produits organiques, mixtes). C’est un ouvrage excellent, fort bien écrit, clairement structuré, sensitif, original, dense et passionnant que je conseille vivement."
Compte-rendu complet à lire à l'adresse suivante : http://hsozkult.geschichte.hu-berlin.de/rezensionen/2013-3-115

Voir l'ouvrage
21/08/2013 - La droite française : une histoire au long cours
Trop Libre
21/08/2013 - Jean Sénié
La droite française : une histoire au long cours

Extrait du compte-rendu paru sur le blog Trop-libre.fr :

"Dans ce livre, Olivier Tort revient sur la naissance de la droite en France, concomitante de la Restauration. L’analyse de l’auteur, au-delà de son caractère historique passionnant, donne aussi à réfléchir sur les permanences dans le positionnement de la droite dans le champ politique. A ce propos, le sous-titre indique que, dès son origine, les divisions se révèlent constitutives de la structure de cette famille politique. Le constat est d’ailleurs judicieusement mis en parallèle avec la situation actuelle rencontrée par la droite française."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : www.trop-libre.fr/le-marche-aux-livres/la-droite-française-une-histoire-au-long-cours

Voir l'ouvrage
24/07/2013 - Compte rendu
Revue de linguistique romane
24/07/2013 - Jean-Paul Chauveau
Compte rendu

Extraits p. 276-277 du compte rendu de Jean-Paul Chauveau

"Le but de cet atlas n'est pas de décrire sous tous leurs aspects les créoles des Petites Antilles, mais de donner une image réalsite et suffisamment riche de leur variation.
Grâce à une présentation soignée et très agréable, à des illustrations informatives et à des commentaires très éclairants , il remplit parfaitement son but et fournit un instrument de travail très efficace et un complément indispensable aux dictionnaires et grammaires des créoles de chacune des îles et susceptible de favoriser des analyses comparatives."

Voir l'ouvrage
17/06/2013 -
Nonfiction.fr
17/06/2013 - Florent Parmentier

Extrait du compte rendu :

"L'ouvrage parvient, grâce aux différents cas étudiés, à faire apparaître les spécificités des musées d'ethnologie tout en abordant plus largement la question du changement institutionnel ou encore celles des phénomènes de patrimonialisation et de politisation du domaine culturel."

Voir l'ouvrage
21/05/2013 - Compte rendu
Renaissance quaterly
21/05/2013 - Elsje van Kessel
Compte rendu

Extraits du compte rendu
"Over the last years, research on the early modern portrait has gained
momentum. Moving beyond the later seventeenth-century theoretical dismissal
of the portrait as an allegedly inferior genre, scholars have studied portrait
iconography, issues of likeness, identity construction, and the genre’s poetics.
Still largely missing are studies assessing the effects of portraits on their viewers, and
it is the great merit of Diane Bodart’s book to have taken this topic seriously. [...]

[...] this is an admirable and important study deserving a wide and
international readership."


Voir l'ouvrage
21/05/2013 - Compte rendu
Métropolitiques
21/05/2013 - Thierry Paquot
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Thierry Paquot, du 13 mars 2013.

L’anthropologue Colette Pétonnet nous a quitté en novembre 2012. Thierry Paquot revient sur son travail, d’écoute patiente et d’observation attentive, captant l’ordinaire si changeant de la « condition urbaine ».

"On est tous dans le brouillard (éditions du CHTS, 2002 et réédition en « poche » chez le même éditeur en 2012) est un chef d’œuvre de la littérature anthropologique (publié d’abord en deux volumes par Galilée, On est tous dans le brouillard. Ethnologies des banlieues en 1979 et Espaces habités. Ethnologie des banlieues en 1982) qui a considérablement influencé les anthropologues qui ne partaient pas à l’autre bout du monde, mais exploraient des « mondes » à deux pas de chez eux. Ne sachant comment nommer la population qu’elle a étudiée pendant cinq ans dans la banlieue sud de Paris – donc principalement des Espagnols et des Portugais –, Colette Pétonnet écrit « les gens », faute de mieux (« prolétaires », « pauvres », « marginaux » ?) et précise : « Toutes les informations nous sont parvenues directement, sans intermédiaire. Pour éviter d’établir des relations sur une base faussée, nous nous sommes abstenus de toute intervention, de toute action pouvant prêter à confusion. Nous avons accordé aux faits et aux gestes des gens autant d’importance qu’à leur parole, acceptant tout ce qui nous était donné de voir et d’entendre, sans forcer les retranchements, sans questionnement, selon la méthode artisanale, lente, du déchiffrement ethnologique. Car toute leur manière d’être est un langage que ce livre essaie de restituer ». Cette incroyable écoute lui permet de décrypter les douleurs, les silences, les hésitations, aussi bien le langage du corps que l’agencement des meubles dans les pièces. Tout parle, d’une certaine façon… Et quand une Espagnole lui confie qu’elle est devenue française, car elle ne chante plus en faisant son ménage, c’est bien plus qu’une donnée, c’est rendre intelligible ce qui, d’ordinaire, est tu."
Article intégral sur
http://www.metropolitiques.eu/Une-anthropologue-en-ville-Colette.html

Voir l'ouvrage
14/05/2013 -
territoire en mouvement
14/05/2013 - Patrick Picouet

extraits :

"Ce gros volume de 559 p. révèle quelqu'uns des traits fondamentaux de la géographie des deux derniers siècles et sa lecture s'avère indispensable pour tous les géographes et, en particulier, pour les étudiants en géographie soucieux d'en connaître l'évolution épistémologique. Elle sera même utile à un large public qui, à travers l'évolution de la pensée géographique, pourra mieux comprendre notre relation au monde".

Voir l'ouvrage
16/04/2013 - Compte rendu
Mondes et Cultures - Académie des sciences d'outre-mer
16/04/2013 - Denis Vialou
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Denis Vialou

"À lire cet essai remarquablement construit comme dans une participation musicale, parfaitement documenté et référé aux recherches ethnologiques actuelles qui impliquent ces aller-retour entre les acteurs des savoirs échangés, le lecteur se laisse prendre par la musicalité des mouvements dansés, par leurs contenus historiques et mythiques. Il en ressort une proximité intellectuelle voire spirituelle, bien plaisante à ressentir."

Voir l'ouvrage
15/04/2013 -
Dix-huitième siècle
15/04/2013 - Marcel Dorigny

extraits :
"La publication présentée et annotée par Raymonde Monnier est assurément une heureuse initiative qui fera peut-être un peu mieux connaître à la fois le texte originel de Needham et son traducteur, le démocrate Théophile Mandar bien injustement oublié par l'historiographie révolutionnaire."

Voir l'ouvrage
15/04/2013 -
Dix-huitième siècle
15/04/2013 - Jean Boissière

extraits :
"(...) l'étude de Stéphane Pannekoucke nous éclaire avec beaucoup de finesse sur la répartition des pouvoirs et leur fonctionnement au sein d'une des grandes provinces d'Etats au dernier siècle de l'Ancien Régime en mettant magnifiquement en évidence à la fois la complexité et la fragilité de cet équilibre. Le grand intérêt de cet ouvrage, fruit d'une recherche universitaire exemplaire, tient également au fait qu'il nous ouvre toutes grandes les archives de Chantilly dont la richesse, une fois de plus, apparaît éclatante."

Voir l'ouvrage
09/04/2013 - Compte rendu
Revue du Nord
09/04/2013 - Matthieu de Oliveira
Compte rendu

Extraits

"Les mémoires des acteurs du monde économique ou financier - on pense à Auguste Isaac ou à Jules Émile Scrive - sont trop peu nombreux pour que l'on ne se réjouisse pas de la traduction française de ceux de sir Edward Blount.
(...)
Il est vrai que le personnage se signale par une carrière qui mérite qu'on s'y attarde. Né dans le comté de Stafford en 1809 et décédé presque centenaire dans le Sussex, sir Blount appartient à une famille de propriétaires et de banquiers cataholiques. Il passe l'essentiel de sa vie professionnelle en France, apparaissant comme un pionnier de la collaboration économique entre les deux rives du Channel. (....)

En filigrane on voit ainsi se dessiner le portrait d'un gentleman victorien au sens des affaires aiguisé."

Voir l'ouvrage
09/04/2013 -
L'Homme
09/04/2013 - Michel Rautenberg

Extraits :

"(...) arrivant d'une traite au bout de 367 pages denses, d'une écriture précise et élégante, d'une construction particulièrement habile, le lecteur est bien convaincu d'avoir lu un ouvrage neuf qui réinvente l'ethnologie de la personne et de l'intimité. Le ton est juste, l'argumentation rigoureuse."

"Par la qualité de son ethnographie et la finesse de ses analyses, l'ouvrage de Véronique Dassié a toute sa place dans la bibliothèque des plus belles monographies de l'ethnologie française (...) elle apporte une contribution essentielle à la compréhension de ce qu'on pourrait nommer une "politique de l'intimité"."

Voir l'ouvrage
02/04/2013 - Édition critique du mémoire "pour l'instruction du duc de Bourgogne"
Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais
02/04/2013 - Sylvie Vilatte
Édition critique du mémoire "pour l'instruction du duc de Bourgogne"

extrait :
"Ce remarquable ouvrage, qui se lit non seulement avec une attention soutenue mais aussi avec plaisir, comble une lacune dans l'historiographie bourbonnaise.Il restitue parfaitement à travers le texte de Le Vayer la vie de la généralité à une époque difficile pour le royaume".

Voir l'ouvrage
02/04/2013 - tome II
Bulletin monumental - Société française d'archéologie
02/04/2013 - Jean-François Boyer
tome II

extraits :
"(...) la qualité générale de cet ouvrage, sa commodité d'utilisation, grâce au caractère très clair et synthétique des notices(...). C'est un outil de travail incomparable qui est mis à la disposition des chercheurs, mais également un bel objet qui est offert à tous les amateurs des arts du Moyen Âge(...)".

Voir l'ouvrage
21/03/2013 -
Annales. Histoire, Sciences sociales
21/03/2013 - Mathieu Marraud

extraits :

"(...) il demeure que l'ouvrage de N. Coquery est une leçon d'histoire économique par son aptitude à ramener les grandes inflexions du XVIIIe siècle à l'échelle des acteurs et des opérations les plus élémentaires : l'écoulement ordinaire des objets de la boutique vers le public. Pour réaliser cette recherche, l'auteur n'oublie jamais d'historiciser la place tenue par le boutiquier dans l'espace urbain, de socialiser son expérience la plus quotidienne des flux et des profits, aussi bien que l'expression du goût qu'il alimente et fait ainsi circuler au sein de la société".


Voir l'ouvrage
19/02/2013 - Compte rendu
La revue de l'art - comité français d'histoire de l'art
19/02/2013 - Damien Bril
Compte rendu

Extraits du compte rendu Revue de l'art, n°178,/2012-4

"Par l'ampleur de son regard, qui embrasse la dynastie espagnole jusqu'au seuil du XVIIIe siècle, Diane Bodart ouvre une réflexion profonde et documentée sur le portrait, en même temps qu'elle présente avec précision la spécificité du modèle habsbourgeois."

Voir l'ouvrage
17/02/2013 -
Revue Française de Science Politique
17/02/2013 - Nicolas Belorgey

Extrait du compte-rendu paru dans le vol. 63, n° 3-4 (2013) de la Revue française de science politique :

"Cet intéressant ouvrage traite des transformations actuelles des services publics français, à travers le cas exemplaire de la Régie des transports marseillais (RTM), où l’auteure, aujourd’hui maîtresse de conférence en anthropologie, a effectué un travail de terrain pendant près de dix ans (1993-2002). (...) l’auteure présente au total un travail saisissant, tant en anthropologie qu’en science politique, sur les mutations contemporaines de ce qui, à une certaine époque, était destiné à rendre service au public."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RFSP_633_0694

Voir l'ouvrage
29/01/2013 - Compte rendu
Histara
29/01/2013 - Chrystel Lupant
Compte rendu

Extraits parus dans la revue Histara, en ligne à l'adresse
http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=1661

"D’une grande densité, l’ouvrage de C.M. se veut une étude conjointe des lieux et des hommes, appuyée sur de longues prospections méthodiques. Son étude retrace l’histoire des peintres dans l’Oltrarno en confrontant tous les documents rassemblés, rigoureusement étudiés. Son souhait de permettre la progression dans l’analyse et la perception des œuvres d’art, en exploitant les découvertes sur la vie sociale des peintres (p. 16), est pleinement exaucée. Son travail fait avancer de manière significative la connaissance sur les peintres, leurs vies et leurs œuvres. On ne peut que conseiller cet ouvrage, aussi bien pour son contenu que pour la méthodologie mise en œuvre, prouvant encore une fois, si cela était nécessaire, que la discipline de l’histoire de l’art doit se fonder sur une analyse croisant les œuvres, les sources écrites et l’histoire sociale".



Voir l'ouvrage
29/01/2013 -
Histara
29/01/2013 - Crystel Lupant

Extrait du compte rendu :

"Dans son ouvrage publié aux éditions du CTHS et de l’INHA, Cécile Maisonneuve [C.M.] s’est donné pour objectif de comprendre les commandes artistiques et la création des œuvres par une nouvelle lecture des sources et de l’histoire de la Florence du XVe siècle. Mettant à profit les enseignements de l’histoire sociale, elle concentre son étude sur le quartier de l’Oltrarno, tardivement urbanisé, densément peuplé de communautés religieuses, doté d’une population aisée et de nombreux artistes.

Méthodologiquement, et loin de reprendre sans critique les très nombreuses publications sur le Quattrocento florentin, l’auteur nous propose d’utiliser les informations et de les confronter aux sources. En utilisant une nouvelle approche et une méthode fondée sur l’étude de la structure sociale et artistique d’un quartier particulièrement bien documenté, C.M. adopte un axe de recherche transversal. Elle exerce sa plume d’un style franc et synthétique, mis au profit d’une masse documentaire maîtrisée et de liens entre connaissance des peintres connus et d’œuvres regroupées en ensembles cohérents réalisés par des anonymes. Les données sont issues du quotidien, de l’histoire sociale, et permettent de cerner l’identité et le parcours artistique de quelques individus privilégiés par les études d’histoire de l’art.
(...)
Une conclusion, très brève (p. 269-270), synthétise les travaux en évitant de reprendre les conclusions émises dans chacun des chapitres. La méthode porte ses fruits. Le bénéfice majeur reste sans aucun doute une redéfinition attentive du contexte de production et du réseau social. Au delà de ces considérations, les analyses permettent à l’auteur d’émettre des hypothèses d’identification de peintres, comme Bernaba d’Anichino avec le Maître du Jugement de Pâris, ou Stefano di Lorenzo avec le Maître du Carmel de Florence.

D’une grande densité, l’ouvrage de C.M. se veut une étude conjointe des lieux et des hommes, appuyée sur de longues prospections méthodiques. Son étude retrace l’histoire des peintres dans l’Oltrarno en confrontant tous les documents rassemblés, rigoureusement étudiés. Son souhait de permettre la progression dans l’analyse et la perception des œuvres d’art, en exploitant les découvertes sur la vie sociale des peintres (p. 16), est pleinement exaucée. Son travail fait avancer de manière significative la connaissance sur les peintres, leurs vies et leurs œuvres. On ne peut que conseiller cet ouvrage, aussi bien pour son contenu que pour la méthodologie mise en œuvre, prouvant encore une fois, si cela était nécessaire, que la discipline de l’histoire de l’art doit se fonder sur une analyse croisant les œuvres, les sources écrites et l’histoire sociale."

Voir l'ouvrage
23/01/2013 - Compte rendu
L’Antiquité classique
23/01/2013 - Monique Mund-Dopchie
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans L'Antiquité classique, 81, 2012, p. 386

"L'auteur nous offre en effet un travail de vulgarisation bien conçu, mené avec clarté, intelligence, précision et rigueur, dont la lecture est aisée et passionnante. Souhaitons par conséquent à cette "Introduction aux savoirs antiques" la plus large diffusion possible, car elle sert de façon remarquable la cause de la culture et des lettres antiques."

Voir l'ouvrage
22/01/2013 -
la revue du projet
22/01/2013 - Côme Simien

Extrait du compte rendu paru dans la Revue du projet / Janvier 2013 :

La Révolution française marque l’avènement de héros d’un genre nouveau, anonymes d’hier propulsés sur le devant de la scène par leur engagement dans le siècle. L’étude de leurs processus d’héroïsation restait pourtant à mener.
(...)
Suite d’éclairages singuliers, ce travail collectif dense, au spectre chronologique large et à la lecture féconde (...), nous permet de mieux comprendre le recours intensif à l’imaginaire héroïque durant la Révolution française et l'usage de ses grandes figures jusqu'à nos jours.



Voir l'ouvrage
18/01/2013 -
France O
18/01/2013

Invitation de Vincent Cousseau au journal télévisé de France Ô, le 18 janvier 2013 à 12h30.

Voir l'ouvrage
15/01/2013 -
Cahiers des Amériques latines
15/01/2013 - Dimitri Béchacq

Extrait du compte rendu :

Cet ouvrage restitue ą partir d’une expérience ethnographique dense, interrogée par une réflexion anthropologique rigoureuse, une réalité peu étudiée : la migration haētienne en Guyane.
(...)
Ce n’est pas la dichotomie opposant un « eux » et un « nous » ni les invariants fondant l’appartenance au groupe qui intéressent l’auteur tout au long de son ouvrage, mais bien les situations de rencontres et d’entre-deux jusqu’aux positions et discours, parfois ambivalents, qui renseignent sur le sens et l’efficience des configurations identitaires haētiennes dans le contexte guyanais. Maud LaĎthier interprŹte ces situations ą travers trois formes d’appartenance qui sont pensées dans leurs relations par les faćons dont les acteurs y circulent, s’y investissent ou s’en détachent en fonction de leurs expériences, des échanges au sein du groupe des migrants, de leurs rapports avec le pays d’origine et avec la société guyanaise. Son objectif est d’analyser ces appartenances de maniŹre ą rendre compte de l’éventail des possibles en termes d’identifications individuelles et collectives, en plaćant toujours au centre du jeu identitaire les acteurs qui « assument une altérité (“źtre l’autre”), opŹrent des transactions (“źtre un autre semblable”), ou établissent des compromis (“źtre un autre authentique”) » [p. 22]. Le plan de l’ouvrage (...), en huit chapitres, dévoile progressivement les stratégies et les positionnements des migrants haïtiens, du rejet dont ils sont victimes et des situations de précarité qu’ils vivent, jusqu’à leur possible intégration révélée par les relations qu’ils nouent, notamment, avec des Créoles guyanais.
(...)
La richesse des matériaux rassemblés et la rigueur analytique déployées par Maud Laëthier pour appréhender ces configurations, les registres qu’elles mobilisent, la pluralité de sens qu’elles véhiculent et la polysémie des relations qu’elles donnent à voir, représentent une contribution importante à la connaissance de la situation migratoire haïtienne dans ce territoire français.

Voir l'ouvrage
31/12/2012 -
Archéologia
31/12/2012 - Romain Pigeaud

Extrait du compte-rendu paru dans le mensuel Archeologia / décembre 2012 :

"Que serait la musique sans Mozart? Que serait la Préhistoire sans François Bordes?" Cette boutade de Marcel Otte, l'un des auteurs et de ses anciens étudiants, résume bien la tonalité de ce livre qui rassemble les actes du colloque consacré à l'oauvre et à la vie de François Bordes, l'un des "patrons" de la Préhistoire française et mondiale.
(...)
Ce qui se dégage aussi, à la lecture des différentes contributions, chez ses anciens étudiants comme ses continuateurs et contradicteurs c'est, au-delà de la tendresse amicale ou du respect pour un glorieux aîné, une ébourriffante sensation de liberté et d'indépendance d'esprit. François Bordes ne s'en laissait pas compter.
(...)
Le grand intérêt de ce livre est aussi de tirer un bilan des connaissances actuelles du Paléolithique moyen, au regard des sentiers déchiffrés par l'illustre savant. En cela, il constitue un excellent vecteur pour se remettre à jour.


Voir l'ouvrage
29/11/2012 - Le Paris boutiquier au siècle des Lumières
L’Humanité
29/11/2012 - Guy Lemarchand, historien.
Le Paris boutiquier au siècle des Lumières

{Extrait}
Une brillante et passionnante étude macroéconomique, et microscopique, du monde des boutiquiers à une période où naît une clientèle populaire nouvelle au côté de la noblesse.

Avec cet ouvrage particulièrement brillant, Natacha Coquery répond implicitement et dépasse la critique idéaliste des années 1980 dirigée contre l’histoire économique. Sans rompre avec l’inspiration de Labrousse et Braudel, utilisant les concepts et méthodes de la sociologie et de la géographie, son observation est à la fois, comme le dit Daniel Roche dans sa préface, macroscopique, saisissant le collectif, et microscopique, appréhendant des carrières individuelles.

Voir l'ouvrage
27/11/2012 -
Clionautes/cliothèque
27/11/2012 - Bertrand Lamon

Extrait du compte rendu :

La Révolution française est au cœur de la construction et de la déconstruction de figures héroïques, constitutives de ses combats et de sa légitimation : héros et héroïnes de la Première République ; soldats-citoyens ; martyrs de la liberté ; gloires locales et régionales. Qu’elle est l’essence même du héros révolutionnaire et du contre-révolutionnaire dans le temps long des célébrations de la nation ? Peux-ton opposer le héros à l’antihéros, le héros civil au militaire, le laïc au clérical, le local au national ? C’est toute cette problématique qu’aborde cet ouvrage, dans le cadre du 134ème colloque du Comité des travaux historiques et scientifiques portant sur Célèbres ou obscurs, hommes et femmes dans leurs territoires.
(...)
Un ouvrage très dense et de très haute tenue. A mettre entre toutes les mains !

Voir l'ouvrage
09/10/2012 - Compte rendu
Ethnologie française
09/10/2012 - Marie-Luce Gélard
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans Ethnologie française, XLII, 2012, 1

"Dans ce bel ouvrage, Slimane Touhami dépeint avec finesse un sujet original dont la pertinence anthropologique se révèle au long du texte : le mauvais oeil, l'ain en arabe. Cette arme de "l'envieux qui envie" a été peu étudiée ou de façon lapidaire au Maghreb, encore moins dans le "Maghreb de france". Ce travail vient donc combler par une description ethnographique riche et sensible un manque de travaux, sur et à propos de cette croyance au pouvoir néfaste du regard et de la pensée envieuse. (...)"



Voir l'ouvrage
02/10/2012 - Compte rendu
Ethnologie française
02/10/2012 - Philippe Erikson
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans Ethnologie française, XLII, 2012, 3.

"En raison de la diversité des sujets abordés et du haut degré de réflexivité de la majorité des contributions, cet ouvrage est susceptible d'intéresser un public varié. On peut le recommander aux professionnels, aux étudiants, ou simplement aux lecteurs curieux de savoir comment une discipline originellement tournée vers l'autre et l'ailleurs peut désormais se regarder dans la glace la plus proche (avec ou sans tain)".



Voir l'ouvrage
02/10/2012 - Compte rendu
Ethnologie française
02/10/2012 - Marianne Palisse
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans Ethnologie française, XLII, 2012, 3

"Outre son apport sur la question migratoire, ce livre interroge le multiculturalisme guyanais, comme le souligne Marie-José Jolivet dans sa préface. La démarche ne manque pas d'intérêt car elle éclaire le rôle de l'interculturalité dans les constructions identitaires et montre à quel point, pour les Haïtiens comme pour les autres, le "nous" ne va pas de soi."

Voir l'ouvrage
22/09/2012 - Notre avis
hominidés.com
22/09/2012 - Hominidés.com
Notre avis

Quand un jeune enfant a l'occasion de rencontrer à la fois Denis Peyrony mais aussi Marcellin Boule il ne faut pas s'étonner si plus tard il devient un grand préhistorien!
François Bordes apparaît dans cet ouvrage sous un jour totalement différent, car c'est à la fois sa vie, son parcours, ses travaux qui sont abordés par une longue série d'articles évoquant précisément un moment ou bien l'étude d'un site paléolithique (comme Combe Grenal, Pech de l'Azé ou Corbiac...).
On perçoit au fil des articles un homme de science très pragmatique, un homme de terrain précis qui a réalisé de minutieuses fouilles, en inventant de nouvelles méthodes (notamment statistiques) pour classifier les industries lithiques. La connaissance du Paléolithique a été véritablement enrichie par ses travaux.
L'ouvrage, sous forme d'articles indépendants, permet une lecture adaptée à chacun. Le lecteur pourra suivant ses propres centres d'intérêts "picorer" les chapitres qui lui conviennent le mieux.

Voir l'ouvrage
13/09/2012 - Compte rendu
Bulletin de l'Association des historiens de l'art italien (AHAI)
13/09/2012 - Michel Hochmann
Compte rendu

Extrait parue dans le Bulletin de l'Association des historiens de l'art italien
"Une large partie de l’enquête est réservée aux portraits de Charles Quint. On y trouve une véritable théorie générale du genre du portrait à la Renaissance, [l'auteur] reprend notamment […] la question complexe du début des relations entre l'empereur et son peintre, en se demandant quel fut le premier portrait que Titien peignit de Charles Quint.
Cet ouvrage est […] un travail remarquable, dont on doit admirer les points de vue amples et variés et il deviendra sans aucun doute un travail de référence."


Voir l'ouvrage
13/09/2012 - Compte rendu
Mémoire des arts
13/09/2012 - M. G.
Compte rendu

Extrait de la recension parue dans la revue Mémoire des Arts n°96 | sept.-oct. 2012
"L’importante diffusion des portraits de souverains, frappés sur les monnaies ou encore aux frontispices des monuments publics, induisait les conditions essentielles de l’efficacité politique de ces représentations, comme l’explique Diane H. Bodart. Un remplacement de la présence corporelle d’un souverain par une image, signifiant l’omniprésence et l’omnipotence. […] Une publication très complète avec un cahier d’illustrations."

Voir l'ouvrage
06/09/2012 - compte rendu
Bulletin monumental
06/09/2012 - Françoise Hamon
compte rendu

extrait du compte rendu du Bulletin monumental de la société française d'archéologie, 170-2, p. 181-182, 2012 concernant l'ouvrage La Province antiquaire, l'invention de l'histoire locale en France 1800-1870

d'Odile Parsis-Barubé publié dans la collection CTHS-Histoire

"Le titre annonce bien la dualité du propos. La thèse d'habilitation d'O.Parsis-Barubé, soutenue au titre de l'histoire culturelle, étude très précisément l'activité antiquaire des provinces, principalement du point de vue de ce que cette activité intellectuelle et sociale apporte à la connaissance des histoires provinciales, à la mise au clair de leur histoire politique et sociale et à la définition de leurs territoires.
Bien que le propos ne soit pas l'histoire des phénomènes de patrimonialisation, l'historien de l'art fera son miel de cette synthèse qui exploite méticuleusement les travaux des trente dernières années consacrés à la découverte et à la célébration des monuments. (...)
O.Parsis-Barubé organise sa démonstration, chronologiquement, en même temps qu'elle établit une géographie régionale de ces activités patrimonialistes. Elle définit une périodisation assez inhabituelle par la continuité établie entre l'Empire et la Restauration. (...)
On pourra ironiser, in fine, sur la permanence des phénomènes ici examinés : ainsi évoquer les hésitations scientifiques, techniques et administratives pour organiser un iventaire national des monuments. Les nouveaux modes de perceptions et de diffusion du patrimoine local (ainsi les châteaux cathares à la télévision) qui donnent naissance à de nouvelles aspirations centrifuges (la Septimanie de récente mémoire). Les dénominations significatives des territoires y ont encore une réelle signification culturelle : Touergue ou Aveyron ? Enfin, on rappellera aussi qu'une sociabilité locale autour du patrimoine, plus ou moins érudite ou mondaine et pas exclusivement vieillissante, est toujours très vivace. Quid de l'avenir ? C'est donc une thèse qui, au-delà de son immense érudition, donne à réfléchir sur le rôle du sentiment patrimonial aujourd'hui, sur la place du passé dans notre présent ; enfin sur les actuels enjeux politiques et sociaux de la conservation monumentale.
Selon la bonne tradition du CTHS, les notes sont présentées en bas de page, les sources très précisément identifiées et la très riche bibliographie classée de façon très finement thématique ( trop ?). Les deux index sont utiles pour naviguer dans cette immense érudition."


Voir l'ouvrage
02/08/2012 - compte rendu
Natures, sciences, sociétés
02/08/2012 - Geneviève Michon
compte rendu

Extraits du compte rendu de Geneviève Michon, paru dans Natures, Sciences, Sociétés, 20, 104-125 (2012). Disponible en ligne sur www.nss-journal.org


"Comment parler du rapport des enfants à la nature ? Pour tenter de répondre à cette question, des chercheurs
– ethnoécologues, ethnobotanistes, anthropologues – ont invité des enfants du monde entier à dessiner le monde
qui les entoure : forêt ou mer, arbres ou animaux, paysages ou activités. Ce très beau livre rassemble ainsi plus
de deux cents dessins réalisés par des enfants de onze régions du monde : Inuits et Évènes du Grand Nord, Wayanas, Yuquis et Saramaka d’Amérique du Sud, Kurdes de Syrie, Berbères oasiens d’Égypte, Kirghiz
d’Asie centrale, Malgaches et Mahorais de l’océan Indien, Gabonais d’Afrique, Mokens de Birmanie… Les dessins, accompagnés de photos, de cartes et des textes des chercheurs, sont présentés par milieux et pays, nous invitant à une exploration originale des grands biotopes de la planète.
Ce qui frappe, en effet, à la première lecture des dessins, c’est la « familiarité » de ces natures d’enfants, à la
fois si différentes et si proches. Dans aucun de ces dessins la nature n’apparait hostile ou étrangère ; au contraire,
on a l’impression qu’il s’agit toujours de « la nature derrière chez soi », celle qui fait partie de la vie de tous les
jours.

(….)
Un autre trait frappant de ces dessins est leur oscillation entre universalité et particularismes, comme si l’on
pouvait discerner un même schéma directeur dans la diversité foisonnante des natures représentées. On peut
voir ici, dans cette succession de dessins, cet équilibre subtil entre la diversité des rapports au monde et l’universalisme
de l’intégration des éléments de la nature dans le quotidien des enfants.
(...)

Reste aussi, et c’est ce qui fait la force de cet ouvrage étonnant et original, la charge émotionnelle de ces dessins,
qui sont autant des représentations mentales ou des témoignages de la diversité de la nature que d’authentiques
oeuvres d’art. Il est, en effet, des dessins qui emmènent le lecteur bien au-delà des natures qu’ils représentent.
Ainsi celui de Maïki, jeune Indien wayana, qui dessine sa pêche au kumaru comme s’il l’avait observée depuis le faîte du grand arbre dans lequel il est allé cueillir ses fruits-appâts, en une surprenante contreplongée.
Ou ces dessins des jardins kurdes, débordant de détails et de réalité, dépeignant une nature construite
comme un jardin d’éden."

Voir l'ouvrage
18/07/2012 -
Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon
18/07/2012 - André Buisson

Extrait du compte rendu :

Anne-Marie Frérot, professeur à l'université de Tours, est spécialiste de l'imaginaire de l'espace dans le monde saharien. Elle nous offre ici un beau livre : une mise en page très attrayante appuyée sur de nombreux encarts et de très belles photos personnelles, dont la documentation s'étend sur plus d'une trentaine d'années.

Ce livre est consacré à ceux qui fréquentent le Sahara, dont c'est le lieu d'existence et non les simples touristes. Il commence par une mise au point utile : « sahara » signifie « désert », ce qui permet d'éviter le pléonasme de « désert du Sahara » que l'on retrouve souvent dans la littérature. Le livre est divisé en trois parties, les « actes », qui déroulent un récit composé comme une pièce de théâtre : acte 1, « entre ciel et terre », acte 2 « le ciel et la terre » et acte 3 « à l'échine du temps ».

(...)

L'ouvrage est très bien complété par des annexes, un glossaire des termes géographiques, un lexique et une bibliographie très documentée.

Voir l'ouvrage
10/07/2012 - Compte rendu
Mémoire des arts
10/07/2012 - n. r.
Compte rendu

Extraits de la recension parue dans Mémoire des Arts, numéro de juillet-août 2012
"Une immersion dans la Florence du Quattrocento, berceau de la Renaissance italienne. L'auteur établit une synthèse en reconstituant l'histoire des lieux, celle des peintres dans leur quartier et leur parcours individuel. Une étude qui enrichit notre perception des oeuvres d'art et nous permet de découvrir la vie sociale des artistes."

Voir l'ouvrage
28/06/2012 - Compte rendu
Revue Histoire urbaine
28/06/2012 - Clarisse Coulomb
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Clarisse Coulomb


"Ainsi, après l’hôtel aristocratique, Natacha Coquery montre que l’observation d’un micro-lieu permet de comprendre les métamorphoses de la ville. Elle donne une importante contribution à l’étude des classes moyennes, à leur nouvelle conscience d’elles-mêmes, à leur rôle novateur en tant que producteurs et vendeurs de nouveaux biens, mais aussi en tant que consommateurs. Ce livre est appelé à devenir un classique sur la ville des Lumières."

Lien : http://sfhu.hypotheses.org/720

Voir l'ouvrage
19/06/2012 - Entretien filmé d'Hubert de Vergnette de Lamotte
Le Centre de recherche de Versailles
19/06/2012
Entretien filmé d'Hubert de Vergnette de Lamotte

Le Centre de recherche de Versailles a réalisé une interview filmé d'Hubert de Vergnette de Lamotte à propos du premier volume des Mémoires de Jean de Plantavit de la Pause, coédité avec le CTHS.

entretien filmé d'Hubert de Vergnette de Lamotte
 
Entretien : Marie Carlin
Prise de vue : Christian Milet
Montage : Thomas Garnier
© Centre de recherche du château de Versailles – 2012

Voir l'ouvrage
19/06/2012 - Emission de littérature consacrée à l'histoire
Radio Campus Orléans
19/06/2012
Emission de littérature consacrée à l'histoire

L'émission de littérature consacrée à l'histoire reçoit Juliette Dumasy pour la présentation de sa thèse

Le feu et le lieu, la Baronnie de Sévérac-le château à la fin du Moyen Âge


interview de Juliette Dumasy

Voir l'ouvrage
15/06/2012 - Compte rendu
Ethnographiques.org
15/06/2012 - Marie-Pierre Gibert
Compte rendu

FOURMAUX Francine, 2009. Belles de Paris. Une ethnologie du music-hall. Paris, Editions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques.
(Extraits du compte rendu publié le 14 juin 2012)

"Préfacé par Claudine Vassas, cet ouvrage fait le pari de tisser ensemble anthropologie urbaine, anthropologie du travail et des professions, anthropologie « des faits nocturnes » (p. 13) et anthropologie de la danse et des pratiques corporelles. Fruit d’une ethnographie multisituée de ce « monde réticulaire » (p. 21) qu’est le music-hall, ce livre adopte successivement le point de vue de chacun des acteurs (danseuses/eurs et chorégraphes, employés/ées administratifs/ves et techniciens/ennes des music-halls, artisans fabricants des costumes, spectateurs, etc.) afin de rendre compte de la fabrication matérielle, corporelle, morale et politique de ce monde dans toute sa complexité et sa richesse. Presque dix années d’enquête de terrain minutieuse, centrée sur quatre établissements parisiens et complétée en contrepoint par des incursions plus brèves dans divers autres établissements à Paris, dans le nord de la France et à Los Angeles, constituent le socle de cette ethnographie fine et sensible. (...)

Ainsi, dans un style fluide et précis, qui tisse entre eux de manière fine analyses, extraits d’entretiens, observations de terrain et travaux ethnologiques connexes, l’ethnologue nous entraine à sa suite dans ce monde, dévoilant les mécanismes et les interactions de manière si vivante qu’il nous semble être avec elle dans les différents espaces du music-hall, proposant une analyse serrée qui rend immédiatement intelligible « l’organisation technique et sociale de ces lieux et permet de comprendre les rouages complexes grâce auxquels chaque soir, dans une chaine de collaboration extrêmement précise, tous ceux qui sont impliqués dans la fabrication du spectacle en assurent la réussite . " (...)

Ainsi, outre les apports déjà soulignés de cette recherche à divers champs de l’anthropologie, cet ouvrage constitue, dans son écriture même, une parfaite démonstration de la manière dont se fait l’anthropologie/l’ethnologie au quotidien."



Voir l'ouvrage
12/06/2012 - Compte rendu
CeROArt
12/06/2012 - Sophie Moreaux
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru en ligne le 25 novembre 2011

"L’auteur se livre à une exégèse approfondie et particulièrement documentée de l’histoire matérielle de la peinture à Paris durant les XVIIIe et XIXe siècles : la capitale française est alors le lieu d’une intense activité picturale, supportée par les innovations techniques ; son rayonnement est manifeste dans tout le pays et au-delà des frontières.

(...) L’auteur a choisi de nous livrer un épilogue, plutôt qu’une conclusion : terme judicieusement choisi, car il s’est fait conteur en même temps qu’historien, ressuscitant un monde, plutôt que des connaissances abstraites. Car cette étude spécifique et résolument originale restitue, de sa plume bien trempée le foisonnement des activités liées au métier du peintre. La démarche quasi archéologique a nécessité le dépouillement minutieux d’archives inédites ; documents fiscaux, actes de sociétés, brevets, histoire des familles... D’autre part, le recensement des indices matériels témoignant des procédés de fabrication a été essentiel pour combler les vides documentaires et relier les informations ponctuelles. Enfin, la compilation des recherches et publications déjà réalisées dans des domaines connexes permet de compléter largement l’état de la question.
Les enjeux et les finalités de ce brillant ouvrage sont multiples et susceptibles d’intéresser tous ceux qui côtoient les toiles anciennes, conservateurs, restaurateurs, historien de l’art, marchands, collectionneur… ou simplement curieux."

Lien : http://ceroart.revues.org/2264

Voir l'ouvrage
12/06/2012 - compte rendu
Nonfiction.fr
12/06/2012 - Christian Ruby
compte rendu

Extraits du compte rendu de Christian Ruy

"A force de restreindre la peinture à la seule surface artistique et esthétique, on a négligé les supports matériels de celle-ci. Tout un discours sur l’esprit de l’art s’est rendu insensible à ce qui la rend possible : les toiles utilisées, les pinceaux, les couleurs, les gommes, les crayons... Et pourtant des archives matérielles imposantes existent qui demeurent ignorées de ceux que la division du travail n’intéresse pas. Et pourtant entre toile de Mayenne ou de Mortagne-au-Perche et production flamande, entre le bois des châssis permettant l’extension et les châssis ordinaires, entre les enduits courants et les préparations huileuses, voire les colles et les enduits en détrempe, comment ne pas entrevoir que ce monde industriel offre plusieurs modes de mise en œuvre de la peinture, et soutient des filières ou des écoles différentes ?"

Lien : http://www.nonfiction.fr/article-5241-la_toile_a_peindre_une_autre_industrie_culturelle.htm

Voir l'ouvrage
12/06/2012 - compte rendu
Histara
12/06/2012 - Adeline Leydet
compte rendu

Extraits du compte rendu paru le 02 avril 2012

"Il s’agit d’un ouvrage très pointu et technique, d’une grande rigueur scientifique. Le travail de P. Labreuche ne vise pas uniquement les professionnels mais aussi les amateurs, voire les étudiants en histoire de l’art, car tous les termes techniques sont présentés et expliqués – nous faisons particulièrement ici référence aux couleurs et pigments employés. Paris, capitale de la toile à peindre constitue une somme non seulement sur le support de la couche picturale qu’est la toile à peindre, mais aussi sur tout ce qui l’entoure."

Lien : http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=1453&lang=fr

Voir l'ouvrage
10/06/2012 - compte-rendu
Clionautes/cliothèque
10/06/2012 - Pascale Mormiche
compte-rendu

extrait du compte-rendu du 7 juin 2012

La publication de ces mémoires est fascinante comme tout texte révélé pour la première fois au public. Mais elle est surtout touchante car le manuscrit Plantavit était conservé depuis le XVIIIe siècle dans la famille, avec les aléas de vente des châteaux et des extinctions de branches de la famille, avant qu'un de ses descendants, Hubert Vergnette De Lamotte ne décide de consacrer quelques années de sa vie à le publier. (...)
Ces deux mille pages d'une écriture régulière témoignent de l'écriture intime masculine et quotidienne du règne de Louis XIV. (...) Ce type d'écrits du for privé témoigne d'une envergure considérable de la vie nobiliaire, avec une vie sociale importante, des enjeux de pouvoir au service du roi, de l'intendant, de l'évêque et des États. (...)
On dispose ici, du premier livre de ces Mémoires, qui fut rédigé selon des notes et qui retrace chronologiquement la période de 1646 à 1681, c'est-à-dire la jeunesse de Plantavit. C'est donc un texte littéralement retravaillé, portant un regard sur sa propre jeunesse. (...)
Les larges et denses descriptions militaires, parfaitement écrites, alternent avec des passages où la vie noble est plus tranquille dans les terres méridionales. On attend avec impatience la "saison deux" où le chevalier de Margon découvre Versailles. L'ouvrage est parfaitement édité. La lecture en est facile et procure le plaisir d'avoir la description des lieux précis à travers les yeux de Plantavit. Ces mémoires méritaient réellement d'être retranscrites car elles sont une précieuse source d'informations sur la vie quotidienne de la noblesse et des camps militaires du milieu du XVIIe siècle. Elles donneront également des éléments à analyser sur la sociologie d'un jeune noble. l'index, ainsi que les notes de bas de page donnent de larges renseignements sur les gens qui comptent dans le Languedoc du Grand Siècle.

Voir l'ouvrage
01/06/2012 -
Revue d’histoire de l’Eglise de France
01/06/2012 - Jean-Charles Bédague

Extrait du compte-rendu paru dans le tome 98 de la Revue d'Histoire de l'Église de France :

""Grâce au nouvel ouvrage de Véronique Becdelièvre, qui fournit l'édition de l'ensemble du chartrier de Fontfroide des origines au milieu du XIIIe siècle, l'histoire médiévale de l'abbaye, fondée au tournant des XIe et XIIe siècles et affiliée en 1144 à celle de Grandselve, peut désormais s'éclairer d'un jour nouveau(...). L'ouvrage de Véronique Becdelièvre fait figure d'outil de travail incontournable pour l'histoire de l'abbaye de Fontfroide ; il suscitera sans nul doute de nouvelles études qui complèteront notamment celles qui sont parues ces dernières années sur la constitution de son patrimoine."

Voir l'ouvrage
01/06/2012 -
Revue d’histoire de l’Eglise de France
01/06/2012 - Jean Longère

Extrait du compte-rendu paru dans le tome 98 de la Revue d'histoire de l'Église de France :

"Une très érudite publication, heureusement menée à son terme, de documents ignorés ou mal connus."

Voir l'ouvrage
16/05/2012 - Compte rendu
L’Humanité
16/05/2012 - Claude Mazauric
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans les Tribunes de L'Humanité

"En se fondant sur les formidables archives de la société populaire de la ville et du port d’Honfleur (9 000 habitants) de 1791 à 1795, Michel Biard, éminent historien de la Révolution et président de la Société des études robespierristes, donne à voir, comme si nous en étions témoins, ce que fut la vie politique à Honfleur au temps des « jacobins » de province : nombre d’adhérents à la Société, participation à la vie sociétale, recrutement social, pratiques politiques, montant des cotisations, jeu des intérêts particuliers et familiaux ou mouvement des passions, relations avec l’État et les autorités locales ou départementales, choix d’orientation et interrogations stratégiques ou idéologiques, conflits et retournements, etc., rien ne manque dans les procès-verbaux, tous publiés pour satisfaire notre curiosité ! Ajoutons que l’auteur du recueil l’a fait précéder d’une solide étude d’une cinquantaine de pages qui dit tout ce qu’il nous faut savoir d’Honfleur et des années 1790-1795, afin de nous aider à saisir la portée de la saisissante documentation qu’il a rassemblée.
Un ouvrage majeur et exemplaire dans une collection appelée à se développer."


Voir l'ouvrage
11/05/2012 - Compte rendu
Revue de Synthèse
11/05/2012 - Isabelle Surun
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans La revue de synthèse, t. 131, n°4, 2010.

"L'ouvrage manifeste une conception large et décloisonnée des savoirs du voyage, en accueillant nombre de contributions conscarées à des voyages dont la vocation n'est pas proprement scientifique, mais qui portent sur des savoirs techniques ou commerciaux. (...)

L'intérêt de ce livre réside donc dans la variété des types de voyages abordés, des espaces parcourus et des périodes (...)."

Voir l'ouvrage
09/05/2012 - Compte rendu
Clionautes/cliothèque
09/05/2012 - Emmanuel Bain
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru sur le site de la Cliothèque

"Des écrans de télévision sont aujourd’hui présents partout. Pourtant neuf Français sur dix en ignoraient jusqu’à l’existence en 1949. C’est l’histoire de la diffusion de cet objet qu’étudie ce livre, issu de la thèse d’Isabelle Gaillard, aujourd’hui maître de conférence à l’Université de Grenoble. Plus précisément, c’est surtout le marché de la télévision qu’elle explore, marché qui résulte de la confrontation de trois acteurs : l’État, les entreprises et les consommateurs. Elle arrête son étude au milieu des années 80, c’est-à-dire avant la multiplication des chaînes privées et au moment où la télévision est présente dans plus de 90% des foyers.

(....) Cet ouvrage est donc un livre riche qui croise (juxtapose simplement parfois) l’approche sociologique, les politiques économiques et l’histoire des entreprises."

Voir l'ouvrage
09/05/2012 - Compte rendu
Risques. les cahiers de l'assurance
09/05/2012 - Alain Combes
Compte rendu

Extraits du compte rendu publié en ligne par Alain Combes
http://www.ffsa.fr/webffsa/risques.nsf/html/Risques_78_0036.htm

"Cet ouvrage de Pierre Martin est issu d'une thèse de doctorat d'histoire soutenue à la Sorbonne. Largement allégé pour le grand public, ce travail s'appuie pour l'essentiel sur les archives privées du groupe Azur, fusionné il y a peu dans Covea qui rassemble désormais MMA-MAAF-GMF.
(....)

La qualité éditoriale est manifeste, l'ouvrage facile à lire et manier, agrémenté de quelques photographies originales. Assureurs et professionnels du risque, historiens et économistes, ou simple honnête homme, un public éclairé trouvera ici matière à s'instruire de façon plaisante."



Voir l'ouvrage
03/04/2012 - compte rendu
Clionautes/cliothèque
03/04/2012 - François Trebosc
compte rendu

Extraits du compte rendu de F. Trebosc paru le 2 avril 2012, sur le site de la Cliothèque


"Juliette Dumasy a consacré sa thèse à l’étude de la baronnie de Séverac-le-Château à la fin du Moyen Age. Un territoire que certains lecteurs ont peut-être déjà traversé sans le savoir. Ce territoire, situé aux confins du Rouergue et du Gévaudan, est désormais la porte d’entrée dans l’Aveyron pour le voyageur venu du nord par l’A75, dernière étape avant le viaduc de Millau.
(...)
Mais il ne s’agit pas ici d’une excursion touristique, bien que l’étude de Juliette Dumasy invite à parcourir ce terroir méconnu. En effet, celle-ci a choisi de s’interroger à la vie et au rapport à l’espace des habitants de ce terroir.
Au final, un ouvrage qui permet de découvrir un aspect peu connu de l’organisation spatiale à l’époque médiévale, l’habitat dispersé. L’étude de la vue figurée permet également une approche des formes de représentation de l’espace réutilisable en classe."

Voir l'ouvrage
28/03/2012 -
Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon
28/03/2012 - Isabelle Lefort

Extrait du compte-rendu paru dans la revue Géocarrefour (Vol. 86/3-4, 2011) :

"Cet ouvrage, qui donne désormais à lire, effectivement (ou à peu près) deux siècles de géographie française, compose une déambulation complexe, toujours questionnante de la diversité des positions, des écritures et des projets géographiques."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://geocarrefour.revues.org/8523

Voir l'ouvrage
21/03/2012 -
Revue d’histoire ecclésiastique
21/03/2012 - Jacques Picke

Extraits de Jacques Picke

"Chacun de ces statuts a fait l'objet d'une minutieuse recherche des témoins manuscrits les plus avertis. Parfaitement contextualisés (genre, caractères) et analysés (contenu abrégé et spécificités), ils sont aussi impeccablement édités. De nombreux articles font en outre l'objet d'une précieuse annotation (filiations)".

Voir l'ouvrage
14/03/2012 - Compte rendu
Cafés géographiques
14/03/2012 - Marcel Cassou
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Marcel Cassou

"Je ne sais pas quel terme convient le mieux pour caractériser cet ouvrage : synthèse de connaissances amassées et analysées pendant près de trente ans par l’auteure, Professeur à l’Université de Tours ? Thèse sur l’imaginaire des peuples du désert ? Ou autre ? Ce texte est dense et que, pour l’assimiler même quand on a une certaine connaissance du désert, il faut y progresser doucement, à la manière d’un nomade cherchant sa voie. Ayant rappelé que pour les étrangers « le désert attire ou révulse, mais ne laisse jamais indifférent », l’auteure s’attache à donner la parole à ceux qui y vivent ou y ont vécu. Une des premières citations résume tout ce qui est ensuite expliqué : « Etre Adarois [habitant de l’Adrar, la montagne], c’est savoir entreprendre une lutte acharnée contre la nature hostile ». Expliqué avec précision et en utilisant une langue très riche."


Voir l'ouvrage
02/02/2012 - Entretien
Actualités Poitou-Charentes
02/02/2012 - Jean-Luc Terradillos
Entretien

Extrait d'un entretien avec l'auteur paru dans L'Actualité du Poitou-Charentes n°95 | janv. fév. mars 2012
"Rédaction — Au XVIe siècle, un bon portrait est-il ressemblant au modèle ?
Diane Bodart — Étant donné qui nous n'avons pas le moyen de comparer le modèle à son portrait, parlons plutôt d'effet de ressemblance. Un portrait représenté de façon minutieuse, avec une attention très précise pour les détails, n'est pas nécessairement plus ressemblant qu'un portrait plus enlevé. Cela tient à la part d'interprétation de l'artiste mais aussi à la construction intentionnelle de portrait. Il faut que le portrait ressemble à l'individu mais aussi au modèle social."

Voir l'ouvrage
02/01/2012 - compte rendu
Clionautes/cliothèque
02/01/2012 - Ruggiero
compte rendu

extraits du compte rendu de Alain Ruggiero, paru le 2 janvier 2012

"C’est à suivre le cheminement long et complexe de l’élaboration de notre histoire nationale par le rôle des érudits s’intéressant au passé de la grande patrie par celui de la petite patrie que nous invite Odile Parsis Barubé dans un ouvrage dense, La province antiquaire, l’invention de l’histoire locale (1800-1870), complété par une abondante bibliographie et logiquement publié par les éditions du CTHS, organisme qui a sa place dans cette histoire. (...)

utant que par son originalité, par son idée directrice, sa conception, la finesse des analyses présentées ce livre foisonnant, dont il est difficile de rendre en peu de ligne toute la richesse, est intéressant par la variété et souvent par les exemples utilisés à propos d’un domaine finalement peu connu. Il permet, et ce n’est pas le moindre mérite de l’auteur, d’apporter de nouveaux éléments de réflexion sur l’évolution de l’écriture de l’Histoire et sur celle des origines de cette incontournable histoire locale."

Voir l'ouvrage
18/11/2011 - Compte rendu
Études normandes
18/11/2011 - J.P. Chaline
Compte rendu

Extraits du compte rendu de J.P. Chaline publié dans Etudes normandes, 3-2011

"Une opportune publication de ses Memoirs [de Sir Edward Blount], traduits et annotés, permet de découvrir cet acteur essentiel de notre développement économique, au carrefour de la City londonienne, de la banque parisienne et de l'industrie française.
(...)
Oeuvre d'un gentleman, ces Mémoires en reflètent les valeurs : respect des autorités, portraits bienveillants encore que teintés d'humour, franche hostilité aux débordements populaires.
Mais Anglais, pour une fois francophile, Blount échappe aux stéréotypes de ses compatriotes à notre égard. Tout cela fait de ce livre (...) un témoignage historique de valeur où la Normandie, avec ses chemins de fer, tient une place notable".

Voir l'ouvrage
09/11/2011 - compte rendu
Les carnets de Gouvaren
09/11/2011 - Laure Verdon
compte rendu

Billet publié en ligne par Laure Verdon, le 25 mai 2011 (http://gouvaren.hypotheses.org/942)

"Les capbreus(ou terriers) des possessions roussillonnaises du roi Jacques II de Majorque (1292-1294) viennent d’être publiés aux éditions du CTHS. Précédant l’édition complète indexée de la série bien connue des 7 capbreus, enrichie de 3 autres terriers contemporains conservés aux archives départementales des Pyrénées Orientales (reconnaissances royales de Toreilles, capbreu des possessions de Pere de Peyrestortes à Tautavel et de Ramon Roig à Toulouges), une introduction substantielle évoque tour à tour le contexte historique d’une monarchie qui fut sans doute pionnière dans la définition des droits relevant du domaine et du forgement des outils pratiques de gouvernement, la structure codicologique et diplomatique des registres, les modalités inquisitoires qui les ont engendrés, les structures économiques, sociales et politiques enfin que ces riches documents permettent d’étudier finement, sans oublier un développement détaillé sur les fameuses enluminures qui ouvrent chacun des capbreus, images reproduites dans l’ouvrage. L’ensemble s’offre de la sorte comme une synthèse sur divers aspects, notamment l’exercice du pouvoir seigneurial en Roussillon à la fin du XIIIe siècle, et se prête à d’utiles mises en perspectives, notamment avec la série des enquêtes provençales menées quelques années plus tard en Provence sous l’égide de Leopardo da Foligno."

Voir l'ouvrage
02/11/2011 - Compte rendu
Clionautes/cliothèque
02/11/2011 - Xavier Leroux
Compte rendu

Extraits du compte rendu publié en ligne :

"(…) cet ouvrage dirigé par Marie-Claire Robic, Jean-Louis Tissier et feu Philippe Pinchemel représente un travail colossal de recherche et de sélection d’écrits reflétant l’évolution de la géographie sur deux siècles. C’est là l’occasion de rendre hommage à ces spécialistes de l’épistémologie qui lisent, relisent et « traduisent » pour nous les textes anciens ou plus récents et nous rendent la discipline plus intelligible.
Réédition d’un volume paru en 1984, cet ouvrage se devait d’accroître la part des textes contemporains qui représentent cette fois un bon quart de l’ensemble. Cinq parties structurent le livre : des repérages d’avant 1890, le début du XXème siècle et l’école Vidalienne, trois décennies d’une géographie établie (1930-1960), deux autres (1960-1980) montrant son renouvellement, son ouverture aux théories étrangères et ses ramifications dans « plusieurs voies » et donc ces trente années de textes contemporains. A cela s’ajoute un petit volet sur les liens que la géographie a pu tisser avec la littérature comme en témoignent les trois contributions de Georges Perec, Julien Gracq et Michel Serres.
Les textes sont courts, puisés dans des sources variées (articles, ouvrages, introductions de dictionnaires ou éditoriaux de revues) mais surtout, et c’est là tout l’intérêt de cette anthologie, accompagnés de notices biographiques qui permettent, d’une manière presque vitale pour le profane, de situer l’œuvre de chaque auteur dans son contexte, sa réception par la critique, ses inspirations et ses prolongements. (...) Une trentaine d’auteurs se sont penchés sur ces notices biographiques, biobliographiques même, rendant l’entreprise encore plus collective mais aussi encore plus affinée par des spécialistes.
(...)
Une œuvre majeure devant trouver une place de choix dans les bibliothèques.".


Voir l'ouvrage
02/09/2011 - Compte rendu
Clionautes/cliothèque
02/09/2011 - Pascale Mormiche
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru sur le site de la Cliothèque

"Un délicieux ouvrage, dans un style époustouflant, pour connaître la dernière mode à Versailles et à Paris de 1677 à 1710. Il suffisait de lire le Mercure galant, périodique de Donneau de Visé pour savoir : A quelle hauteur doivent se porter les poches ? De quelle nuance de gris doit être le taffetas ? Est ce la saison de la jupe en étoffe à ruban à bouquet ou petits fleurs, et comment doivent être le fond et la doublure ?

Un ouvrage qui, en regroupant ces articles de mode, dépasse largement son sujet et donne de magnifiques textes riches d’un vocabulaire fleuri, coloré, exotique, le tout expliqué par un glossaire précis. Porterez-vous une sultane cet été ? Avec un pli devant, des manches à la royale ou en amadis, ou alors une vestale à parement large et queue d’or ou d’argent ? Cependant évitez la culbute touffue sur votre coiffe.
Ce texte réjouira, vous l’aurez compris, les amoureux du beau et riche langage tout en donnant la possibilité d’imaginer les habits des courtisans dans les décors de Versailles. De quoi donner également du vocabulaire à ceux qui voudraient expliquer des portraits en pied du XVIIe siècle..."


Voir l'ouvrage
31/08/2011 - compte rendu
Revue Rabaska
31/08/2011 - Philippe Dubé
compte rendu

Extraits du compte rendu de Philippe Dubé, Université Laval (Québec)

"Cette habileté de communication et ce goût pour l’énonciation précise et bien rythmée atteignent, dans son dernier livre, un niveau d’achèvement que tout auteur souhaiterait pouvoir un jour égaler. Mais là ne s’arrête pas le talent de la praticienne de l’histoire culturelle et dix-neuviémiste de spécialité. Force est de constater que son dernier ouvrage fait la démonstration de son immense savoir sur «  les “petits pays” qui font le Grand » – en l’occurrence la France – dont les parties constituent le tout dirait simplement le géomètre.
(...)
L’antiquarisme du xixe siècle est venu au secours d’un besoin d’histoire, un goût pour le passé qui aura permis de poser les assises d’un édifice social et symbolique en construction. « La culture locale est une culture de sédimentation : une accumulation de chorographies [géographies régionales] qui attendent désespérément la remise en cohérence promise, censée aboutir à une histoire de la nation » (p. 415). Mais qu’en restera-t-il demain ? Ces vestiges d’une autre époque vont-ils servir de matériaux pour rebâtir ce que les maux de notre temps auront détruit ? Par ce livre d’une impeccable tenue intellectuelle nous est livrée une véritable leçon d’histoire : rien ne se perd, rien ne se crée, tout est mouvement et éternel recommencement. "


Voir l'ouvrage
08/07/2011 - compte rendu
Nonfiction.fr
08/07/2011 - Remi Jimenes
compte rendu

Extraits du compte rendu , publié en ligne (lien http://www.nonfiction.fr/article-4785-histoire_nationale_histoire_locale__lapport_antiquaire_de_la_province.htm)

"Le présent compte-rendu ne saurait épuiser le contenu d’une étude aussi riche, qui dresse un tableau passionnant de l’activité historienne dans la France du XIXe siècle. Centrée sur les grandes sociétés (antiquaires de l’Ouest, de Normandie, de Picardie) et sur leurs relations avec le centralisme parisien, l’ouvrage laisse toutefois peu de place à l’antiquarisme "indépendant" qui a pu exister hors de ces grandes institutions, notamment au sein les départements dans lesquels aucune structure équivalente n’a pu se constituer. (...)
Ces quelques réserves ne doivent toutefois pas occulter les qualités et le grand intérêt que présente cette Province antiquaire, synthèse à la fois vaste et précise qui, n’en doutons pas, fera date."


Voir l'ouvrage
14/06/2011 - compte rendu
Clionautes
14/06/2011 - Christiane Peyronnard
compte rendu

Extraits parus dans La Cliothèque, le 8 juin 2011.

"Réalisé à l’occasion d’un colloque associé au Congrès des sociétés historiques et scientifiques de Bordeaux, cet ouvrage met en lumières quelques personnages qui illustrent ce qui lie les hommes de la vigne et du vin à leur terroir ; (...) un livre où piocher en fonction de l’intérêt du lecteur.

L’ouvrage s’ouvre sous la plume d’un agronome et historien égyptien : Nagwa Abou El Maaty, de façon étonnante, sur les fermes écoles du XIX ème siècle . Leur rôle de modèle visait à une modernisation de l’agriculture et à une plus grande rentabilité. L’auteur présente quelques exemples de la rationalité apportée par les directeurs dans diverses cultures mais surtout la vigne : des pratiques nouvelles qui influenceront durablement les vignobles alentours. Il évoque avec précision les expérimentations liées à la lutte contre le phylloxera mais aussi la fonction de formation des apprentis, vecteurs de diffusion des nouvelles pratiques. (...)

Enfin Michel Portmann évoque le médecin Georges Portmann et sa conviction à propos des bienfaits du vin. Ce natif de St Jean de Maurienne devient médecin de la marine à Bordeaux où il fonde une famille ; devenu spécialiste ORL il se lance dans une carrière politique qui le mène au Sénat. C’est dans les années 30 qu’il s’intéresse à l’oenothérapie, à l’action du vin sur les infections, les affections cardiaques et les maladies dégénératives nerveuses et conclut sur l’intérêt d’une consommation modérée du breuvage."

Voir l'ouvrage
14/06/2011 - Compte rendu
institut d'anthropologie clinique
14/06/2011 - Serge Escots
Compte rendu

Compte rendu en ligne de l'IAC (Institut d'Anthropologie Clinique) du 26 avril 2011

"En ces temps de tensions autour de la laïcité et de montée de la xénophobie sur fond de surenchère électorale, la lecture de l’ouvrage de Slimane Touhami, La part de l’œil : une ethnologie du Maghreb de France, paru l’an passé chez CTHS, nous reconnecte avec cette part d’identité chaleureuse qui habite notre imaginaire collectif.

Anthropologue et chercheur associé au centre d’anthropologie sociale de Toulouse, Slimane Touhami a mené une ethnographie de ce qu’il nomme le Maghreb de France. En effet, la « question » de l’immigration maghrébine ne s’envisage plus comme relevant d’un Maghreb en France, mais désormais, n’en déplaise à certains, comme du Maghreb de France. Avec près de deux millions de personnes originaires du Maghreb, la France est le pays où la présence musulmane est la plus élevée d’Europe. Pour autant, à la différence d’autres disciplines des sciences sociales et humaines, peu de travaux en ethnologie sont consacrés aux migrations.
L’auteur revisite la question des croyances magico-religieuses à partir d’une situation où les pratiques doivent s’ancrer dans le déracinement. Il montre que ces pratiques sont aussi des gestes identitaires en situation d’exil. Son travail, en distinguant comment cette question de croyances et de pratiques s’appréhende de manière différente selon que l’on est un homme ou une femme, met en évidence le rôle des mères dans la transmission. Aujourd’hui nos sociétés « désenchantées » s’étonnent devant tant de superstition. En mettant en perspective de nombreux exemples de sociétés paysannes, anciennes ou lointaines, l’auteur montre comment ces croyances relèvent d’une attitude anthropologique fondamentale face à la mauvaise et à la bonne fortune. Cet ouvrage met aussi en évidence les rapports complexes qu’entretiennent ces pratiques avec l’Islam. Car si l’Islam connaît ce qui fonde ces pratiques visant à prévenir ou soigner l’'aïn (le mauvais œil), le « regard néfaste » hante l’humanité depuis la plus haute antiquité, bien avant le prophète. D’ailleurs pour les musulmans qui revendiquent une certaine « rigueur orthodoxe », ces pratiques représentent une forme de « déviance ».

On le voit, ce livre bien documenté et structuré à partir d’un travail de terrain, fournit une mine d’information et une réflexion ethnologique à ceux qui souhaitent comprendre de l’intérieur une culture plurielle, mobile, dynamique, loin des clichés créés et véhiculés par la société du spectacle."

Voir l'ouvrage
20/04/2011 - Compte rendu
Historia Magazine
20/04/2011 - J.C.
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans le numéro de février 2011 du magazine Historia

"Composé d'extraits commentés par Corinne Thépaut-Cabasset, chargée de recherche au château de Versailles, ce charmant ouvrage, illustré et agrémenté d'un glossaire - où l'on apprend entre autres ce qu'est la couleur prince, un tabis ou un mollet...-, ressemble déjà étonnamment aux magazines féminins d'aujourd'hui. Conseils pour ne paraître "ni ridicule ni avare", pour ne pas s'habiller trop jeune si lon est "sur le retour" et selon sa morphologie - "ce qui vient bien à une maigre, ne sied pas à une grasse" ! Les prescripteurs sont le roi, la reine et les princes qui encouragent la production nationale, et la publicité vient déjà au secours du marché. Seulela mode a changé !"

Voir l'ouvrage
19/04/2011 - Compte rendu
Clionautes
19/04/2011 - Xavier Leroux
Compte rendu

Compte rendu en ligne sur http://www.clio-cr.clionautes.org/spip.php?article3448

Extraits

"Réalisés en 2005 et exposés au musée de l’Homme en 2007-2008, les dessins présentés dans cet ouvrage questionnent le rapport à la nature de dizaines d’enfants des quatre coins du monde. Travail de fond de 14 chercheurs, essentiellement ethnologues, cette collecte transcende le cadre d’une recherche en s’affichant comme le témoignage indispensable de la prise de conscience des questions environnementales chez l’enfant.

Ciblant des enfants entre 9 et 13 ans, effectué dans la salle de classe ou en extérieur, le travail demandé répondait à la simple consigne de « dessiner sa nature ». Outre une présentation du cadre de vie où évoluent les enfants, l’analyse distingue le « vivre la nature », qui pointe les connaissances spécifiques sur le milieu, le type de transmission des savoirs...et le « penser la nature », qui passe en revue les perceptions, les croyances et qui démontre…que tout ne se dessine pas. (...)

Sur la forme, la conclusion de cette visite révèle avec éloquence l’acquisition précoce des savoirs naturalistes par les enfants. Sur le fond, le débat demeure celui de la sauvegarde d’un patrimoine matériel et immatériel menacé comme le symbolise l’ours sibérien en colère contre les détritus qui viennent s’amonceler sur ses terres.

Une œuvre réalisée dans la passion de la relation chercheurs-enquêtés, un splendide objet haut en couleurs, et donc une belle entrée dans la Cliothèque pour les éditions du CTHS, l’occasion de souligner une nouvelle fois (est-ce nécessaire ?) les talents de fin limier de notre gourou Bruno Modica, infatigable dénicheur de nouveaux « artistes »."



Voir l'ouvrage
12/04/2011 - compte rendu
Sciences humaines
12/04/2011 - Régis Meyran
compte rendu

Extraits, Sciences Humaines, N°225, avril 2011

"L'auteur montre, à travers l'étude de trois grands cycles musicaux - la danse de la martre et du jaguarundi, celle des oiseaux, et celle des poissions-, comment est est mise en scène la rencontre dentre les hommes et les animaux mythiques. On y rappelle aussi le souvenir traumatique des contacts historiques entre Amérindiens et colons. (...)
Icic comme ailleurs la danse est avant tout un plaisir corporel."

Voir l'ouvrage
12/04/2011 - compte rendu
Revue des études anciennes
12/04/2011 - Béatrice Bakhouche
compte rendu

Extraits parus dans la Revue des Etudes anciennes, tome 113, 211, n°2

"C'est en effet un ouvrage qui s'adresse à un public curieux ou à des étudiants peu informés des realia de la société antique. (...)
Germaine Aujac est une spécialiste reconnue en histoire des sciences grecques, travaillant depuis de nombreuses années sur Géminos, Strabon et Ptolémée, mais ici elle s'intéresse à tous les versants de la société antique. (...)

[...] l'Introduction aux savoirs antiques est un ouvrage très stimulant, qui suscite réflexions et discussions. L'homme cultivé dont GA nous offre l'image- que ce soit à travers les exemples donnés ou à travers les auteurs antiques eux-mêmes - est beaucoup plus nuancé que l'image à laquelle nous pensons ordinairement. Le livre est donc à saluer car il montre, en dernier ressort, dans un cadre essentiellement littéraire, la culture "encyclopédique" - c'est-à-dire littéraire mais aussi scientifique et philosophique, voire technique - des auterus antiques."

Voir l'ouvrage
09/12/2010 - Compte rendu
L’Homme
09/12/2010 - Marc Lenaerts
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Marc Lenaerts paru dans le n° 195-196 de L'Homme, 2010, pp. 499-578.

"(...) l'ensemble du recueil invite à une lecture très dynamique des identités, où les mémoires historiques d'affrontent et se recomposent selon les enjeux du moment, en jouant sur différents niveaux d'appartenance et d'identification, et sur le déplacement incessant des frontières construites entre soi et l'autre.
Les auteurs ont choisi de centrer leur propos sur l'archipel du Maroni, à la frontière du Surinam - c'est-à-dire une des régions où les anciens équilibres démographiques ont connu les changements les plus rapides et les plus nets (...). Les différents points de vue se succèdent et se font écho d'un chapitre à l'autre, ce qui convient fort bien à la problématique abordée."

Voir l'ouvrage
09/12/2010 - Compte rendu
Bulletin codicologique
09/12/2010 - A. Schoysman
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans le vol. I, 2010, du Bulletin codicologique

"Il en ressort que la geste macédonienne, qui devient une référence majeure dans l'imaginaire ducal vers 1450, est loin de représenter un idéal de chevalerie nostalgique des idéaux de chevaleresques, comme on l'a dit, mais offre un modèle idéologique efficace, susceptible de vivifier la conscience culturelle et politique bourguignonne contemporaine. (....)

Ce volume très dense et parfaitement informé se clôture par une bibliographie, un index des oeuvrees (mss à peintures, dessins, tapisseries) et un idex général".

Voir l'ouvrage
01/12/2010 - Compte rendu
Cafés géographiques
01/12/2010 - Gilles Fumey
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Gilles Fumey

"C’est à une exposition au musée de l’Homme qu’on doit ce livre original et passionnant à découvrir : enfants et... chercheurs racontent comment certains peuples du monde vivent et pensent la Nature : peuples du Grand Nord, Russes et Sibériens, montagnards kighizes, Kurdes de Syrie, Gabonais, Birmans et Thaïlandais, Guyanais, Malgaches et Mahorais, Réunionnais et Jurassiens des plaines de l’Ain. Un kaléidoscope de photos et de dessins, de cartes et de textes dans un ouvrage de très belle facture.

On retrouve ici cette naïveté du dessin d’enfant que nous avons tous affiché dans nos domiciles et nos bureaux, mais les chercheurs y ont vu une perception fine d’un environnement naturel. Ces savoirs d’enfants portent sur des plantes, des animaux dont ils saisissent aisément les caractéristiques biologiques et écologiques. Rien n’est du hasard pour les chercheurs.

Cette quasi enquête est située dans un contexte dramatique d’érosion de la biodiversité, au sens large du terme, celui pour laquelle l’ONU interpelle les humains afin qu’ils la préservent. La scolarisation est vue comme un outil d’érosion culturelle dans le sens où l’école est trop dissociée de la vie quotidienne, complexe savant et construit dans les villes où la nature est peu présente. Cette perte des savoirs ethnobiologiques mérite qu’on sonne l’alerte avant qu’il ne soit trop tard. (...)"

Intégralité du compte rendu en ligne à l'adresse : http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=2066

Voir l'ouvrage
27/07/2010 - compte rendu
Cahiers des Amériques latines
27/07/2010 - Emmanuel de Vienne
compte rendu

Extraits :

L'ouvrage, bien illustré et mis en page, est un beau livre d'histoires. Sans prétendre à l'exhaustivité ethnographique (seules cinq ethnies sont considérées) ou à une théorisation définitive et abstraite, il fournit les éléments essentiels à la compréhension de la Guyane contemporaine".

Voir l'ouvrage
23/07/2010 - Compte rendu
Bulletin monumental
23/07/2010 - Isabelle Lecocq
Compte rendu

Extraits du compte rendu

"Ce sont seize auteurs qui ont mené un réel travail pluri- et interdisciplinaire, tant pour l'étude du traité que du vitrail. Les points de vue ne sont pas juxtaposés. Ils s'éclairent, se complètent et s'enrichissent mutuellement, d'un bout à l'autre de l'ouvrage. Il en résulte une cohérence et une qualité exceptionnelles de l'information. (...)
CL. Lautier, Dany Sandron et leur équipe ont mené avec maîtrise une enquête nuancée et rigoureuse sur la technique du vitrail médiéval dont la connaissance demeurait jusqu'à présent approximative en bien des points. Antoine de Pise. L'art du vitrail vers 1400 s'impose comme un travail magistral appelé à devenir rapidement un classique."

Voir l'ouvrage
20/07/2010 - Compte rendu
L’Homme
20/07/2010 - Vanessa Manceron
Compte rendu

Extraits du compte rendu (L'Homme, n°192, 2009)

"Le contexte historique et le parcours singulier des auteurs influencent les écrits en même temps qu'ils les éclairent. Cette lecture historiographique des récits de voyage permet également d'interroger les savoirs produits sur les réalités sociales observées et de réintroduire la question de la distinction entre ethnographes et voyageurs.
(...) la thématique abordée dans cet ouvrage ets intéressante et offre des pistes utiles, qui invitent à poursuivre la réflexion."

Voir l'ouvrage
01/07/2010 - Compte rendu
Imago mundi
01/07/2010 - Tom Conley (Imago Mundi)
Compte rendu

Extraits :

"Between Ptolemy and the Charte the
reader discovers the wealth and fortune of topography from
the fifteenth century to the end of the Wars of Religion.
Included—many reproduced for the first time—are surveyors’
drawings, estate maps, topographies produced for
military use, scenographic and bird’s-eye city views (...).
The book is a wealth and treasure-trove of information
sustained by carefully chosen and elegantly reproduced figures
and a rich array of primary and secondary sources.
Anglophone readers will be happy to note that materials
studied in chapters one to four are found in Pelletier’s
contributions to The History of Cartography, vol. 3: The
European Renaissance, part 2, 1480–503 and 1522–37. All
readers will enjoy wandering about de la Guillotière’s provinces,
seen in high resolution on the CD-ROM. This book is a
definitive and enduring point of reference in the history of
French cartography."

Voir l'ouvrage
25/05/2010 - compte rendu
Historia Magazine
25/05/2010 - HH
compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans Historia spécial mai-juin 2010

'L'ouvrage en deux volumes, très pointu, s'adresse à un public d'historiens ou d'amateurs motivés. Mais quelle mine d'informations ! (...) Tout un monde disparu surgit entre les lignes de ces inventaires précis".

Voir l'ouvrage
19/03/2010 - compte rendu dans Ouest France
Ouest France
19/03/2010 - Gouerou
compte rendu dans Ouest France

Extraits du compte rendu de Christian Gouerou paru dans Ouest-France, édition du 16 mars 2010


"Dastum, association de collectage du patrimoine oral, et le Comité des travaux historiques et scientifiques publient les archives d'une mission menée en Basse-Bretagne en 1939. une mine d'informations.

(...)
Sur le plan musical, la mission ne trouvera pas non plus dans le biniou les racines d'une antique musique gauloise. Uniquement des gwerziou et autres kan ha diskan. un trésor"

Voir l'ouvrage
16/03/2010 - compte rendu
Histara
16/03/2010 - Maldonado
compte rendu

Extraits du compte rendu de Paul Louis Rinuy paru dans Histara

"Un des grands mérites de ce livre important est de bousculer les catégories trop aisément admises, entre arts décoratif et peinture ou sculpture par exemple : le chapitre conclusif, « Résonances du biomorphisme », analyse ainsi tel vase d’Alvar Aalto ou tel agencement architectural de Le Corbusier, qui reposent sur des principes esthétiques nourris par le biomorphisme. Précis, bien documenté et élégamment écrit, cet ouvrage permet de comprendre avec de nouveaux concepts l’art des années 1930, dans son oscillation entre finalité purement esthétique et quête d’élucidation du réel."



Voir l'ouvrage
09/02/2010 - Compte rendu
projets de paysage
09/02/2010 - Emmanuele Frixa
Compte rendu

Actualités/vie scientifique,. Responsable éditoriale Chiara Santini

"Emanuele Frixa présente la parution en langue française du livre de Franco Farinelli De la raison cartographique, texte d'histoire et de philosophie de la géographie, qui donne au paysage un rôle clé dans la formation des modèles de représentation de la culture occidentale."


Note de lecture de Emmanuele Frixa (extraits)

"It's along these paths that Franco Farinelli's "raison cartographique" has been developed, and it finds in myth and in western knowledge archetypical models a possible source to explain the contemporary world, after the modern cartographic logic sunset has been recognized.
The labyrinth represents the end of these paths: it is the most extraordinary among images and the most fascinating among models. Labyrinth which represents the peak and at the same time the collapse of the cartographic logic, that one of the reduction of the sphere to the table, of the world to the Earth, of the phisis to its deathly representation. As Farinelli notices, labyrinth exists just as mental image and cause its definition it's not possible to draw it and otherwise to represent it. But it's also true that it refers, according to its Egyptian model described by Herodotus, to another invisible subterranean composition of which what it's possible to see is just a reflection, as the story of the two Earth's names, Gé and Ctòn, still reminds."

Voir l'ouvrage
05/02/2010 - Compte rendu
Revue Corpus
05/02/2010 - Jean-Michel Adam, Jean-Marie Viprey
Compte rendu

Extraits

"Il est souhaitable qu'un travail aussi fin et approfondi que celui qui a été réalisé pour ce volume sur le lexique corse de la mer soit suivi bientôt d'initiatives analogues dans d'autres aires de la Méditerranée et tout particulièrement de celles qui appartiennent au domaine roman."
09/01/2010 - Compte rendu
Cafés géographiques
09/01/2010 - Gilles Fumey
Compte rendu

Extraits :

"Avec ce petit livre, nous ouvrons une très vaste fenêtre de la géographie. Celle d’un Italien parmi les plus doués de sa génération. Franco Farinelli est un géographe « critique » qui veut rompre avec ce qu’il appelle la raison cartographique qui s’est substituée à la pensée de l’espace. Car, pour lui, nos problèmes d’espace ont été traduits par des cartes. Des cartes qui ont modelé profondément la pensée occidentale". (...)
Farinelli propose une belle promenade érudite chez les grands penseurs de l’espace en Occident. Avec L’Odyssée d’Homère, il fait émerger dans le récit du combat entre le cyclope et Polyphème une « mesure linéaire standard », la ligne d’horizon. Cette séparation d’entre le Ciel et la Terre, les hommes vont la mesurer et elle fera naître l’espace, le concept d’espace, l’espace mesurable. Ulysse, dans sa fuite, ne va-t-il pas compter les coups de rame pour mesurer la distance nécessaire pour s’échapper ?
(...) C’est dans une très belle écriture que Franco Farinelli emmène le lecteur, bousculant ses certitudes en de belles formules ciselées appelées à devenir des classiques de la pensée géographique. Sur la ville, l’Etat, les distances, etc., Farinelli nous prend constamment à rebrousse-poil. Ainsi, de la modernité, il en voit la traduction dans l’Etat territorial, dont la route, « fruit mûr de l’époque baroque » est le modèle du chemin de fer et de l’autoroute (Autobahn, littéralement « chemin de fer pour automobile »), allant jusqu’à penser que la voie ferrée coïncide avec la maturité de l’Etat et l’autoroute avec l’amorce de son déclin.
À l’issue de la lecture de ces trois marches de la pensée farinellienne (la pyramide et le triangle, le paysage et l’icône, et enfin, la ville, la carte, l’espace), on a le sentiment très agréable d’avoir été immergé dans la matrice de la géographie. Une matrice qui ne cesse de reconfigurer notre rapport au monde. Avec son immense culture, Franco Farinelli déjoue les pièges de notre esprit avec malice et talent : « Personne ne nous avait jamais expliqué que les bâtons, ces petits segments, rectilignes très artificiels par lesquels nous avons été initiés au mystère de l’écriture étaient des lances de guerrier ». Lecteur, c’est aussi une lance de guerrier que tu tiens entre les mains".


Voir l'ouvrage
25/11/2009 - Compte rendu
L’Homme
25/11/2009 - Pierre Déléage
Compte rendu

Extraits du compte rendu de Pierre Déléage paru dans L'Homme, 191, 2009

"Ce petiti livre se présente comme le "texte fondateur de la littérature wayana". (...) Le titre du livre, Kaptëlo, est non seulement un néologisme sémantiquement complexe inventé par Mataliwa Kulijaman (....). c'est pour cela que Kaptëlo peut aussi bien être traduit par "la terre faiseuse de choses" que par "Ciel-Couvercle-Flèche-Tilëpanasi, -Anaconda - Terre -En dessous", expression télégraphique qui synthétise le contenu de cet ouvrage bienvenu, premier jalon d'une littérature proprement wayana, dont nous attendon la suite avec curiosité".

Voir l'ouvrage
23/11/2009 - Compte rendu
Archives de Sciences Sociales des Religions
23/11/2009 - Frédéric Gugelot
Compte rendu

Extraits de Archives de sciences sociales des religions, 148 (2009), Bulletin bibliographique :

"Cet index-inventaire à la Prévert des manifestations de la Vierge rappelle tout un monde grouillant où le surnaturel côtoie naturellement le quotidien. C'est celui décrit par le dominicain Vincent Laudun, qui s'est mis en tête de dresser une topographie mariale de la France en plein règne de Louis XIV. (...)
L'édition savante par Bruno Maes du manuscrit nous livre donc un catalogue des lieux de culte consacrés à la Vierge et des dits populaires autour de ces pèlerinages et contient tant les notices de chaque site que les illustrations de l'auteur. (...). Le merveilleux est toujours à portée de main. Ce livre en est une trace."

Voir l'ouvrage
14/10/2009 - compte rendu
Le Journal du CNRS
14/10/2009 - Mathieu Hautemulle
compte rendu

Extraits parus dans Le Journal du CNRS, n°237, oct. 2009

"Bertrand Lavédrine et Jean-Paul Gandolfo sont donc partis sur les traces des Lumière. Respectivement directeur du Centre de recherche sur la conservation des collections et professeur à l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, ils ont recréé les étapes de fabrication de l'autochrome. (...) Pour faire toute la lumière sur ces autochromes, ils n'en ont pas seulement testé la fabrication. Comme ils le racontent dans L'autochrome Lumière, ils ont aussi interrogé les enfants de témoins de l'époque, décortiqué des cahiers de laboratoire, analyse les colorants d'anciennes plaques. (...)"

Voir l'ouvrage
23/09/2009 - Compte rendu
Sciences humaines
23/09/2009 - N.J.
Compte rendu

Extraits :

"Cet ouvrage collectif non exhaustif fait le tour de quelques points sensibles traduisant les débats actuels de la discipline : son mode d'écriture, ses rapports avec l'histoire, ses compromis avec la mémoire nationale et d'autres causes collectives, ses tabous, son approche du religieux et quelques uns des thèmes qui intéressent aujourd'hui les sciences humaines. Un recueil de bon niveau par des spécialistes reconnus."



Voir l'ouvrage
11/09/2009 - Compte rendu
Le Journal du CNRS
11/09/2009 - non renseigné
Compte rendu

Extraits du compte rendu paru dans Le Journal du CNRS, n°236, septembre 2009

"Loin de l'apologie ou de la démystification, cet ouvrage montre clairement l'efficacité de la "bonne distance" chère à Lévi-Strauss. Appliquée ici, chez les "cancaneuses", elle fait merveille : élaboration des spectacles, corps de métier et, surtout étapes de la "fabrication" de la "nudité" légendaire chère au "bourgeois", au "provincial", au "branché" ou à "l'habitué" anonyme. Contribution réussie à l'histoire des rites".

Voir l'ouvrage
09/09/2009 - Compte rendu
Sciences humaines
09/09/2009 - Nicolas Journet
Compte rendu

Extraits :

"Ce recueil a le mérite de plonger dans le passé des rapports entre ces peuples bousculés par l'histoire : archives et mémoires orales s'entrecroisent pour rappeler l'épopée agitée des esclaves marrons, (...). L'appartenance à la France, écrivent les auteurs, ne suffit plus à donner une unité à ce territoire ultramarin".

Voir l'ouvrage
03/09/2009 - recension d'ouvrage
Musée national du Moyen Age - Thermes et Hôtel de Cluny
03/09/2009
recension d'ouvrage

Mille Fleurs, n°15 mars 2009

"Ce traité, très pratique, donne des conseils sur le choix et l'arrangement des couleurs, la coupe des verres, la fabrication des plombs... et même le moyen de se faire payer son travail ! Des recettes qu'une équipe pluridisciplinaire a entrepris de vérifier, avec succès, et de confronter aux vitraux encore en place. L'ouvrage reproduit le manuscrit italien original, donne sa traduction, rend compte des expériences et des analyses réalisées. Il permet aussi de mieux appréhender le processus de création et de réévaluer le rôle du verrier par rapport au peintre-cartonnier."

Voir l'ouvrage
03/09/2009 - compte rendu
Perspective, la revue de l'INHA
03/09/2009 - Jean Trinquier
compte rendu

Extraits

"(...) Si Prioux procède par dossiers, il n'en résiste nul morcellement de l'analyse, car elle excelle à tisser des liens entre eux et à montrer l'importance séminale du moment alexandrin et des anthologies et collections hellénistiques pour la mise en place de ceque Tonio Hölscher a appelé le "système sémantique de l'art romain". Les ensembles étudiés sont ainsi remarquablement contextualisés."

Voir l'ouvrage
15/06/2009 - Compte rendu
Annales de l’Est
15/06/2009 - Fabienne Henryot
Compte rendu

Extraits, Annales de l'Est, N°1, 2009

"L'ampleur territoriale de l'enquête de Vincent Laudun offre un point de vue panoramique sur l'ensemble des sanctuaires mariaux de la France du Grand Siècle et autorise une foule de comparaisons sur la manière dont se construit un lieu de pèlerinage, sur les acteurs à l'oeuvre de ce processus(...).
Différents index thémathiques et géographiques, enfin, font de cet ouvrage une source commode et essentielle de l'histoire de la piété au XVIIe siècle."

Voir l'ouvrage
28/05/2009 - Compte rendu
Bibliothèque(s)
28/05/2009 - Philippe Raccah
Compte rendu

Extraits

"Ce guide satisfait parfaitement à l'ambition exprimée par son auteur de "permettre au chercheur , de localiser les documents qui peuvent l'intéresser (...), voire de susciter de nouvelles recherches en atirant l'attention sur des fonds parfois méconnus". S'il a vocation à s'enrichir, notamment du côté des musées, des sociétés savantes et d 'autres réseaux, il est d'ores et déjà une manne pour les chercheurs en histoire des sciences et plus particulièrement pour les jeunes chercheurs. Ce qui le rend donc indispensable à toutes les bibliothèques".

Voir l'ouvrage
20/05/2009 - Compte rendu, pp. 82-83
Bulletin monumental
20/05/2009 - Brigitte Boissavit-Renaud
Compte rendu, pp. 82-83

Extraits du Bulletin Monumental, n°1 de l'année 2009 :

"Cet ouvrage intéressera les chercheurs , et pour les amateurs, il constituera une excellente mise au point sur la collégiale, son histoire, et les pratiques funéraires en Touraine".

Voir l'ouvrage
19/05/2009 - compte rendu de "Les archives personnelles des scientifiques, XVIe-XXe siècles"
Histoire de l'éducation
19/05/2009 - Caroline Erhardt
compte rendu de "Les archives personnelles des scientifiques, XVIe-XXe siècles"

Extraits du compte rendu de "Les archives personnelles des scientifiques, XVIe-XXe siècles"

Histoire de l'Education, n°121, janvier-mars 2009 :

"Ce guide, par l'importance de numérique des personnages recensés comme par la diversité des institutions citées, constitue un outil de travail remarquable et inédit en son domaine, en présentant en un seul volume des fonds dont la dispersion entre les différents services d'archives français et les bibliothèques constitue trop souvent un frein à l'enquête historique. (...)"
12/05/2009 - compte rendu
Le Monde
12/05/2009 - Michel Guerrin (Le Monde)
compte rendu

Extrait

"Ce livre sérieux et documenté raconte l'aventure scientifique, industrielle, esthétique et humaine de la plaque autochrome, qui, en 1907, fut le premier procédé en couleurs commercialisé. Et avec quel succès ! (...)
Les deux auteurs, spécialistes incontournables, ont percé les "mystères de la plaque", racontent le destin des Frères Lumière, font parler des témoins et spécialistes, dans un récit alerte et richement illustré de plus de 300 documents."

Voir l'ouvrage
30/04/2009 - compte rendu de "Sainte Marie la Daurade à Toulouse"
Speculum. A journal of medieval studies
30/04/2009 - Kirk Ambrose
compte rendu de "Sainte Marie la Daurade à Toulouse"

extraits du compte rendu de "Sainte Marie la Daurade à Toulouse"

"This book skillfully offers a trove of information and will long endure as an indispensable starting point for the study of La Daurade."
29/04/2009 - compte rendu L'anthropologie 112 (2008)
L’Anthropologie
29/04/2009 - Eric Robert
compte rendu L'anthropologie 112 (2008)

Extrait :

"L'éclectisme des domaines et des territoires d'étude qu'Henri Delporte a explorés, l'actualité de ses travaux et analyses dans les recherches contemporaines, comme l'importance de ses découvertes, sont traités au travers de cet ouvrage bien illustré, marqué par l'estime et l'attachement de leurs auteurs à Henri Delporte. "

Voir l'ouvrage
29/04/2009 - compte rendu
L’information géographique
29/04/2009 - Gérard Hugonie
compte rendu

Extraits de L'information géographique, n°3, 2008 :

"le travail de L. Gallois est un modèle de méthode géographique, où les hypothèses sont précisées, puis confrontées au terrain, discutées, modifiées s'il le faut. (...)
Un ouvrage stimulant donc, pour la réflexion épistémologique sur l'évolution de la géographie, et qui peut apporter des précisions sur la pertinence des noms de "pays" du Bassin parisien, ces petits territoires que l'on peut réévaluer aujourd'hui."


Voir l'ouvrage
27/04/2009 - Le lys et la mitre
Annales historiques compiègnoises
27/04/2009 - Amalou
Le lys et la mitre

"Thierry Amalou nous livre avec c remarquable ouvrage le deuxième volet de son étude sur la vie religieuse à Senlis, durant ce XVIème siècle si tourmenté, qui vit succéder aux divisions créées par les mouvements protestants celles induites par les ambitions de la Ligue. (...)
Dans le second volume de son étude, Thierry Amalou continue l'analyse de la vie religieuse de la ville, toujours désireuse de concorde urbaine (...)
Au total, voilà deux livres passionnants qui apporteront beaucoup à la compréhension des périodes troublées du "beau XVIème siècle" et raviront tous ceux qui sont attachés à l'histoire de cette ville si particulière qu'est Senlis (...)"
Philippe Papet, Annales historiques compiégnoises, n°111-112, automne 2008
25/11/2008 - compte rendu
Parutions.com
25/11/2008 - Yannick Durbec
compte rendu

"Clair et rigoureux : brillant
Cet ouvrage issu de la refonte d'une partie de la thèse de doctorat d'E. Prioux, fait suite à une première monographie consacrée aux théories esthétiques et aux textes descriptifs du poète Posidippe de Pella, qui fut publiée en 2007 chez Peeters, dans la série des «Hellenistica Groningana». Ce premier livre fut justement salué par la critique spécialisée et il en sera sûrement de même pour le second. (...)
Une table des artistes cités et un glossaire complètent ce travail de recherche brillant, devenu un livre qui se recommande par sa clarté et sa rigueur."

Voir l'ouvrage
19/11/2008 - compte rendu
Bulletin monumental
19/11/2008 - Pierre Garrigou
compte rendu

"Cet ouvrage ambitieux atteint son but : il permet de suivre la mise en valeur du terroir par les communautés qui habitaient le site et les villages environnants ; il révèle une demeure seigneuriale romane d'un important lignage, dans une région où elles ne sont pas légion, et éclaire les causes historiques et les enjeux de l'érection d'un tel habitat dans cette aire ; enfin, il fait revivre une très importante propriété monastique et met en lumière sa fonction dans l'économie générale de la gestion sanmartienne."

Voir l'ouvrage
22/10/2008 - Compte rendu
Annales du Midi
22/10/2008 - Frédéric Boutoulle
Compte rendu

Extraits, pp. 551-555

"Ce "tout petit cartulaire", confessent les éditeurs (80 "actes" plus 4) , offre néanmoins une passionnante plongée dans l'épaisseur du dominium comtal bigourdan, et la grande qualité de l'édiiton n'est pas étrangère au plaisir qu'on éprouve à le parcourir.
(...) Au total, ce cartulaire de Bigorre ravira linguistes et historiens et fournira, à n'en pas douter, de très utiles réflexions à la préparation des futures éditions de sources gasconnes."

Voir l'ouvrage
01/10/2008 - comptes rendus bibliographiques
Revue Archéologique
01/10/2008 - Laurence Tranoy
comptes rendus bibliographiques

"Cet excellent volume bénéficie en outre d'une iconographie de qualité qui constituera un outil de référence. Le colloque de Lattes témoigne de la féconde collaboration entre archéologues et architectes ; il contribue plus largement au débat historique sur les rapports complexes entre l'Italie et les provinces".

Voir l'ouvrage
04/09/2008 - Bibliographie
La revue administrative
04/09/2008 - Revue administrative, n°363, 2008
Bibliographie

"voici en 2008 un très beau catalogue, ordonné intelligemment, des estampes françaises du XVIIe siècle français (la collection va jusqu'au XXe siècle), qui comprend 2210 reproductions soigneusement classées et annotées : c'est un corpus exceptionnel (...). C'est un plaisir des yeux (les photographies sont bien réussies) - encore faut-il avoir le goût de la belle pièce. Il n'y a pas à notre connaissance de musée de province qui ait publié un tel catalogue !"

Voir l'ouvrage
24/06/2008 -
Histara
24/06/2008 - Pascale CHARRON

Françoise Robin
publié en ligne le 14.06.08

Voir l'ouvrage
01/06/2008 -
Les Nouvelles de l'estampe
01/06/2008

... Pour l'homme du XXIe siècle, comme pour le curieux du XVIIe siècle, l'estampe est une source irremplaçable —et inestimable de connaissance et d'érudition. Elle investit tous les champs de la création artistique et témoigne de l'existence de monuments, de décors et d'oeuvres à jamais disparus.
C'est précisément un ensemble patiemment constitué par deux amateurs d'origine lorraine, amoureux des arts du XVIIe siècle, que cet ouvrage se propose de faire découvrir. Donnée en 1999 à la ville de Nancy pour le musée des Beaux-Arts, leur remarquable collection (15 000 oeuvres environ, dessins et estampes) attendait la publication d'un ambitieux catalogue. Fruit de plusieurs années de travail, cet inventaire, qui recense près de 2700 pièces, est un outil indispensable à tous les historiens de l'art et aux amateurs d'estampes.
les nouvelles de l'estampe n° 218, p. 63

Voir l'ouvrage
01/03/2008 - compte-rendu
Forêts de France
01/03/2008
compte-rendu

Extrait :

(...) À partir d'analyses et de témoingages, l'auteur apporte un éclairage sur l'apprentissage, la gestion des risques professionnels, la transmission d'entreprise et l'organisation du travail. Le métier est dangereux et ne se transmet pas de père en fils mais un ETF trouve toujours un repreneur...
Un ouvrage passionnant pour mieux connaître ces grands professionnels. Il reste très abordable pour tous, notamment les jeunes qui cherchent une orientation et ceux qui les emploient.

Voir l'ouvrage
01/12/2007 - compte-rendu
Revue Histoire et images médiévales
01/12/2007
compte-rendu

Extrait (...) :

Partant d'une observation minutieuse des structures d'exploitation des petits terroirs de Toury et de Rouvray-Saint-Denis, possessions de l'abbaye de Saint-Denis dès les premiers siècles du Moyen-Âge, et adoptant une démarche régressive micro-analytique, l'auteur dévoile les ressorts d'une évolution remontant jusqu'au XIIe siècle en s'appuyant sur un fonds documentaire exceptionnellement riche.

Voir l'ouvrage
09/11/2007 - compte-rendu
Le Monde des Livres
09/11/2007
compte-rendu

Malgré son abord attrayant et ses schémas ludiques, ce petit guide pratique est en réalité extrêmement pointu. On y trouve recensés et disséqués par un spécialiste, Bertrand Lavédrine, tous les procédés photographiques apparus ces cent cinquante dernières années. L'amateur familier des pucecs comme l'archiviste sauront en tirer profit pour identifier, réparer et préserver daguerréotypes, ambrotypes ou autres Polaroid.

Voir l'ouvrage
07/09/2007 - compte-rendu
Le Journal du CNRS
07/09/2007
compte-rendu

Extraits :

"Reprenant une publication aujourd'hui épuisée, cet ouvrage magnifiquement illustré est là pour permettre à son leecteur d'identifier, dater, classer et conserver les documents photographiques, de savoir comment les reconnaître, les manipuler et de comprendre les différents procédés qui ont vu le jour ces cent cinquante dernières années. Un manuel irremplaçable, des documents inoubliables."

Voir l'ouvrage
04/09/2007 - compte-rendu
Culture et recherche
04/09/2007
compte-rendu

Toutes les techniques photographiques, tout sur les négatifs, sur les altérations des différents supports, sur les conditions de conservation...Un guide précis, illustré de belles photographies anciennes ou plus récentes, des schémas, des encarts, un glossaire, un index, le tout très bien imprimé. Un ouvrage de qualité qui s'adresse à tous les publics. Incontournable pour les amateurs de photographie.

Voir l'ouvrage
04/09/2007 - compte-rendu
Cahiers de civilisation médiévale
04/09/2007 - Pierre Bec & Georges Pon
compte-rendu

Extrait :

(...) L'ouvrage est précédé d'une solide introduction, qui présente le pays, l'histoire des comtes et les manuscrits. Un copieux glossaire couronne l'ouvrage. il n'est pas seulement un répertoire commenté des termes institutionnels, mais une image quasi complète de la morphologie de la langue, en particulier du verbe. En un mot, une tude magistrale dont on souhaiterait voir appliquer les principes à la langue d'autres cartulaires et documents de la Gascogne pyrénéenne.

Voir l'ouvrage
19/07/2007 - compte-rendu
Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines
19/07/2007 - Françoise Aubin
compte-rendu

Extrait :

(...) Qu'il est donc commode pour le lecteur de trouver plusieurs livres en un, comme c'est présentement le cas. "Temples et monastères" n'est, en effet, pas seulement un plaisant ouvrage d'histoire de l'art enrichi d'une belle iconographie, mais aussi un instrument de travail destiné à occuper une place de choix dans les études mongoles.

Voir l'ouvrage
13/07/2007 - Compte-rendu
Clionautes
13/07/2007 - Catherine Didier-Fevre
Compte-rendu

Extrait :

(...) L'édition française de "Traces on the Rhodian Share" permet de découvrir l'élaboration des idées qui fonderont la géographie. La lecture de cet ouvrage prend toute sa place dans le débat qui a donné naissance à la notion de développement durable. Clarence Glacken a l'art de rendre limpide des thèses compliquées. malgré tout, son ouvrage reste une somme.

Voir l'ouvrage
22/02/2007 - compte-rendu
Revue d’histoire de l’Eglise de France
22/02/2007 - Claudine BILLOT
compte-rendu

Extrait :

(...) Le huitième centenaire de la prise de Constantinople par les Croisés en avril 1204 voit la réimpression de ce livre formidable, un corpus de plus de quatre cents reliques transférées à ccette époque en Occident. Grâce à elle, le chercheur dispose maintenant d'une édition commode dont l'ensemble mérite mieux qu'une consultation hâtive, dans quelque bibliothèque, des documents concernant les reliques qu'il étudie. L'oeuvre du comte Riant demeure la base indispensable de toute étude de la quatrième croisade, des reliques byzantines et de leurs précieux reliquaires.

Voir l'ouvrage
22/02/2007 - compte-rendu
Revue d’histoire de l’Eglise de France
22/02/2007 - Marc VENARD
compte-rendu

Extrait :

(...) Le troisième tome de cette édition a toutes les qualités des précédents. Nous ne redirons donc pas à quel point elle est bienvenue, par rapport à la vieille édition de 1857. La lecture est facilitée par un glossaire très complet. Les index de noms de lieu et de noms de personne sont également très utiles et précis. Il faut donc remercier la vingtaine de collaborateurs de cette belle entreprise, (...), de nous avoir donné cette "édition intégrale".

Voir l'ouvrage
22/02/2007 - compte-rendu
Francia
22/02/2007 - Henri DURANTON
compte-rendu

Extrait :

(...) Pour le public français, il n'est guère plus qu'un nom, même si récemment une de ses oeuvres majeures a été traduite en français. On doit donc se réjouir de l'initiative de Maria Gilli qui propose de larges extraits de cette oeuvre protéiforme, en mettant l'accent sur les écrits politiques. On lira avec intérêt ces réflexions sur l'histoire en train de se faire.

Voir l'ouvrage
21/02/2007 - Compte-rendu
Annales du Midi
21/02/2007 - Bruno MARNOT
Compte-rendu

Extrait :

(...) L'ouvrage poursuit un double but : en premier lieu, comprendre le destin collectif de l'"oligarchie" des banquiers bayonnais sur l'espace d'un siècle; ce faisant, reposer la sempiternelle mais toujours pertinente question des causes profondes du sous-développement économique du Sud-Ouest.

Voir l'ouvrage
21/02/2007 - compte-rendu
Revue d’histoire de l’Eglise de France
21/02/2007 - Laurent MORELLE
compte-rendu

Extrait :

(...) ce volume impressionnant est une réussite qui vient combler une grave lacune.

Voir l'ouvrage
20/02/2007 - Compte-rendu
L’Antiquité classique
20/02/2007 - Marie DEMELENNE
Compte-rendu

Extrait :

(...) La principale richesse de cet ouvrage provient de la confrontation des points de vue qu'elle organise entre les spécialistes, archéologues bien sûr, historiens de l'art, mais aussi géologues, céramologues, ingénieurs, pétroarchéologues, historiens, philologues...Cet échange se fait non seulement au niveau général de la publication, de par l'organisation même du colloque, mais aussi à l'intérieur de certaines contributions, réunissant les spécialistes de plusieurs disciplines autour d'une même question.

Voir l'ouvrage
20/02/2007 - compte-rendu
Annales du Midi
20/02/2007 - Jean-Michel MINOVEZ
compte-rendu

Extrait :

(...) L'étude de J.-M. Olivier confirme qu'il existe bien des formes de dynamisme industriel qui n'obéissent pas aux définitions canoniques de la "révolution industrielle". Elle permet aussi de mettre en lumière un modèle qui diffère de celui élaboré par Franklin Mendels, en ce sens où l'"industrialisation douce" n'apparaît pas comme une phase transitoire devant déboucher sur le système usinier; ici le système social génère des systèmes techniques; le mode d'organistaion de la production, socialement construit, est fondé sur le développement des industries rurales autonomes.

Voir l'ouvrage
24/01/2007 - compte-rendu
Sciences humaines
24/01/2007 - Jérôme Souty
compte-rendu

Extraits :

(...) L'ethnologue A. Jeanjean s'intéresse aux ouvriers de l'ombre, en contact physique avec les substances pestilentielles que la collectivité craint, occulte et refoule. Prenant pour cadre l'évaacuation et le traitement des eaux usées de la ville de Montpellier, elle expose de façon quasi exhaustive le travail de ces hommes.

Voir l'ouvrage
23/01/2007 - compte-rendu
Revue Mabillon
23/01/2007 - Dominique Dinet
compte-rendu

Extraits :

(...) En scrutant soigneusement une telle source, elle fournit, malgré ses limites, un tableau d'ensemble assez fiable du monde ecclésiastique, utile surtout s'il est confronté à d'autres documents ou comparé à d'autres régions. Il faut donc remercier les éditeurs qui ont rédigé une longue introduction en partie consacrée à la question, annoté sobrement le texte, pblié en annexe des documents complémentaires, fourni quelques notices biographiques et établi un index de noms de personnes et de lieux.

Voir l'ouvrage
14/11/2006 - compte-rendu
Cahiers de civilisation médiévale
14/11/2006 - Thomas DESWARTE
compte-rendu

Extrait :

(...) le livre de F. Mazel est là pour prouver que, avec du talent, du travail et une bonne direction de recherche, l'excellence peut être au rendez-vous. Le sujet, parfaitement défini, me semble à la confluence de trois approches, lesquelles conjuguées, permettent de préciser ou de renouveler en profondeur nos connaissances...
Le défi à relever n'était donc pas mince; et pourtant le résultat force l'admiration.

Voir l'ouvrage
14/11/2006 - compte-rendu
Provence historique
14/11/2006 - Marie-Rose BONNET
compte-rendu

Extrait :

(...) L'ouvrage présenté est donc l'aboutissement d'un travail de longue haleine. Il propose d'abord une étude historique du milieu maritime méditerranéen des XVe-XVIe siècles, qui l'amène à évoquer brièvement, les évènements qui ont jalonné cette période et les conditions dans lesquelles les riverains de la Méditerranée on pu vivre. Les rapports entre différentes nations, conflictuels ou commerciaux, apparaissent de même puisque les pirates et les corsaires servent aussi bien leurs intérêtes que ceux des seigneurs pour qui ils travaillent.

Voir l'ouvrage
05/10/2006 - compte-rendu
Vingtième Siècle
05/10/2006 - Jean-Muchel Chapoulie
compte-rendu

Extraits :
(...) La lecture du sommaire témoingne de l'ampleur des domaines maintenant étudiés, alors qu'ils étaient presque ignorés dans les années 1980. Une approche locale ou régionale est adoptée par la quasi-totalité des contributions. Cette démarche s'impose presque inévitablement pour ces enseignements au moins jusqu'à la fin de la Quatrième République, car ils sont souvent liés à des débouchés souvent locaux et ils ne survivent que grâce à des ressources et des soutiens locaux.

Voir l'ouvrage
05/10/2006 - Compte-rendu
Chronique d’histoire maritime
05/10/2006 - C. Villain-Gandossi
Compte-rendu

Extraits :
(...) Les récits de batailles navales ou d'incidents ayant pour théâtre la mer et son littoral sont plutôt rares dans les sources narratives et chez les chroniqueurs de la fin du Moyen Age et des Temps modernes en Provence. Il faut donc applaudir à la très bonne initiative de Philippe Rigaud qui nous livre ces documents occitans couvrant un éventail géographique de Nice au Rhône, pour une période allant de 1468 à 1564.

Voir l'ouvrage
26/09/2006 - compte-rendu
Bulletin de la Société d'Anthropologie de Paris
26/09/2006
compte-rendu

Extraits :
(...) Cet ouvrage témoigne du dynamisme de la recherche dans ce domaine et des progrès méthodologiques qui ont été faits ces deux dernières décennies. (...) C'est un manuel qui sera sans aucun doute utile aux étudiants comme aux archéologues et aux anthropologues dans les domaines dont ils ne sont pas spécialistes. Il devrait pouvoir contribuer à l'homogénéisation des méthodes utilisées par les anthropologues de langue française ou, du moins, à l'homogénéisation des exigences de fiabilité des méthodes retenues.

Voir l'ouvrage
14/09/2006 - Compte-rendu
Revue de linguistique romane
14/09/2006 - Jean-Paul Chauveau
Compte-rendu

Extraits :
(...) il n'existait pas d'ouvrage rassemblant sous un format commode un riche ensemble de cartes faisant ressortir par la couleur les différents phénomènes répertoriés, à l'exemple des cartes jointes par Gilliéron lui-même à ses analyses. Le voici enfin réalisé, sous une très belle présentation.

Voir l'ouvrage
07/09/2006 - compte-rendu
Bibliothèque de l'École des chartes
07/09/2006 - Christian Hottin
compte-rendu

Extrait :

(...) Si ceraines informations sont caduques, l'intérêt pourtant évident de l'ouvrage est ailleurs. Il ne s'agit plus dès lors, de critiquer l'obsolescence de plusieurs textes, mais de considérer leur historicité. Du coup, cette compilation apparait moins comme une introduction à l'histoire de l'enseignement que comme une réuniond'éléments servant à l'historiographie de l'histoire de l'enseignement. À travers les sources sélectionnées et les moyens proposés pour les mettre en oeuvre s'esquisse l'évolution des méthodes et des problématiques de l'histoire de l'enseingnement.

Voir l'ouvrage
07/09/2006 - compte-rendu
Bibliothèque de l'École des chartes
07/09/2006 - Christine Gadrat
compte-rendu

Extrait :
(...) Ce qui constitue l'originalité de cette grande entreprise, c'est le matériau sur lequel elle s'appuie. Alors que les études et les publications de sources relatives aux croisades sont en plein essor, en France comme en Allemagne, l'auteur choisit de s'intéresser à un autre type de documents et de prendre un point de vue nouveau sur les évènements historiques. Ces sources (...) sont de nature très diverses. il s'agissait de faire feu de tout bois, de collecter la moindre petite mention pouvant éclairer le transfert de si nombreuses reliques et objets sacrés à la suite du sac de Constantinople par les croisés. L'objectif était d'apporter une contribution à l'histoire de la quatrième croisade mais aussi à l'histoire de l'art.

Voir l'ouvrage
29/08/2006 - Compte-rendu
Revue historique des armées
29/08/2006 - Jean-Baptiste Bruneau
Compte-rendu

Extrait :

(...) Cet inventaire du Pacifique, avec le caractère méthodique et les pratiques empiriques de ses acteurs, avec ses interrogations et ses modes d'explication particuliers, permet de dessiner les contours d'un savoir géographique original, antérieure à l'école vidalienne, dans lequel le marin, avec ses spécificités, a encore une place.

Voir l'ouvrage
15/07/2006 - compte-rendu
Géomètre
15/07/2006
compte-rendu

Extrait :
(...) Ce livre tente de reconstituer, à travers les regards croisés sur le Caucase et la montagen européenne, l'interrelation entre le paysage montagnard, ses représentations socioculturelles et ses modèles scientifiques au cours des trois derniers siècles.

Voir l'ouvrage
27/06/2006 - Compte-rendu
Pour la science
27/06/2006
Compte-rendu

Extraits :
(...) une langue est bien autre chose qu'un "dialecte qui a réussi". Ainsi en va-t-il du français, en fait le "français du roi", bref de la classe dominante, lequel s'est progressivement substitué à une variété nombreuse de patois, mais en subissant leurs influences. Ce recueil de cartes issues de l'enquête menée dans les dernières années du XIXème siècle par le linguiste Edmont dans 639 communes de la France romane" et de ses colonies limitrophes" est un moyen extraordinaire de s'en rendre compte.

Voir l'ouvrage
27/06/2006 - compte-rendu
Pour la science
27/06/2006
compte-rendu

Extraits :
(...) Au lendemain des guerres napoléoniennes, la Marine française tente de renouer avec la tradition des voyages d'exploration. L'auteur nous montre comment la curiosité géographique et les ambitions coloniales s'articulent de façon ambigüe : les marins comblent les blancs et inventent des territoires à coloniser...

Voir l'ouvrage
26/06/2006 - Compte-rendu
Revue Bénédictine
26/06/2006 - D. Misonne
Compte-rendu

Extraits :

(...) Il n'existe pas encore de véritable histoire de l'abbaye bénédictine de Préaux, sans doute parce que son cartulaire n'a jamais été édité. À présent, cette histoire est possible, car D. Rouet nous livre ici, dans ce remarquable travail, tous les éléments souhaitables.
Une édition impeccable, établie selon les normes les plus strictes de la diplomatique, accompagnée de diverses annexes, et de graphiques et de cartes, bien utiles pour situer le patrimoine anglais de Préaux à la fin du XIIème siècle.

Voir l'ouvrage
01/06/2006 - compte-rendu
Connaissance des Arts
01/06/2006 - F. C.
compte-rendu

Extraits :
(...) En trois parties, denses et bien illustrées, l'auteur défend brillamment l'idée que la notion de "synthèse des arts" issue du romantisme allemand et définie par Wagner au milieu du XIXe siècle, constitue un point d'ancrage pour comprendre l'origine des avant-gardes à la fois dans leur conception, dans leur action et dans leur représentation. En revisitant les mouvements futuriste, expressionniste et abstrait sous leur formes les moins connues, Marcella Lista explique son immense portée.



Voir l'ouvrage
23/05/2006 - Compte-rendu
Revue d’histoire ecclésiastique
23/05/2006 - H. Platelle
Compte-rendu

Extraits : (...)
Ce livre écrit avec élégance et précision apporte un hommage mérité à cette lointaine aristocratie, sans laquelle rien ne pouvait se faire, même et surtout dans le domaine religieux.

Voir l'ouvrage
23/05/2006 - Compte-rendu
Revue d’histoire ecclésiastique
23/05/2006 - Bernard Hours
Compte-rendu



Voir l'ouvrage
22/05/2006 - Compte-rendu
Revue d’histoire ecclésiastique
22/05/2006 - Christian Cannuyer
Compte-rendu

Extraits : (...)
Le préfacier et maître d'oeuvre de la réédition met également bie en évidence les immenses qualités des Exuviae, notamment de leur longue introduction qui reste un modèle de méthode.

Voir l'ouvrage
04/05/2006 - Compte-rendu
Cahiers de civilisation médiévale
04/05/2006 - Benoît Chauvin
Compte-rendu

Extraits :
(...) Par essence même, la parution d'un ouvrage de cette nature constitue toujours un évènement majeur ; à plus forte raison quand il s'agit d'un fonds comme celui de Clairvaux.
Il est évident que Laurent Veyssière, qui a eu l'audace de reprendre et la tenacité de mener à bonne fin l'oeuvre entreprise par deux archivistes de l'Aube, doit être vivement félicité pour le travail accompli. Les médiévistes de Bourgogne et de Champagne disposent désormais grâce à lui d'une incomparable somme. Quant aux historiens cisterciens, ils voient leur collection diplomatique dotée d'un ouvrage supplémentaire, fondamental, dont la publication ne peut qu'encourager à accélérer celle en cours du chantier de Morimond au XIIe siècle et à achever celle toujours en chantier de Cîteaux pour les années 1183 à 1218.

Voir l'ouvrage
03/05/2006 - compte-rendu
Bulletin critique du livre en français
03/05/2006
compte-rendu

Extraits :

La publication latine d'actes du Moyen Âge est devenue chose assez rare pour saluer le travail accompli par Dominique Rouet dans Le Cartulaire de l'abbaye bénédictine de Saint-Pierre-de-Préaux (1034-1227). La présente publication regroupe donc le l'essentiel des archives de l'abbaye et de ses prieurés anglais et français. Dans la première partie, l'introduction, particulièrement intéressante, présente à la fois le cartulaire et les raisons de cette compilation effectuée par les moines. L'analyse codicologique et diplomatique du cartulaire, soigneusement menée, montre que la rédaction fut élaborée dans le contexte d'une réorganisation de l'abbaye, soucieuse d'étayer juridiquement ses droits et ses titres. (...)
L'ensemble compose donc un instrument de travail précieux pour l'étude d'une importante abbaye normande ainsi que pour la perception des réalités économiques et religieuses de son temps.

Voir l'ouvrage
03/05/2006 - compte-rendu
Patrimoine sourd
03/05/2006
compte-rendu

Extraits :

Le dictionnaire de l'abbé Lambert (1865) vient d'être réédité par le CTHS. L'éditeur a fait le choix d'un titre modernisé qui convient mieux au contenu réel de l'ouvrage. Voici donc enfin devenu disponible le célèbre mais introuvable dictionnaire qui décrit la langues des signes parisienne du XIXe siècle et que les religieuses de Saint-Laurent-en-Royans ont conservé comme manuel d'enseignement pendant tout le XXe siècle.

Voir l'ouvrage
20/04/2006 - Compte-rendu
revue d'Alsace
20/04/2006 - Philippe Goujard
Compte-rendu

Extraits :

(...) On doit à Marita Gilli d'avoir mis enfin à la disposition des lecteurs ignorants de la langue allemande une traduction et édition critique des principaux textes écrits par G. Foster, âme des Jacobins de Mayence... Un des apports essentiels du travail de M. Gilli est aussi de montrer, à travers une trajectoire individuelle, les limites du movement révolutionnaire allemand.

Voir l'ouvrage
31/03/2006 - Compte-rendu
Bibliographie géographique internationale (BGI)
31/03/2006 - BGI n°110 - 2005
Compte-rendu

(...) L'ouvrage constitue les actes d'un colloque ayant réuni archéologues, géographes, historiens et chercheurs en sciences sociales spécialistes des pratiques des sociétés pré-industrielles pour la gestion des milieux fluviaux. Une partie des contributions mettent en oeuvre à partir d'exemples concrets la constitution d'une méthode de recherche sur les sources et la manière de les recouper.

Voir l'ouvrage
31/03/2006 - Compte-rendu
Bibliographie géographique internationale (BGI)
31/03/2006 - BGI n°110, 2005
Compte-rendu

Extrait :
(...) Cet ouvrage est le 3ème volet d'une histoire de la pensée géographique consacré à l'époque moderne. L'auteur met en avant trois questions qui sous-tendent la réflexion entre le 15e et le 17e siècle. 1- Interrogation sur les lieux habités de la terre, 2- sur les contraintes imposées à l'homme par le milieu naturel, 3- sur les réponses qu'il apporte pour l'aménager.

Voir l'ouvrage
23/02/2006 - Bibliographie
La revue administrative
23/02/2006 - Revue administrative, n°349, 2006
Bibliographie

(...) Biographie intéressante et bien documentée d'un homme politique modéré et de premier plan, qui comble une étrange lacune de la recherche , puisque rien n'a été écrit sur Martignac. Sa carrière politique ne se réduit pourtant pas à son ralliement au Bourbon et à l'échec de son ministère de médiation entre la gauche et les ultras, toujours présenté comme le prélude à la Révolution de 1830.
En fait, l'homme se révèle infiniment plus subtil et plus profond et sa carrière politique fut beaucoup plus riche, plus complète et plus surprenante qu'on ne le croit habituellement. Autant dire qu'à lire cette étude, on découvre un personnage injustement méconnu.

Voir l'ouvrage
23/02/2006 - Bibliographie
La revue administrative
23/02/2006 - Revue administrative, n°349, 2006
Bibliographie

(...) S'appuyant sur le très importants corpus de textes laissés par les représentants en mission, l'auteur a entrepris de réévaluer leur action, qui s'étend jusqu'à l'automne 1795, soit bien après la mort de Robespierre. C'est ainsi qu'ils apparaissent non pas seulement en simples agents du pouvoir central, mais également comme de précieux intermédiaires entre Paris et les départements, mais aussi entre la Convention et les citoyens.

Voir l'ouvrage
23/02/2006 - Compte-rendu
Annales. Histoire, Sciences sociales
23/02/2006 - Philippe Braunstein
Compte-rendu

(...) On pouvait imaginer que Le Creusot, fleuron de l'industrie métallurgique française, "ville-usine" par excellence, deviendrait l'un des sites où l'archéologie industrielle imposerait le sauvetage programmé de structures fonctionnelles de production. Mais ce ne sont pas les ateliers sidérurgiques, la halle des grues et des locomotives qui devinrent les enjeux de la conservation. Non, c'est un lieux symbolique, le château de la Verrerie, résidence de la famille Schneider...

Voir l'ouvrage
08/02/2006 - Compte-rendu
Revue de l’art
08/02/2006 - Frédéric Elsig
Compte-rendu

Extrait :
(...) Premier volume d'une collection destinée à rendre accessible des travaux universitaires à un large public, cet ouvrage rend explicites les critères stylistiques sur lesquels les historiens de l'art se fondent pour reconstruire une personnalité artistique.

Voir l'ouvrage
07/02/2006 - Compte-rendu
Archives internationales d’Histoire des sciences
07/02/2006 - Danielle Fauque
Compte-rendu

Extraits :
(...) L'ouvrage propose quelques aspects inconnus ou mal connus des Cassini et permet aux descendants actuels de parler des archives familiales.
L'ensemble de l'ouvrage, qui comporte un index de noms, est hétérgène. Il juxtapose articles généraux et articles de recherche, chroniques et anecdotes. Mais il dresse un panorama des activités astronomiques dans le Sud de la France depuis le 17e siècle et éclaire la biographie des Cassini qui ont marqué l'astronomie française pendant plus de cent ans. On aimerait que ce livre suscite des recherches plus approfondies sur le patrimoine astronomique français et sur les hommes qui participèrent à son activité.

Voir l'ouvrage
23/01/2006 - Présentation
Magazine Voiles & voiliers
23/01/2006 - Olivier Chapuis
Présentation

Extraits p.74 :
(...) Le Pacifique inspire les auteurs avec bonheur ces dernières semaines. Cette deuxième circumnavigation officielle française, après celle de Bougainville, est accessible à tous grâce à la transcription inédite du journal de bord de Marchand (...)

Voir l'ouvrage
15/01/2006 - compte-rendu
Speculum. A journal of medieval studies
15/01/2006 - Janice Archer - Art Institute of Portland
compte-rendu

Extraits:

(...) this book will be indispensable to anyone who wants to understand the workings of Paris in the Middle Ages and, indeed, of any medieval city.

Voir l'ouvrage
12/01/2006 - Compte-rendu
Bulletin codicologique
12/01/2006 - J. Declerck, Bulletin codicologique n°1, 2005
Compte-rendu

Extraits, p. 38 :
(...) Devenus depuis longtemps introuvables, les deux volumes des "Dépouilles religieuses de Constantinople" méritaient d'être réimprimés, puisque n'ont perdu de leur valeur ni le matériel rassemblé ni l'exposé sur la méthode donné dans l'introduction monumentale. Dans sa préface à la réimpression, M. Durand a analysé la structure de l'ouvrage et rédigé une biographie détaillée de son auteur.

Voir l'ouvrage
06/01/2006 - Note de lecture
Mission d'animation des agrobiosciences
06/01/2006 - Jean-Claude Flamant
Note de lecture

Pour instruire les controverses actuelles sur le maïs, il est utile de faire la lumière sur les événements et les débats qui ont accompagné son introduction et son expansion en Europe depuis son berceau amérindien : c’est ainsi que l’on pourrait lire cet ouvrage remarquablement documenté, accompagné d’une abondante bibliographie et d’une iconographie originale.


Voir l'ouvrage
03/01/2006 - Compte-rendu
Revue de Synthèse
03/01/2006 - Colas Duflo pour "Revue de synthèse", T. 126, n°2/2005, p. 517.
Compte-rendu

Extraits :

(...) Leca-Tsiomis met en valeur ce qui a constitué une des principales innovations de l'entreprise encyclopédique : la description des arts et métiers. On sent bien à la lecture d'articles comme "Gaze" ou "Émail" l'admiration de Diderot pour ce savoir technique à l'oeuvre et la volonté d'en rendre compte dans les termes les plus clairs possibles. Elle rend aussi pleinement justice au travail de Diderot lexicographe, la pratique de la définition s'accompagnant toujours chez Diderot d'une réflexion sur l'art et la manière de bien définir.

Voir l'ouvrage
20/12/2005 - Recensions
L'Écologiste
20/12/2005 - Revue "L'écologiste", vol.6, n°3, dec-fev 2006
Recensions

Extraits, p.54 :

(...) L'ouvrage Histoires de maïs de Maryse Carraretto (...), retrace l'histoire de l'acclimatation du maïs dans les sociétés paysannes en Europe et surtout en France.
(...) A la fin de ce riche ouvrage, l'auteur aborde rapidement le sujet du maïs transgénique.

Voir l'ouvrage
20/12/2005 - France Culture émission "De bouche à oreille" Histoire des céréales en France
France Culture - émission "De Bouche à oreille"
20/12/2005 - Renée Elkaïm-Bollinger invite Maryse Carraretto
France Culture émission "De bouche à oreille" Histoire des céréales en France

Diffusion 8 Janvier 2006  Céréales, Chapitre 3 : Du Dieu maïs à l’épi du diable, de 12h à 12h30.

Extraits :

(...) L’importance du maïs, dans les civilisations précolombiennes, apparaît dans les récits mythiques comme le Popol Vuh ; le Popol Vuh, le livre des Mayas dont l’empire s’étendait dans le Sud du Mexique et au Guatemala actuel.
Lorsque Colomb aborde l’île de Guanahani, en 1492, il écrit dans son journal « qu’on y trouve une sorte de blé, appelé maïse, qui est très savoureux, cuit au four ou bien séché et réduit en farine ».
Ensuite l’histoire du maïs, acclimaté en Europe, est pleine de turbulences et de ruptures ; on se méfie de cette plante étrange, trop féconde pour être honnête ; comme souvent, on donnera à ce qu’on connaît mal des noms exotiques, quelque peu menaçants : le blé de barbarie, blé venu de la mer, blé de l’Inde ou grain turc. (...)



Voir l'ouvrage
12/12/2005 - Comptes rendus
revue d'Alsace
12/12/2005 - J.-P. Jessenne pour Annales de la Révolution française n°3-2005
Comptes rendus

Extraits p.182-183 :

(...) Ainsi l'histoire de la Révolution et des pouvoirs au village s'enrichit d'un ouvrage important (...) la somme de Sege Bianchi fera partie des références régionales obligées (...). (...) le chercheur intéressé peut toujours trouver des cas significatifs se rapportant à la plupart des moments et des enjeux révolutionnaires ; mais on ne saurait pour autant négliger ni la pertinence des problèmes formulés, ni l'ampleur des interprétations fondamentales proposées.



Voir l'ouvrage
12/12/2005 - Bibliographie
La revue administrative
12/12/2005 - Revue administrative, n°348, 2005
Bibliographie

Extraits p.665-666 :

(...) L'ouvrage réunit quelques présentations d'un grand intérêt, mais aussi des inventaires fort utiles, ainsi que des perspectives de recherches nouvelles, qui pourraient donner des idées à des étudiants en mal de sujets de mémoire ou de thèse. Il faudrait multiplier les initiatives de ce genre, aptes à rendre les plus grands services à la recherche.

Voir l'ouvrage
05/12/2005 - Revue Méditerranée, t.105, 3/4 2005
Méditerranée
05/12/2005 - André de Réparaz
Revue Méditerranée, t.105, 3/4 2005

Extraits p.102-103 :

Voilà un atlas d'une exceptionnelle qualité par sa richesse, sa diversité, l'abondance et la valeur de sa documentation, sa rigueur et son objectivité - si difficile s'agissant du monde insulaire - ainsi que par l'excellence de son appareil cartographique et de son illustration. (...)


Voir l'ouvrage
05/12/2005 - Revue Historiens & Géographes, octobre 2005, p.461-462
Historiens et géographes
05/12/2005 - Robert Marconis
Revue Historiens & Géographes, octobre 2005, p.461-462

Extraits :

Une publication abrégée, mais fort bien illustrée et de belle qualité (...). Il faut donc féliciter le CTHS d'avoir publié la thèse, mettant celle-ci à la portée d'un large public, et en particulier des candidats aux concours du CAPES et des Agrégations d'histoire et de géographie qui sont invités à traiter une question d'histoire contemporaine sur "Les campagnes dans les évolutions sociales et politiques en Europe des années 1830 à la fin des années 1920". J.-M. Olivier leur offre une belle étude de cas et l'opportunité de remettre en question bien des idées reçues et certains modèles explicatifs trop sommaires.
(...)

Voir l'ouvrage
02/12/2005 - Sciences et avenir, décembre 2005, p.95
Sciences et Avenir
02/12/2005 - Bernadette Arnaud
Sciences et avenir, décembre 2005, p.95

Extraits :

(...) C'est l'histoire de la difficile adoption du maïs en Europe qui nous est ici contée. Une céréale aujourd'hui objet de polémique scientifique autour de "ses avatars transgéniques".

Voir l'ouvrage
26/10/2005 - Lectures
Conflits actuels-Revue d'étude politique
26/10/2005 - Revue Conflits actuels, n°15, 2005, p.219-220
Lectures

Extraits :

(...) propose, vingt ans après celui de Ferembach et al. (1986), d'exposer la dynamique de cette discipline, régénérée récemment par d'incontestables avancées méthodologiques et techniques. (...) La clarté d'expression employée par la majorité des auteurs relève d'un effort motivé qui doit être salué.
(...) confèrent à l'ouvrage les qualités d'un manuel universitaire. (...)

Voir l'ouvrage
03/10/2005 - S'évader
Sciences et Avenir
03/10/2005 - Bernadette Arnaud pour Sciences et avenir, octobre 2005, p.96
S'évader

Extraits :

(...)
L'historienne Hélène Blais invite à s'interroger sur le passage du voyage à la colonisation des premiers territoires français dans le Pacifique au début du XIXe siècle.

Voir l'ouvrage
28/09/2005 - Notices bibliographiques
Latomus Revue d’études latines
28/09/2005 - Nicolas Mathieu pour la revue d'études latines Latomus, LXIV, 2005
Notices bibliographiques

Extraits p.519-520 :

(...)
Tel qu'il est ce recueil des inscriptions sur pierre des Lingons est un utile instrument de travail qui facilitera les recherches notamment des épigraphistes, des historiens, des archéologues et de quiconque s'intéresse aux provinces ocidentales de l'Empire romain. Son maniement est aisé et les repères facilités par les index et la table des concordances.

Voir l'ouvrage
12/09/2005 - Géographie. Histoire
Bulletin critique du livre en français
12/09/2005 - BCLF, n°672, juillet-août 2005, p.102
Géographie. Histoire

Extraits :

Les Éditions du Comité des tavaux historiques et scientifiques poursuivent la traduction en français d'un classique des sciences dites "humaines" aux États-Unis (...).
La troisième et avant-dernière partie de Traces on the Rhodian Shore aborde les temps modernes (XVe-XVIIIe siècles), période d'une importance capitale, pour plusieurs raisons. (...) l'horizon géographique de l'Europe s'élargit démesurément, à l'Ouest... avec la découverte du Nouveau Monde (...) mais également à l'Est, avec des incursions au coeur du monde russe. (...)
L'ouvrage de C. J. Glacken a les qualités et les défauts des grandes synthèses : clair, bien écrit, agréable à lire, reposant sur une vaste culture, il lui arrive de connaître des erreurs ou des approximations de détail. Mais seuls ceux qui ne se sont jamais exercés à produire une somme de ce genre pourront lui en tenir rigueur.
25/08/2005 - Comptes rendus
Revue d’histoire du XIXe siècle
25/08/2005 - Jean-Claude Caron, Revue d'histoire du XIXe siècle, 2002-25 (en ligne)
Comptes rendus

Extraits :

(...)
Martignac est incontestablement un "second couteau" dans le Panthéon des hommes politiques français. Il était pourtant nécessaire de connaître par le détail cet homme. De ce premier travail scientifique sur Martignac, fondé sur une impeccable érudition, elle-même nourrie par une impressionnante documentation, on saura donc gré à son auteur : grâce à lui, l'histoire politique de la Restauration s'éclaircit et c'est une bonne chose.

Voir l'ouvrage
24/08/2005 - Livres
Notre Histoire
24/08/2005 - Notre Histoire, n°234, juillet-août 2005
Livres

Extraits :

(...) Ils racontent leur voyage en feuilleton dans le Tour du monde, puis en tirent un livre reproduit ici en fac-similé (...). Une série de lettres et une introduction complètent ce texte plein de vie.

Voir l'ouvrage
02/08/2005 - Comptes rendus
Bulletin de la Société d'histoire du protestantisme français
02/08/2005 - Hugues Daussy : "Bulletin de la société de l'histoire du protestantisme français
Comptes rendus

Tome 151, 2005 p.146 extraits :

(...)
D'une qualité scientifique irréprochable, cette publication des Mémoires de Claude Haton est bien davantage qu'une source historique mise à la disposition des chercheurs, car elle rend accessible à tous un récit très vivant qui peut se lire presque comme un roman. Elle est donc très accessible à un public d'amateurs éclairés.

Voir l'ouvrage
02/08/2005 - "En rééditant son mémoire, on honore sa mémoire"
Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné
02/08/2005 - Jean-Louis Roux
"En rééditant son mémoire, on honore sa mémoire"

Pour l'hebdomadaire "Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné", n°4218, 8 juillet 2005

Extraits p.135 :

(...) ce livre constitue en tout point un travail remarquable, fouillé, méthodique et d'une clarté notable - eu égard, évidemment, à son sujet redoutablement pointu. Le mémoire de Bouchu et l'analyse érudite de son contenu amènent le lecteur à effectuer un véritable tour d'horizon du quotidien des Dauphinois au sortir du XVIIe siècle. (...)

Voir l'ouvrage
02/08/2005 - Lire rubrique de la revue "Sciences humaines", n°163, août-sept 2005
Sciences humaines
02/08/2005 - Benoît Richard
Lire rubrique de la revue "Sciences humaines", n°163, août-sept 2005

Extraits p.72 :

(...) Ce panorama des visions géographiques du Pacifique, illustré de cartes et de croquis d'époque, dresse un large tour d'horizon sur l'histoire des voyages, les circumnavigateurs (voyageurs autour du monde), la colonisation et l'imbrication entre sciences et politique, géographie et impérialisme au début du XIXe siècle. (...)

Voir l'ouvrage
27/06/2005 - "Présentation"
AFP Agence France Presse
27/06/2005 - Agence France Presse, 24.12.2004
"Présentation"

Extraits :

(...) L'exposition s'accompagne d'un passionnant ctalogue...

Voir l'ouvrage
25/06/2005 - "Repères... Échos...Actualité..."
Le petit journal des enchères
25/06/2005 - Le Journal des Enchères, 6.01.2005, p.1
"Repères... Échos...Actualité..."

Extraits :

(...)
L'exposition s'accompagne d'un passionnant catalogue (coédition Monum, Éditions du patrimoine et Comité des Travaux historiques et scientifiques)...

Voir l'ouvrage
25/06/2005 - "Plus vrai que vrai, les copies de peintures murales médiévales"
Le Courrier Picard
25/06/2005 - Le Courrier Picard" du 29.12.2005, p.44
"Plus vrai que vrai, les copies de peintures murales médiévales"

Extraits :

(...) L'exposition s'accompagne d'un passionnant catalogue...

Voir l'ouvrage
13/06/2005 - Lire
Sciences humaines
13/06/2005 - B.R. pour "Sciences humaines", n°162, juillet 2005, p.64
Lire

Extraits :

"(...) Cette traduction du géographe américain Clarence J. Glacken, publié dans sa version originale en 1967, retrace le chemin considérable parcouru en deux siècles par la réflexion sur la géographie."

Voir l'ouvrage
25/05/2005 - Bibliothèque
Genèses
25/05/2005 - Rémy Cazals pour la revue "Genèses", n°57, décembre 2004
Bibliothèque

Extraits, p.141 :

Avant même d'évoquer le contenu, le travail de l'auteur, il faut remercier l'éditeur d'avoir respecté l'appareil scientifique de l'ouvrage, notes très nombreuses, état détaillé des sources, large bibliographie, index, tableaux qui donnent le résultat d'une recherche prosopographique minutieuse. Une centaine de photos complètent cet ensemble et, en même temps, agrémentent la lecture qui reste toujours intéressante pour le non spécialiste. le lecteur et le chercheur sont ainsi satisfaits.
(...)

Voir l'ouvrage
04/05/2005 - Travaux et recherches
Annales de Bourgogne
04/05/2005 - Jean Richard pour les "Annales de Bourgogne", tome 76, fasc.2, 2004, p.243
Travaux et recherches

Extraits :

(...) Un travail minutieux, des analyses concises, une annotation réduite à l'établissement des textes, toutes les identifications de noms de lieux étant reportées à l'index : nous avons là le type même d'une édition respectueuses de toutes les règles de la diplomatique, et qui s'interdit tout étalage d'érudition. (...)
Il s'agit donc d'un instrument de travail d'une exceptionnelle ampleur et de grand intérêt, et on ne peut que féliciter l'auteur qui a ainsi réalisé l'achèvement d'une oeuvre entreprise et poursuivie par les archivistes de l'Aube, et le Comité des travaux historiques qui l'a publiée, en dotant les historiens, et notamment ceux de Bourgogne, d'un recueil qui leur sera précieux.

Voir l'ouvrage
03/05/2005 - Analyses de livres
Pour la science
03/05/2005 - Revue "Pour la science", n°331, mai 2005, p.102
Analyses de livres

Extraits :

Enfin, un livre de méthodes en langue française sur l'étude des populations du passé ! (...) Cette mine de renseignement et d'exemples tirés de fouilles est introduite par une excellente revue historique de la paléoanthropologie... Un incontournable.

Voir l'ouvrage
03/05/2005 - Comptes rendus
Outre-mers. Revue d'histoire
03/05/2005 - R. Aldrich pourla revue " Outre-Mers", n°344-345 (2004), p.234-235
Comptes rendus

Compte rendu sur le "Dictionnaire illustré des explorateurs et des grands voyageurs français du XIXe siècle, t.4 Océanie"
Extraits :

(...)
Ouvrages fascinants à feuilleter et agréables à lire (et à regarder, à cause des nombreuses illustrations et de grandes cartes incluses dans une pochette), les dictionnaires de Numa Broc constituent des travaux indispensables et précieux. Ils documentent les aventures humaines qui ont mené à la découverte des mers et de pays lointains. Ils révèlent aussi les perspectives militaires, anthropologiques, commerciales et politiques des Français sur les différentes parties du monde où ces derniers ont voyagé.
08/04/2005 - Comptes rendus
Annales de géographie
08/04/2005 - Gilles Palsky pour les Annales de géographie, n°631, 2003, p.332
Comptes rendus

Extraits :

(...)
Monique Pelletier propose un texte clair et documenté sur les différents aspects de l'aventure que représenta cette première cartographie détaillée du territoire.
(..) L'ouvrage est... une utile synthèse, qui appelle aux comparaisons avec d'autres volets de la production cartographique du XVIIIe siècle, celle des ingénieurs-géographes militaires ou celle des géographes de cabinet.

Voir l'ouvrage
06/04/2005 - Comptes rendus d'ouvrages
L’Anthropologie
06/04/2005 - Stéphanie Beheydt pour L'Anthropologie, 108(2004), p.716-717
Comptes rendus d'ouvrages

Extraits :

(...)
Cet ensemble de communications apporte une avancée des travaux des chercheurs, et un nouvel éclairage sur nos connaissances. Cet ouvrage concerne l'ensemble des scientifiques s'intéressant à l'histoire et à la Préhistoire, traitant de la diffusion et des échanges humains, fauniques et culturels au Paléolithique et au Néolithique. Cet ouvrage très riche est à consulter par les quaternaristes.

Voir l'ouvrage
04/04/2005 - Comptes rendus
Histoire et sociétés rurales
04/04/2005 - Jérôme Luther Viret pour Histoire et sociétés rurales, n°22, 2e semestre 2004
Comptes rendus

Extraits p.206-209 :

À la croisée de l'histoire économique, de l'histoire sociale et de l'histoire rurale, Jean-Marc Olivier nous livre une nouvelle "voie régionale de développement". Il s'agit de l'industrialisation "douce" de la région de Morez.
(...)

Voir l'ouvrage
04/04/2005 - Comptes rendus de lecture
Ruralia
04/04/2005 - Pierre Judet pour Ruralia, n°14-2004, p.241-245
Comptes rendus de lecture

Extraits :

Il n'est pas courant de lire qu'une ville-centre doit son existence aux campagnes qui l'entourent et que ce qui permet le maitien d'une activité industrielle dans la longue durée c'est l'attachement à la terre de ceux qui la pratiquent. Telle est pourtant la thèse défendue avec brio par Jean-Marc Olivier dans son livre... L'auteur présente un monde rural acteur de sa propre industrialisation dans lequel les logiques sociales l'emportent sur les logiques économiques. C'est ce qu'il appelle "l'industrialisation douce".
(...)

Voir l'ouvrage
04/04/2005 - Comptes rendus
L’Antiquité classique
04/04/2005 - M.-T. Raepsaet-Charlier Pour "L'antiquité classique", n°73, 2004, p.500-503
Comptes rendus

Extraits :

La publication d'un recueil d'inscriptions est toujours un évènement important qui ouvre de nouvelles perspectives à la recherche. (...)


Voir l'ouvrage
04/04/2005 - Comptes rendus
L’Antiquité classique
04/04/2005 - G. Raepsaet pour "L'antiquité classique", n°73, 2004, p.477
Comptes rendus

Extraits :

(...) il ne s'agit pas ici d'une histoire des techniques traditionnelle avec de longues polémiques interprétatives ou spéculatives, mais avant tout de résultats d'enquêtes, archéologiques, expérimentales, ethnologiques qui sont irremplaçables.
(...) Un ouvrage utile pour beaucoup de disciplines.
30/03/2005 - La Corse sans clichés
L’Humanité
30/03/2005 - Roger Martelli
La Corse sans clichés

Extraits p.22 édition du 9 mars 2005 :

"Voici un ouvrage magnifique. Par la rigueur et l'originalité de son approche (huit ans de travail collectif ! ) par la masse des données qu'il met en perspective, par la qualité de ses représentations graphiques (la carte, le graphique, la photographie), par l'ouverture des réflexions qu'il suggère, et pas seulement sur la Corse. Le titre souligne le parti pris : en convonquant à la fois les ressources de l'ethnologie, de la géographie et de l'histoire, l'Atlas cherche à comprendre la société corse dans l'ensemble de ses composantes et dans leur articulation.
(...)
L'ouvrage offre un modèle de savoir et d'accessibilité. Puisse-t-il être reproduit !

Voir l'ouvrage
14/02/2005 - Passeurs de patrimoine
La Tribune
14/02/2005 - Laurent Pericone, édition du 7 février 2005
Passeurs de patrimoine

Extraits :

"La richesse du picturale du Moyen Âge et de la Renaissance se dévoile sous les voûtes austères de la Conciergerie. (...)
L'exposition met intelligemment en parallèle des copies et des relevés d'une même oeuvre. (...) Deux approches différentes d'une même oeuvre, mais une seule finalité : conserver la mémoire d'un patrimoine fragile.

Voir l'ouvrage
10/02/2005 - Préhistoire méditerranéenne
Archéologia
10/02/2005 - Romain Pigeaud pour Archéologia, n°418, janvier 2005, p.80
Préhistoire méditerranéenne

Extraits :

Fernand Braudel l'avait déjà écrit : la Méditerranée est un espace majeur de civilisation. Mais ce qu'il ne soupçonnait pas, c'est l'ancienneté des relations humaines autour de cet espace. (...)

Voir l'ouvrage
09/02/2005 - Reviews
Speculum. A journal of medieval studies
09/02/2005 - Warren Sanderson pour Speculum, oct-2004, p.1133-1135
Reviews

Extraits :

(...)
We are greatly indebted to the editor and his team for the range of their essays and commentaries, for thei scholarly precision and the often engaging quality of their writing, which together make this an exceptionally valuable volume, not to be missed by any student of medieval architecture, archaelogy, art or history. Most readers will wish to acquire this book for their libraries.

Voir l'ouvrage
02/02/2005 - Bibliographie
Bulletin de la société de Borda
02/02/2005 - Madeleine Jogan pour le Bulletin de la société de Borda, n°476, 2004
Bibliographie

Extraits, p?533-535 :

(...)
Ouvrage de référence sur un sujet sensible intrinséquement lié à l'épopée napoléonienne, l'étude de L. Bergès, très fouillée et facile à compulser, permet de comprendre ce que représentera, dans la réalité et le vécu quotidien de nos ancêtres, le système de la conscription ; elle rend compte surtout, preuves à l'appui, du très profond impact social qu'eurent les guerres napoléoniennes dans les départments de notre région. (...)

Voir l'ouvrage
01/02/2005 - "Écologique moyen Âge"
L’Histoire
01/02/2005 - L'Histoire, n°295, février 2005
"Écologique moyen Âge"

p. 103 extraits :

Longtemps on a exalté la "lutte séculaire" de l'homme contre le fleuve et les endiguements spectaculaires menés par d'intrépides ingénieurs. Le souci écologiste produit aujourd'hui un complet retournement de valeurs. (...) Cet ouvrage permet d'historiciser cette question de l'anthropisation des fleuves et des milieux humides, à la croisée de la géologie et de l'histoire.
Ce livre repose sur l'exploitation d'une technique nouvelle : la géoarchéologie des lits fluviaux, qui reconstitue la succession des formes du paysage à travers l'histoire. (...)
Ce riche volume vaut aussi pour la réflexion menée sur le croisement des sources écrites et archéologiques, qui permettent par exemple de mieux saisir les fonctions agricoles des milieux humides. Telle l'exploitation multifonctionnelle des marais de la région d'Arles...

Voir l'ouvrage
10/01/2005 - Les petites mains de la copie
historiens et géographes
10/01/2005 - Anne-Marie Romero Le Figaro édition du 29.12.2004, p.18
Les petites mains de la copie

Extraits :

(...)
Avant l'ouverture de la Cité de l'architecture et du patrimoine, où les copies du Moyen Âge à la Renaissance seront présentées, une heureuse initiative tripartite a permis cette exposition qui fait se cotoyer pour la première -et dernière - fois les copies du musée des Monuments français et les relevés conservés à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine dans un monument historique parfaitement adapté au sujet, la Conciergerie, gérée par le Centre des monuments nationaux. Conjonction de trois énergies pour le plus grand bonheur de ceux qui iront visite "Le dévoilement de la couleur".
(...) Car c'est bien là l'idée de l'exposition : dévoiler les merveilles hautement colorées comme les restaurateurs les ont découvertes lorsqu'on a entrepris de retirer l'épais badigean blanc qui recouvrait les murs de toutes les églises romanes. (...) (et) gothiques...
(...).


Voir l'ouvrage
06/12/2004 - Hérodote a lu
Hérodote
06/12/2004 - Camille Lacoste-Dujardin pour Hérodote, n°115, 2004
Hérodote a lu

Extraits p.145-149

"Quel bel ouvrage que voici : comme on aimerait pouvoir en disposer d'un semblable pour chaque région française ! Ouvrage à lire, certes, mais aussi ouvrage ludique, à regarder pour jouer avec lui, grâce à l'exceptionnel appareil de cartes, figures et graphiques qui permettent de constants allers et retours du texte à la carte et de la carte à ce texte qui, mieux qu'un simple commentaire, active une compréhension visuelle, chaque lecteur pouvant se faire son cinéma personnel selon ses principaux intérêts ou ses découvertes (...). Rarement Atlas aura été aussi interactif, entraînant le consultant au travers de représentations riches de sens et dont la découverte est un véritable plaisir.
(...) Une telle forme d'Atlas rend quasi palpable et visible la complexité de la réalité corse, dans sa profondeur historique comme dans sa diversité spatiale.
(...) Qu'y voit-on donc, si l'un des buts proclamés est de "mettre à l'épreuve des certitudes"? C'est d'abord une grande différenciation microrégionale, à travers la Corse de la montagne, la Corse des collines et celle du littoral. (...)
La richesse de ce bel objet comblera les lecteurs par lui conviés à cette visite intelligente de l'île dans sa grande diversité, à la découverte de contrastes étonnants comme des rapides changements actuels, où l'intérêt se trouve renouvelé à la consultation de chacune des doubles pages qui permettent d'en réviser bien des images fausses, avec une grande opportunité dans un temps où la Corse suscite de multiples curiosités et préoccupations.

Voir l'ouvrage
22/11/2004 - Comptes Rendus
Revue Française de Science Politique
22/11/2004 - Yves Déloye pour la Revue française de science politique, vol.54, n°5, oct.2004
Comptes Rendus

Extraits, p.863-864 :

L'ouvrage de Ph. Tanchoux - issu d'une thèse de doctorat d'histoire du droit - est une contribution fort utile à l'histoire des procédures électorales françaises. l'enquête historique qui est au fondement de cet ouvrage (...) repose sur l'étude des procès-verbaux d'élection et autres traces de procédures électorales expérimentées en France de la fin de l'Ancien Régime jusqu'en 1913, date de l'institution des isoloirs et des enveloppes dans les bureaux de vote français.
(...) Cette belle enquête historique - attentive tant à la codification juridique des opérations de vote qu'aux effets des rituels électoraux sur le comportement des électeurs - est tout à fait complémentaire des travaux publiés, depuis une quinzaine d'années, sur ce sujet par des historiens ou des politistes, que l'auteur mobilise utilement. Plus encore, l'intérêt de cette enquête réside probablement dans la capacité de l'auteur à suggérer les continuités qui sont à l'oeuvre dans les pratiques électives de la France de la fin de l'ancien régime (...) et dans celles de la France issue de la Révolution française. (...)

Voir l'ouvrage
04/10/2004 - Comptes rendus d'ouvrages
Le mouvement social
04/10/2004 - Pierre Judet pour "Le mouvement social", août 2004
Comptes rendus d'ouvrages

Extraits :

(...) Le travail de Jean-Marc Olivier décrit un "modèle" morézien qui semble bien détenir la formule du "développement durable". C'est pourtant la première étude d'importance sur ce cas. Selon l'auteur, cette lacune s'explique par l'absence de grandes usines, l'absence de grandes grèves et l'absence de grandes marques. Ce n'est que très récemment que la DATAR a donné ses lettres de noblesse à cette région industrielle en la qualifiant de "district industriel". Le travail de Jean-Marc Olivier en fait la genèse. Ce livre qui résulte d'une thèse soutenue en décembre 1998, est très agréable à lire, abondamment illustré et documenté et c'est un bel outil de travail grâce notamment à son double index et à sa bibliographie foisonnante.
(...)

Voir l'ouvrage
09/09/2004 - Guide
Revue Patrimoine
09/09/2004 - Jean-Claude Sangoï pour Patrimoine Midi-Pyrénées, n°2, 2004, p.80
Guide

Extraits :

(...)
Remarquablement documenté, très bien illustré, d'une grande clarté et donc facile à lire, ce livre trace des pistes de recherche et appelle des travaux similaires pour d'autres métropoles. le lecteur y trouvera une foule de renseignements et matière à une réflexion sur la vie sociale et intellectuelle d'une capitale régionale dans la première moitié du XIXe siècle.


Voir l'ouvrage
29/06/2004 - Un enlumineur audacieux
Revue Histoire médiévale
29/06/2004 - Revue "Histoire médiévale", n°55, juillet 2004
Un enlumineur audacieux

Extraits, p.8 :

"L'universitaire Pascale Charron, dans une étude magistrale, réussit dans cet ouvrage un pari difficile : nous démontrer que l'anonymat d'un artiste (en l'occurence l'enlumineur ayant illustré l'oeuvre poétique de Martin Le Franc, Le Champion des dames) ne constitue pas un obstacle à sa re-découverte. dans une langue vivante et dépoussiérée, elle offre à tout un chacun la possibilité de suivre pas à pas cette "enquête", pointue et passionnante, qui plongera l'érudit comme l'amateur dans le monde picturale d'un enlumineur attachant.
(...)

Voir l'ouvrage
21/06/2004 - France Culture "le salon noir"
France Culture
21/06/2004 - Vincent Charpentier
France Culture "le salon noir"

Le 10 juin 2004 à 10 heures, diffusion de l'émission de Vincent Charpentier consacrée à notre ouvrage "La Grotte de La Vache" sous la direction de Jean Clottes et Henri Delporte. Geneviève Pinçon, Sophie Tymula et Anne-Catherine Welté, coauteurs ont été interviewées.

Voir l'ouvrage
13/05/2004 - Comptes rendus
Annales. Histoire, Sciences sociales
13/05/2004 - Jean-Louis Fabiani pour les Annales
Comptes rendus

Les Annales, 2/2004 :

Extraits, pp.480-483

(...) Cet ouvrage est une contribution fraîche à la question des dynamiques de l'action rurale. L'acuité du regard ethnographique et la préoccupation pour la définition d'un cadre interprétatif adapté à des processus permettent à l'auteur d'enrichir notre connaissance sur l'arbre-personne et ses transformations historiques. L'ouvrage est à la fois informatif et stimulant : la clarté de l'exposé offre une bonne occasion de saisir l'ethnologie de la France dans une de ses dimensions les plus dynamiques.

Voir l'ouvrage
13/05/2004 - Un bel exemple d'histoire économique et sociale
Parutions.com
13/05/2004 - Nathalie Petiteau pour Parutions.com
Un bel exemple d'histoire économique et sociale

Extraits :

(...) d'emblée, sa lecture en est des plus passionnantes et des plus plaisantes.
Jean-Marc Olivier propose une étude des voies d'instrialisation du canton de Morez, au coeur du Haut Jura, espace qui participe aux révolutions industrielles sans pour autant connaître le système usinier. Là réside l'un des grands intérêts de ce travail, qui suit les processus d'industrialisation sur un long XIXe siècle, des années 1780 à 1914.
(...) Saluons donc cette publication d'un magnifique travail, qui redonne sens à l'expression "histoire économique et sociale", car Jean-marc Olivier, en analysant avec minutie les mécanismes de cette industrialisation douce, montre comment la logique sociale l'a emporté sur la logique économique. Il éclaire donc un pan essentiel de l'histoire sociale, s'intéressant aux processus de transition, offrant de plus matière à réflexion pour nos sociétés actuelles en quête d'équilibres qui ne soient pas fondés sur la logique du profit mais sur celle de la cohésion sociale...

Voir l'ouvrage
10/03/2004 - Bibliographie. Notes de lecture
La Lettre de l'OCIM
10/03/2004 - André Desvallées pour "La lettre de l'OCIM", septembre-octobre 2003, pp.64-66
Bibliographie. Notes de lecture

Extraits :

Le livre d'Octave Debary nous raconte l'histoire de la fin du Creusot, Le Creusot capitale de l'industrie et Le Creusot paradigme des écomusées, une histoire culturelle en même temps qu'une histoire industrielle, histoire complexe, à la fois sociale et institutionnelle. Ce livre se lit comme un roman. Non pas qu'il ne soit aussi scientifique que tout autre travail universitaire, mais son auteur a le génie de l'écriture et, parfois, ayant à compléter une analyse ou simplement l'illustrer, il va jusqu'à faire basculer son discours dans la fiction pure, voire dans la poésie, convoquant les plus grands - ou se haussant jusqu'à eux. Non conforme au moule, certes ! Mais cela nous change des raisonnements filandreux et abscons de nombreux épigones des grands philosophes ou sociologues du siècle passé.
(...)

Voir l'ouvrage
02/03/2004 - Notes bibliographiques
Revue d’histoire de l’Eglise de France
02/03/2004 - Marie-Hélène Froeschlé-Chopard pour Revue d'histoire de l'Église de France
Notes bibliographiques

Extraits parus dans tome 89, 2003, pp.167-169 :

(...) L'ouvrage s'inscrit dans la redécouverte actuelle des livres de raison, journaux intimes et mémoires qui donnent chair, à travers un récit particulier, à l'histoire de toute une catégorie sociale. Ici, il s'agit d'une catégorie du clergé d'Ancien régime bien mal aimée : les chanoines. Le livre de Jean-Gaspard de Grasse, tenu de 1622 à 1685, est celui d'un notable d'une petite ville.
(...) C'est dans ce portrait sans fard, cet aveu en quelque sorte, que réside l'intérêt principal de ce texte. La publication qu'en donne F. Meyer, munie de notes abondantes et précises, est exemplaire. Avec ce nouvel ouvrage, et après ceux de Robert Sauzet, Nicole Lemaitre ou Sylvie Mouysset... les livres de raison se révèlent, comme reflet du "souci de soi", des sources essentielles pour une histoire de la vie privée. Toutefois, mises en série, des publications semblables à celle-ci permettraient de mieux connaître les préoccupations et la culture des représentants de telle ou telle catégorie sociale.

Voir l'ouvrage
02/03/2004 - Notes bibliographiques
Revue d’histoire de l’Eglise de France
02/03/2004 - Jacques Paul pour la Revue d'histoire de l'Église de France
Notes bibliographiques

Extraits parus dans le tome n°88, 2002, pp.492-493 :

(...) Le travail est fait avec autant de rigueur qu'il est souhaitable et il fait honneur à la science historique. Les actes numérotés et classés dans l'ordre chronologique pour autant qu'on le connaisse sont publiés avec toutes les informations nécessaires. L'auteur indique la date, ce qui n'est pas aussi simple compte tenu des variations dans le style ainsi que le lieu où il est passé. Suit un bref résumé. Viennent ensuite les références soigneusement classées : les originaux et le dépôt où ils se trouvent, puis les copies anciennes et modernes avec les indications sur le classement, les diverses éditions et éventuellement les ouvrages qui indiquent la pièce.
(...) L'analyse des différents aspects de tous ces textes revient à porter une attention critique sur la documentation concernant une famille. C'est déjà en faire l'histoire d'un point de vue particulier mais fondamental. L'auteur compare ce recueil à quelques autres, ce qui fait dépasser l'horizon de l'érudition.
On ajoutera que ce livre n'a pas été édité pour inciter à une lecture suivie, mais pour fournir un instrument de travail. Il reste que certains actes évoquent des épisodes sur lesquels il est indispensable de revenir à l'ouvrage de Martin Aurell...

Voir l'ouvrage
16/02/2004 - Sillage Beaux Livres
Moteur Boat Magazine
16/02/2004 - Moteur Boat
Sillage Beaux Livres

Dictionnaire illustré des explorateurs et des grands voyageurs français du XIXe siècle, tome 4 Océanie par Numa Broc

Extraits du n° 170, février 2004, p.36

"Avec cet imposant ouvrage, Numa Broc signe le quatrième tome de son Dictionnaire illustré des explorateurs et des grands voyageurs français du XIXe siècle... Océanie nous ouvre grand les portes du Pacifique, véritable réservoir de mythes et de rêves, même encore au XIXe siècle.
(...) Que l'explorateur ou le voyageur soit photographe, géographe, géologue... il participe au dévoilement progressif de cette lointaine partie du monde et en rapporte une fabuleuse expérience... Soit une belle galerie de portraits allant de pair avec autant d'aventures.
16/02/2004 - Travaux et recherches
Annales de Bourgogne
16/02/2004 - Alain Saint-Denis pour Les Annales de Bourgogne, Tome 75, Fascicule 1, 2003
Travaux et recherches

Extraits, pp.95-96

Michel Bur... est l'un des spécialistes reconnus de l'histoire du château médiéval. Sa connaissance repose à la fois sur une longue fréquentation de la documentation écrite et sur une maîtrise rigoureuse des techniques de l'archéologie. On peut regretter que pareille compétence soit devenue rare... Un tel ouvrage souligne à quel point la double expérience d'un universitaire peut se révéler supérieur à la meilleure des collaborations entre spécialistes aux techniques et aux sensibilités par trop éloignées.
L'étude qui nous est proposée est un modèle du genre. Elle se divise en deux parties complémentaires. L'une prend en compte les données historiques et les apports d'une fouille menée méthodiquement pendant huit ans. L'autre réunit une série d'études techniques sur le matériel recueilli au cours des campagnes successives. (...)
Ce chantier archéologique de grande ampleur, qui a connu bien des vicissitudes, avait pour objectif d'attirer l'attention sur un riche patrimoine en péril. À la différence du domaine alsacien, livré depuis longtemps aux études et aux restaurations, le versant lorrain se trouvait à l'abandon. (...)

Voir l'ouvrage
11/02/2004 - Comptes rendus
Etudes Chinoises
11/02/2004 - Maylis Bellocq
Comptes rendus

Extraits parus dans "Études chinoises", Revue de l'AFEC, volume 22, 2003, pp. 368-370

"Au moment où la presse chinoise et occidentale se fait l'écho des destructions qui ont cours à Pékin, la lecture de l'ouvrage de Jocelyne Fresnais nous éclaire sur les dispositifs existant en matière de protection du patrimoine en Chine. Un système réglementaire et législatif existe bien, mais son efficacité et les moyens mis en oeuvre restent probablement insuffisants.
Dans les quatre premiers chapitres de l'ouvrage, l'auteur présente les différents processus qui ont permis la mise en place d'une politique de protection du patrimoine culturel au cours du XXe siècle, en particulier entre 1949 et aujourd'hui. On s'aperçoit ainsi que contrairement aux idées reçues, une réflexion sur la protection du patrimoine culturel a vu le jour dès le début du siècle dernier.
(...) J. Fresnais souligne ainsi la combinaison de conceptions asiatiques et occidentales dans ce domaine ; en Occident, il s'agit d'"entretenir et sauver les structures originelles d'un édifice ancien", alors qu'en Asie, il s'agirait essentiellement de transmettre "aux générations successives un système de signes ou de codes architecturaux.
(...) Premier travail sur la protection du patrimoine, cet ouvrage est remarquable par la richesse de ses sources autant que par la volonté de l'auteur d'aborder la question dans son ensemble. J. Fresnais traite en effet de tous les types de patrimoine, mobilier et immobilier : le patrimoine architecturale, le patrimoine urbain, les collections de musées, les vestiges archéologiques, etc.
(...) La Protection du patrimoine culturel en République populaire de Chine ouvre donc de nombreuses pistes de réflexion. En présentant les différents textes juridiques et les organismes administratifs chargés de la protection du patrimoine, il constitue un outil précieux qui fournit des clés pour mieux appréhender les politiques actuelles de protection et de destruction.

Voir l'ouvrage
09/02/2004 - Book Review
American Journal of Archaeology
09/02/2004 - Heidi M.C. Dierckx for American Journal of Archaelogy, 108/4, 2004
Book Review

Extraits p. 638-640

(...) is a noteworthy collection of articles that addresses the various analytical methods as well as the history and archaelogy of the stydy of ground stone implements.
(...) Some overlap exists between the different articles across the sections, but this is to be expected in the study of ground stone implements, where multi-disciplinary approaches are important. Each article has high-quality graphics and photographs and an extensive bibliography. A very useful French-English lexicon of geological and technical terms related to the study of ground stone tools makes the French papers more accessible, as least to this reader.
(...) Most importantly, the research presented at this round table demonstrates that no one can disregard the role of ground stone implements and their importance in the day-to-day life of ancient cultures.
02/02/2004 - Parutions
Le temps des médias
02/02/2004 - Pierre Albert pour "Le temps des médias", n°1, 2003
Parutions

Extraits p. :

(...)
Pour lui (Patrick Eveno), l'entreprise de presse, malgré la spécificité de la nature de sa production, doit être analysée comme celles des autres branches industrielles ou commerciales et les formules si souvent entendues depuis la Libération selon lesquelles "l'entreprise de presse n'est pas une entreprise comme les autres" ou "le journal n'est pas une marchandise comme les autres" lui apparaissent très mal justifiées par l'histoire qu'il nous présente ; à la limite même, il les trouverait économiquement hérétiques. Il faudra sans doute encore bien du temps pour faire admettre à ses confrères (et aux journalistes) la justesse de cette thèse. Mais c'est sans doute aussi par là que ce livre bien documenté et d'une écriture allègre retiendra l'intérêt de ses lecteurs sans toujours, peut-être, les convaincre.

Voir l'ouvrage
30/01/2004 - Essais
Libération
30/01/2004 - Libération jeudi 8 janvier 2004
Essais

Compte rendu de l'ouvrage de Patrick Eveno dans la rubrique "Vient de paraître", p.VI Cahier Livres

Voir l'ouvrage
14/10/2003 - Chronique
Revue belge de philologie et d’histoire
14/10/2003 - Serge Boffa
Chronique

Extraits pp.1399-1400 :

(...) Il s'agit d'une heureuse initiative qui a permis de mettre en évidence plusieurs aspects des conflits médiévaux habituellement délaissés par les historiens. C'est ainsi qu'il est question dans cet ouvrage du sort réservé aux dépouilles des tués sur le champ de bataille, des déplacements de population en temps de guerre, de l'illustration de la violence dans les chroniques, de l'impact de l'occupation militaire sur les populations civiles, des fortifications urbaines et de nombreux autres sujets...
(...) Comme c'est régulièrement le cas pour ce type d'ouvrage, nous sommes en présence d'un grand nombre de travaux de valeur et d'intérêt inégaux. Si le bon et le moins bon se côtoient, les communications de qualité sont majoritaires. Ce sont deux excellents volumes qui serviront de référence tant par l'originalité de leur thème que par les approches novatrices qui y sont développées.

Voir l'ouvrage
27/09/2003 - Une approche sociale de l'insoumission au début du XIXe siècle
Annales du Midi
27/09/2003 - Jean-Paul Jourdan pour "Annales du Midi", tome 115, n°242, avril-juin 2003
Une approche sociale de l'insoumission au début du XIXe siècle

Extraits : pp.292-295

(...) La résistance à la conscription sous le Consulat et l'Empire ne constitue pas un sujet totalement neuf ; en 1937, Gustave Vallée en a été le premier historien. Mais l'originalité du travail de L. Bergès est de privilégier une approche sociale de la question dans un cadre régional donné. l'Aquitaine à laquelle il s'intéresse est en réalité un Sud-Ouest étendu, puisqu'il couvre douze départements, l'Ariège, les Basses et Hautes-Pyrénées, la Gironde, la Haute-Garonne, les Landes, le lot-et-Garonne, le Lot, la Dordogne, le Gers, le Tarn et le Tarn-et-Garonne, ce dernier formé en 1808. Entre 1798 et 1814, de la loi Jourdan à la première abdication de Napoléon, cette région a été, avec le Massif central, un des "foyers brûlants de la résistance à la conscription", selon la formule du grand historien Aulard que L. Bergès fait sienne (p.55).
(...) Au total, l'ouvrage de L. Bergès, servi par d'intéressantes annexes, des cartes notamment, constitue une contribution essentielle à l'histoire sociale et même politique de notre Sud-Ouest au début du XIXe siècle. Par-delà son thème propre, il est, en effet, interrogation sur une identité régionale.

Voir l'ouvrage
23/09/2003 - Compte rendu
Domitia
23/09/2003 - A. Catafau pour la revue Domitia, n°3, janvier 2003, pp.181-182
Compte rendu

Extraits :

(...) nous nous contenterons de souligner ici la très efficace publication par le CTHS, sur les conseils et aux bons soins de M. Olivier Guyotjeannin, d'un travail préparé et soutenu sous la direction de Mme Monique Bourin et dont la lecture est désormais indispensable à tout historien médiéviste, qu'il s'interroge sur la nature des sources dont il dispose, sur leur mode de sélection, de transmission, sur leur manipulation ou leur déformation, ou qu'il s'intéressent à l'histoire culturelle du Moyen Âge, au sens le plus large, et à la place qu'y tiennent l'écrit et ceux qui en font usage. (...) Pierre Chastang a su faire d'une thèse brillante un ouvrage alerte qui satisfait aux exigences de la meilleure érudition... Le tour de force aura été de réduire le texte principal de la thèse, sans ôter aucune des parties, tout en y intégrant quelques-uns des indispensables "dossiers" que le chercheur avait relégués en annexes. (...)

Voir l'ouvrage
17/09/2003 - Patrick Eveno invité par Jean-Nöel Jeanneney
France Culture - émission "Concordance des temps"
17/09/2003
Patrick Eveno invité par Jean-Nöel Jeanneney

Jean-Nöel Jeanneney a invité Patrick Eveno à son émission "Concordance des temps" samedi 13 septembre 2003 pour présenté son dernier ouvrage.

Voir l'ouvrage
10/09/2003 - "Le rapports ambigus de la presse avec sa propre économie"
Le Monde
10/09/2003 - Daniel Psenny
"Le rapports ambigus de la presse avec sa propre économie"

Extraits p. 22 :

Après avoir ausculté Le Monde sous tous ses aspects dans une thèse de doctorat publiée en 1996 (Le Monde, histoire d'une entreprise de presse 1944-1995, Le Monde éditions), l'historien Patrick Eveno élargit son champ d'études à l'ensemble de la presse.
Dans son livre L'argent de la presse française des années 1820 à nos jours, ce spécialiste des médias décrit en dix chapitres deux siècles de délicats rapports entre la presse et l'argent et analyse les relations conflictuelles entre l'économie de la presse et les contenus rédactionnels. (...)
Essayant de "se détacher de la vision trop étroitement politique" de la presse française, l'historien décortique la presse de masse. Surmontant guerres, crises et pressions en tous genres, elle a toujours survécu grâce... à ses lecteurs. (...)
Pour Patrick Eveno, soit les journaux privilégient leur qualité sans s'occuper des pressions, soit ils se soumettent... au risque de perdre leurs lecteurs. Une conclusion finalement optimiste pour cet ouvrage très didactique.

Voir l'ouvrage
01/09/2003 - "Travaux et recherches"
Annales de Bourgogne
01/09/2003 - Françoise Fortunet pour les Annales de Bourgogne, t.74, fascicule 3, 2002
"Travaux et recherches"

Extraits pp.417-419 :

(...) La lecture est fluide, avec des passages vivifiants même, la présentation est soignée et le texte est agrementé de photographies de Gilles Saussier aux finalités interprétatives du sujet traité. L'auteur ne craint pas de passer au crible de l'examen critique les politiques conduites "sur les cendres de l'empire Scheneider" à travers l'évolution d'une des institutions parmi les plus renommées dès sa création, à savoir l'Écomusée du Creusot-Monceau-les-Mines. Pour ce faire, Octave Debary se livre à l'analyse microscopique de la scène muséale qui a été élevée dans la ville industrielle du Creusot et y suit les étapes de ce qu'il signifie une leçon "d'économie des restes", qu'il conduit en se risquant à un parallèlle audacieux avec le système de tri sélectif des déchets ménagers adopté par la Communauté urbaine Le Creusot-Montceau au cours de la dernière décennie du XXème siècle. L'analyse est fondée sur un appareil de références anthropologiques, ethnologiques, sociologiques et philosophiques des plus complets et appropriés et peut ainsi se réclamer de constituer une démarche véritablement scientifique.
(...) La scène du Creusot industriel n'est pas un lieu unique, d'autres sites ont connu à la même époque le même naufrage. Il convient de s'interroger sur les leçons des politiques qui y ont été développées pour gérer les restes, de l'arasement pur et simple au travestissement marchand. la confrontation, ou l'évocation des expériences, ne serait-elle pas de nature à fournir les éléments non seulement d'une confrontation des arts pratiqués, mais plus encore de la construction de stratégies et d'outils mieux adaptés à la volonté de sauvegarde patrimoniale qui peut y être présente. (...)

Voir l'ouvrage
26/08/2003 - Compte rendu
Studi francesi
26/08/2003 - Franco Piva pour "studi Francesi", n°I, vol.47, 2003
Compte rendu

Extraits :

(...) L'anthologie est précédée d'une longue "Présentation" de Marie Leca-Tsiomis, qui ayant récemment publié un très important ouvrage sur l'Encyclopédie et Diderot... était la mieux placée non seulement pour opérer le choix des articles les plus significatifs, mais aussi pour guider le lecteur à l'intérieur de cette forêt immense qu'est L'Encyclopédie. Non seulement elle y reparcourt brièvement l'histoire de la rédaction et de la publication du célèbre Dictionnaire, des batailles idéologiques et politiques auxquelles il donna lieu, mais en partant justement de l'article "Encyclopédie", elle retrace les lignes essentielles du vaste édifice construit par Diderot et ses amis en l'honneur de la raison et de l'homme tout entier. Ainsi guidé, le lecteur a la possibilité d'effectuer un parcours de va et vient entre ce texte majeur et les articlent qui l'entourent et de mieux percevoir certains des enjeux philosophiques, religieux, scientifiques, politiques auxquels correspondirent la pratique et le combat encyclopédiques, ceux de Diderot tout particulièrement.

Voir l'ouvrage
31/07/2003 - Notes de lecture
La Revue (Musée des arts et métiers)
31/07/2003 - Jacqueline Eidelman pour "La Revue-musée des arts et métiers", n°38, juin 2003
Notes de lecture

Extraits, pp.67-68 :

En France, les études d'histoire des musées de société (et l'on peut y inclure ceux qui se consacrent aux sciences et aux techniques en tant que faits sociaux) sont encore rares et d'une facture assez convenue (souvent plus monographique qu'analytique). Le passionnant ouvrage que consacre Octave Debary à l'écomusée de la communauté urbaine du Creusot-Monceau-les-Mines vient tout à la fois compléter cette courte série et en renouvelle le genre. Voici un livre qui ne se contente pas de documenter l'une des expériences muséales les plus inventives de ces trente dernières années, mais qui, comme un écho à son sujet, innove à la fois dans l'optique, le ton et l'écriture. Ce faisant, il surprend et dérange.
Il surprend ceux qui s'attendaient à une socio-histoire classique... En effet, et c'est ce qui fait l'originalité du point de vue, la posture de l'auteur est celle de l'anthropologue : celui qui interroge...


Voir l'ouvrage
30/07/2003 - Notes de lecture
La Géographie
30/07/2003 - Hélène Richard pour "La géographie", n°134, juin 2003, p.98
Notes de lecture

Extraits :

Dans la petite collection d'ouvrages qu'il propose à un prix modique, initiéé il y a plusieurs années, le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques accueille des textes destinés aux étudiants ou à un public cultivé. Certains sont des rééditions d'ouvrages désormais introuvables, tandis que d'autres sont des textes originaux destinés à servir de manuels universitaires.
Tel est le cas de l'ouvrage que nous livre Germaine Aujac. L'auteur est bien connu pour ses travaux sur Strabon et sur Ptolémée ainsi que par les études qu'elle a réalisées sur l'usage des sphères.
(...) L'un des très grands apports de ce livre est aussi de replacer cette oeuvre dans le contexte scientifique brillant des IVe et IIIe siècles avant notre ère, contexte qu'elle présente longuement.
(...) Ouvrage de référence en même temps que manuel, ce livre est complété par une bibliographie et des notes nombreuses qui accompagnent le texte.
Le livre de Germaine Aujac est très facile à lire tandis que sa clarté et son érudition en font l'ouvrage désormais indispensable sur les travaux de celui qui fut sans doute l'un des premiers géographes.

Voir l'ouvrage
30/07/2003 - Bibliographie
Provence historique
30/07/2003 - Laure Verdon pour "Provence historique", tome 53, fasc. 212, avril-juin 2003
Bibliographie

Extraits, pp.301-303 :

(...) Disons-le d'emblée, cet ouvrage constitue une contribution majeure à l'historiographie du Moyen Âge provençal, tant par l'ampleur et la diversité des sources mises en oeuvre que par la qualité et la solidité des conclusions auxquelles une méthodologie rigoureuse permet d'aboutir. Le corpus documentaire étudié se caractérise par deux éléments : d'une part, la prédominance des sources ecclésiastiques jusqu'au milieu du XIIIe siècle... d'autre part la diversité de la documentation relative au groupe nobiliaire, les actes diplomatiques laïques étant peu nombreux dans la région jusqu'au milieu du XIIIe siècle. La démarche suivie a conduit F. Mazel à présenter en annexes de forts précieux instruments de travail tels, outre un index, des tableaux généalogiques, dont certains comblent ou rectifient les connaissances parfois lacunaires que l'on pouvait avoir de ces familles, ainsi que des cartes de localisation des possessions seigneuriales...
(...) Il s'agit d'une thèse d'histoire sociale qui donne au politique son sens plein et entier.
(...) L'originalité de la démarche consiste, cependant, à dépasser le stade de la "sociographie descriptive" pour réintroduire dans l'étude de l'aristocratie tout le poids des phénomènes religieux. (...) L'analyse des rapports de pouvoir entretenus entre ces différents groupes se fait extrémement fine et pertinente, au miroir des apports de l'anthropologie historique comme de la philologie, et conduit à renouveler totalement, in fine, notre connaissance de la Provence médiévale.
(...) On ne peut, pour terminer, qu'insister à nouveau sur la qualité de cet ouvrage, sur la solidité et la pertinence des analyses, servies, en outre, par un propos toujours clair et élégant.

Voir l'ouvrage
29/07/2003 - "De fil en hameçon"
La Voix du Nord
29/07/2003 - Francis Thuilliez pour le quotidien "La voix du nord" 2/07/2003, p.24
"De fil en hameçon"

Extraits :

"L'histoire entière des poissons, de Guillaume Rondelet, parue à Lyon en 1558, vient de ressurgir grâce aux éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), qui dépend du ministère de la Jeunesse, de l'Éducation nationale et de la Recherche. Paru à l'origine en deux volumes et en latin... cet ouvrage est réédité dans un seul tome en (vieux) français, tel qu'il fut traduit à l'époque, sans doute par Laurent Joubert, élève de Rondelet. mais ne vous inquiétez pas ! Avec un peu d'exercice et en vous habituant, par exemple, à remplacer les "f" par des "s" - "poiffons" devenant ainsi "poissons" - vous arriverez très vite à décoder cet ouvrage qui a fait autorité pendant plus d'un siècle, posant les bases des recherches modernes en ichtyologie.
Mais quel intérêt de lire en 2003 un livre qui fut écrit il y a preque cinq siècle ? On peut d'abord apprécier le succulent côté désuet de ces écrits... En dépit de moyens d'investigation somme toute limités, l'auteur qui était contemporain et ami de François Rabelais... avait une connaissance inouïe du monde des poissons. (...)
Ce livre s'adresse avant tout aux spécialistes de l'ichtyologie mais ne rebutera pas nullement le pêcheur curieux qui veut tout simplement découvrir un peu de l'histoire de la vie de ses amis à nageoires et à écailles. D'autant que certaines espèces décrites dans cet ouvrage ont disparu du milieu. Hélas.

Voir l'ouvrage
29/07/2003 - Comptes rendus et notes brèves
Annales du Midi
29/07/2003 - Rémy Cazals pour les "Annales du Midi", tome 115, n°242, avril-juin 2003, p.303
Comptes rendus et notes brèves

Extraits :

L'ouvrage se présente comme une contribution à l'étude de l'intégration du Midi dans la nation française à l'époque contemporaine. Il fournit quatorze approches qui font une large part à la biographie d'hommes (exclusivement des hommes) connus ou moins connus : le général Tenet de Laubadère, président du conseil général du Gers en l'an VIII ; le radical Georges Bonnet et le socialiste Louis Noguères ; l'inclassable Maurice Lachâtre... On y trouve examinée la participation du Midi à quelques grands débats de la vie nationale (...) Sans oublier les spécificités de la Corse et du pays catalan, mais aussi l'étonnante persistance du bonapartisme en Tarn-et-Garonne. (...)

Voir l'ouvrage
29/07/2003 - Intégration
VEI actualités
29/07/2003 - VEI actualités, n°289, juin 2003, p.3
Intégration

Extraits :

Les vingt communications réunies dans ce volume abordent l'histoire des hommes en Europe en une vaste fresque chronologique allant de l'Antiquité tardive au temps présent. Les auteurs soumettent le thème aux questionnements les plus divers, attendus ou révélés : la démographie, les peuplements, les structures sociales, les phénomènes migratoires, les héritages, l'injonction patrimoniale. En même temps, ils offrent une première réponse à cette redoutable question : peut-on, doit-on affirmer l'existence d'une histoire européenne de la population ou se contenter d'une histoire de la population ?
Au sommaire, nous avons retenu :
Des mobilités naturelles aux mouvements migratoires (...)
Héritages et terreaux (...)

Voir l'ouvrage
29/07/2003 - Comptes rendus
Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient
29/07/2003 - Susan naquin (Princeton University) pour "BEFEO", n°89, 2002, pp.436-438
Comptes rendus

Extraits :

(...) Fresnais's book focuses on the laws and administrative structures for the identification and management of those Chinese "cultural objects" (wenwu, biens culturels) officially designated for protection (wenwu baohu danwei). She proceeds in a straightforward manner. The first chapter looks at the pre-1949 era, and introduces the key areas of concern on which the book will focus - archaelogy, museology, management, and preservation. The next two chapters show the development of PRC policy between 1949 and 1999, dividing the period at 1977 into the eras before and after the destruction of the cultural Revolution. Chapter 4 describes the bureaucratic structures responsible for the preservation of designated wenwu, and the next two chapters examine the problems of conservation, maintenance, and restoration. The last chapter examines thoughtfully the contemporary pressures from tourism, urbanization, and development. The result is a full and detailed account that covers a range of related and intertwined developments, both domestic and international, but emphasizes the dramatic and largely encouraging changes of the post-Mao decades.
Although Fresnais' framework is the political and economic history of the PRC itself (which will be familiar to students of the People's republic), her particular story of how China handles its cultural patrimony is new and quite fascinating. (...)

Voir l'ouvrage
24/06/2003 - Book Reviews "International Journal of Maritime History"
International Journal of Maritime History
24/06/2003 - par Louis H. Sicking, volume XIV, n°2, décembre 2002, pp.392-393
Book Reviews "International Journal of Maritime History"

Extraits :

This collection of articles honours Michel Mollat du Jourdin, the uncontested master of French maritime history, who died in 1996. The impressive bibliography of his works which appears in the volume spans thirteen pages and a remarkable 242 publications. The aim of the book is to bring together the results of various conferences organised according to "Typologie of the Sources of Maritime History. Internal and comparative Analysis." The goal was to go beyond a simple inventory of sources. Instead, it was felt that through a typological analysis of various sources reflections on the field of what constitutes the "fait maritime" should be broaned. The expression "fait maritime" itself aims at a broader field than is usual for a notion of maritime history.
(...) All in all, the subjects chosen, the methods used and the sources exploited are of a wide variety, so that the volume holds its own with the oeuvre of the man in whose memory the contributors wrote.

Voir l'ouvrage
19/06/2003 - Book Reviews
Revue Agronomie
19/06/2003 - Henri Breisch pour "Agronomie" INRA, n°4, 2003, p.365
Book Reviews

Extraits :

L'ouvrage décrit le cheminement des producteurs de châtaignes d'Ardèche dans leurs efforts pour sortir de l'ornière économique dans laquelle le déclin de cette production les a plongés. Ceci se fait sans l'aide de certaines technologies modernes comme la production de nouvelles variétés et en cherchant à se définir prioritairement par rapport à ce qui est traditionnel.
(...) Le but de l'ouvrage n'est pas de faire une description exhaustive et technique des faits historiques et biologiques qui constituent la civilisation du châtaignier passée et actuelle, bien que la bibliographie soit extrémement fournie. (...)
Les faits décrits sont choisis pour illustrer des comportements humains, des liens et des enchaînements afin d'en tirer des enseignements.
(...) Cet ouvrage, écrit dans un style raffiné, aura de l'intérêt à la fois pour les anthropologues et les sociologues intéressés par la manière dont les populations rurales réagissent aux changements de notre société et pour les ruraux eux-mêmes qui souhaitent s'engager dans des démarches de sauvegarde et de valorisation de leur patrimoine.

Voir l'ouvrage
17/06/2003 - Enseignants et chercheurs
Bulletin critique du livre en français
17/06/2003 - Bulletin critique du livre français, n°649, juin 2003
Enseignants et chercheurs

Extraits :

Par son ampleur, Histoire de la pensée géographique, de l'américain Clarence J. Glacken, paru en 1967 sous le titre énigmatique Traces on the Rhodianshores, est monumental puisqu'il balaye, en un tome de presque huit cents pages, plusieurs millénaires d'histoire de la pensée géographique, jusqu'à l'aube du XIXe siècle... Il est heureux que cette oeuvre, qui est au centre des grands thèmes de l'histoire de la pensée géographique, paraisse enfin dans une version française en quatre petits volumes, éclatement qui favorisera peut-être sa diffusion. Le tome II, introduit par Ph. Pinchemel et préfacé par Danielle Lecoq, porte sur la conception du monde au Moyen Âge, de la période patristique à l'aube du XVIe siècle... En s'appuyant sur un grand nombre de textes et d'auteurs, des Pères de l'Église à la fin du Moyen Âge, l'auteur souligne l'originalité et la vitalité, longtemps sous-estimées, de la pensée médiévale. Elle n'est pas une simple transition entre l'Anriquité et le monde moderne ; elle est la civilisation occidentale en gestation, "laquelle est autre chose qu'un décor chrétien plaqué sur un édifice antique", comme l'écrit l'auteur dans son essai introductif (p.30). En effet, les exigences de la diffusion de la religion ont conduit à des réflexions approfondies sur place de l'homme dans la nature. (...) La culture approfondie dont fait preuve C. J. Glacken, qui semble aussi à l'aise en patrologie qu'en philosophie et histoire médiévales, ouvre d'innombrables pistes de réflexion et éclaire singulièrement cette période trop longtemps réputée obscure et ténébreuse.

Voir l'ouvrage
16/06/2003 - L'argent et la presse
Stratégies
16/06/2003 - Marc Baudriller
L'argent et la presse

Interview parue dans Stratégies, n°1285, édition du 13 juin 2003, p.30

Voir l'ouvrage
27/05/2003 - Bibliographie géographique internationale "partie historique", n°107, 2002
Bibliographie géographique internationale (BGI)
27/05/2003
Bibliographie géographique internationale "partie historique", n°107, 2002

"En suivant le Vidal de la Blache voyageur, en retraçant ses curiosités savantes, ses combats disciplinaires et ses engagements idéologiques, les A.A. invitent à revisiter aujourd'hui ce monument de la littérature géographique. Ils montrent que Vidal ne se contente pas de décrire des paysages et des milieux immobiles. Grâce à lui, la France apparaît tissée de flux et de circulations multiples, proprement ouverte à toutes les échelles par de nombreux possibles. Le Tableau nous présente un territoire national tout à la fois figé et étonnamment mobile. Cet ouvrage cherche à analyser cette ambiguïté qui rejaillit jusque dans l'écriture et dans l'iconographie utilisées par Vidal de la Blache."

Voir l'ouvrage
20/05/2003 - Documents
Archiscopie - Bulletin d’Informations architecturales (IFA)
20/05/2003 - Pierre Pinon pour Archiscopie, n°32, mai 2003, pp.26-27
Documents

Extraits :

(...) Le problème historique essentiel est de savoir si le château médiéval - ou citadelle classique - est à l'origine de la ville, qu'il protège, ou bien s'il vient s'y adjoindre postérieurement pour la défendre ou la dominer. Manifestement, c'est la seconde figure qui est la mieux représentée dans ces ouvrages. Parce qu'elle avait été moins étudiées jusqu'à présent, parce qu'il est apparemment paradoxal qu'un château surveille une ville plus qu'il ne la protège. Peut-être aussi parce qu'elle concerne plutôt les grandes villes documentées dans les archives que les petites. En effet, pour ces dernières, il n'existe souvent pas même de plan avant le XIXe siècle. De plus, la première figure, celle des bourgs castraux (nés d'un château), est étudiée depuis bien plus longtemps.
Sont donc traités de manière approfondie les châteaux des rois, des ducs, des comtes qui se méfient de leurs bourgeois au point de dresser, en contact avec l'enceinte urbaine (à l'extérieur ou à l'intérieur de la muraille), la demeure fortifiée qui les surveille.
(...) Quelques articles sont consacrés à un autre phénomène, tout aussi important pour l'histoire des formes urbaines : celui du démembrement progressif ou de la destruction brutale de ces châteaux ou citadelles. (...)

Voir l'ouvrage
20/05/2003 - Actualités-Vient de paraître
Revue Industries des céréales
20/05/2003 - Roger Drapon pour "Industries des céréales, n°132, avril-mai 2003, pp.37-38
Actualités-Vient de paraître

Extraits :

En 1995, à Clermont-Ferrand, s'est tenue pour la première fois une réunion de 50 chercheurs de plusieurs nationalités pour discuter des procédés de broyage utilisés depuis le début de la Préhistoire jusqu'au Moyen-Âge. Les apports de cette réunion ont fait l'objet de 33 articles rassemblés dans ces deux volumes. Le premier est consacré aux méthodes d'étude allant de la pétrographie à l'analyse des matières résiduelles encore présentes à la surface des outils utilisés, puis à l'ethnographie. Le second traite de l'origine, de la diversité des premières techniques mises en oeuvre et de leur évolution jusqu'à l'invention du moulin rotatif.
(...) Ce premier moulin a permis de s'affranchir progressivement de la force musculaire de l'homme.
L'apparition à tous les stades de perfectionnements techniques n'a pas entraîné l'universalisation d'un procédé. Les modalités de diffusion ont été diverses, les périodes de survivance, nombreuses, se chevauchent les unes aux autres.
... Certains travaux d'ethnoarchéologues montrent le lien existant entre le nombre de meules trouvées sur un site et le mode de vie sociale. C'est ainsi que les résultats des fouilles pré et protohistoriques font apparaître des rapports entre les travaux de broyage et de mouture et la condition de la femme : ces travaux faisaient vraisemblablement partie des tâches féminines. Par ailleurs, certains indices laissent à penser que pour assurer la régularité des mouvements et rendre les travaux moins ingrats et fastidieux, une relation avec la musique et le chant a dû exister. (...)

Voir l'ouvrage
24/04/2003 - Comptes rendus
revue d'Alsace
24/04/2003 - Rita Hermon-Belot pour les AHRF 1-2003
Comptes rendus

Extraits pp.189-190 :

Ce précieux petit volume rapproche très judicieusement deux écrits peu connus et tout à fait complémentaires au sein de l'immense production de Grégoire. Rédigé vers 1816-1817, le Plan d'association générale entre les savants gens de lettres et artistes veut lancer le projet d'"organisation de la république des lettres qui donnerait de l'ensemble à ses travaux, qui dirigeant simultanément tous les efforts vers le même but, en assurerait le succès et hâterait le progrès des lumières".
(...) Dans ce projet, qu'il présente avec l'empathie qu'on lui connaît depuis longtemps envers un grand homme qu'il a très activement contribué à tirer de l'oubli, Bernard Plongeron voit comme une manière de préfiguration de l'UNESCO, mais aussi un angle d'étude particulièrement pertinent pour approcher le Grégoire de l'après-Révolution. Grâce à un minutieux travail d'identification, les notes reconstituent tout un monde avec lequel Grégoire est en dialogue pour le meilleur et pour le pire, tandis que l'introduction, véritable essai de quelque deux cents pages avec leur propre index, replace ces deux écrits dans le contexte d'un proscrit de la Restauration.
(...) Ainsi le coup de lumière sur ce pan peu connu de l'oeuvre de Grégoire, s'il vient renouveler encore l'admiration pour son ampleur et sa générosité, met en évidence la puissance du principe d'unité au coeur de cette oeuvre, éclairant par là même tout un pan d'un projet de modernité catholique bien oublié.

Voir l'ouvrage
23/04/2003 - Une étude exemplaire de micro-histoire
Annales du Midi
23/04/2003 - Robert Sauzet pour les Annales du Midi, tome 115, janvier-mars 2003
Une étude exemplaire de micro-histoire

Extraits pp.121-122 :

De dimension raisonnable (121 pages), le livre de raison tenu pendant la dernière partie de sa vie par le chanoine de Grasse et conservé par la Bibliothèque municipale d'Avignon a donné lieu à une publication intégrale et respectueuse de la forme, à l'encontre de l'édition partielle et fautive réalisée en 1904 par M. Jouve. Celle de F. Meyer se recommande par une abondante et pertinente annotation. Elle est précédée par une longue introduction situant le livre et son auteur dans leur temps et par rapport à leurs homologues contemporains. D'excellentes annexes... accompagnent le texte. (...) Avec raison, Marc Venard souligne dans sa préface l'intérêt de ce travail de "micro-histoire", inséparable de l'histoire sérielle à laquelle elle "donne chair" tout en permettant de la nuancer, de faire apparître la complexité du réel parfois négligée par les "macro-historiens".
(...) Au total, le livre de raison et son analyse révèlent une personnalité sympathique et apportent maintes lumières sur la société comtadine et provençale au XVIIe siècle. F. Meyer établit de multiples comparaisons judicieuses avec les écrits contemporains.
(...) Le livre de F. Meyer fourmille de notations vivantes et pénétrantes. Érudit et agréable à lire, cet ouvrage rendra les plus grands services à ceux qui s'intéressent aux Français du Grand Siècle et à leur paysage intérieur.

Voir l'ouvrage
23/04/2003 - Comptes rendus
revue d'Alsace
23/04/2003 - Claude Mazauric pour les AHRF 1-2003
Comptes rendus

Extraits pp.177-182 :

Voici un livre de portée majeure sur la période clef de l'histoire de la Révolution française ainsi que le souligne à juste titre dans sa préface J.-C. Martin : une somme en vérité qui influencera toute la recherche historique à venir et se situe dans la lignée de ce qui a été produit de meilleur depuis un siècle dans le champs de l'histoire de la Révolution. Au regard de l'immensité des questions que ce livre aborde, on pourra bien entendu, souligner des absences, formuler des regrets et chercher chicane à l'auteur pour telle ou telle de ses appréciations tranchées, mais que de données offertes, que de science accumulée, quel regard perçant et détendu ! Jusqu'ici, l'histoire de l'action des représentants en mission aux armées ou dans les départements et qui ont en deux ans et demi parcouru la République en tous sens de mars 1793 à octobre 1795, n'apparaissait qu'en phase avec une autre histoire, monographies départementales ou locales, itinéraires biographiques... Voici enfin, comme nous l'attendions impatiemment, une histoire collective de ces envoyés au nom du peuple français qui, partout en France, ont imprimé la Révolution dans l'espace et les consciences, contribué à créer cette part d'irrémédiable dans l'expérience historique de la nation française où s'est inscrite l'origine de l'héritage républicain d'aujourd'hui. (...) Le livre de Michel Biard nous conduit à repenser la réalité de l'espace républicain vécu dans toutes ses tensions internes...
... tant l'apport de l'ouvrage est considérable en soi et surtout de nature à offrir aux chercheurs à venir tous les moyens d'entreprendre les enquêtes dont ils recevront la charge.
(...) On hésite toujours à qualifier un livre de "magistral" et son auteur de "maître", et pourtant ce sont ces termes qui viennent spontanément sous la plume de quelqu'un qui depuis cinquante ans a consacré son temps à la lecture assez attentive d'ouvrages d'histoire consacrés à la Révolution française ! À tout prendre, c'est sans retenue que je les écris, tout à la joie de constater de surcroît que la veine historiographique dans laquelle il s'inscrit continue à se montrer d'une fécondité heuristique peu égalée.



Voir l'ouvrage
31/03/2003 - Bulletin critique
Revue internationale d'histoire et d'archéologie (IVe - VIIIe s.)
31/03/2003 - Mohammed Benabbès
Bulletin critique

Extraits n°10, 2002, pp.500-502

... Mais l'autre originalité est que l'ouvrage est publié non par un des éditeurs habituels de manuels universitaires, mais par le Ministère de l'Éducation nationale et le Ministère de la Recherche dans le cadre du Comité des travaux historiques et scientifiques, dont la vocation n'était pas jusqu'à présent la "vulgarisation", mais qui a lancé une collection "Orientations et méthodes".
(...) Cette synthèse, rédigée par un historien héritier d'une éminente tradition familiale, qui fut un archéologue de terrain et qui est aussi familiarisé avec les monuments d'Al Andalus qu'avec les chantiers du Maroc et de Tunisie, est agréablement écrite et respecte les nuances nécessaires, en prenant même parfois le contre-pied de thèses longtemps admises par l'historiographie. Malgré un certain nombre d'erreurs matérielles, elle aidera utilement les historiens occidentaux de l'Antiquité, peu habitués aux sources islamiques, à aborder l'époque mal connue de la fin de l'Afrique antique, beaucoup moins radicale et immédiate qu'on ne l'a cru, et les spécialistes maghrébins à relier les origines de leur civilisation à l'héritage laissé par l'expansion phénicienne et l'Empire romain, relayé par Byzance.

Voir l'ouvrage
31/03/2003 - Bulletin critique, régions
Revue internationale d'histoire et d'archéologie (IVe - VIIIe s.)
31/03/2003 - Jean-François Reynaud
Bulletin critique, régions

Extraits, n°10, 2002, pp.472-474

S'il fallait sauver d'un incendie deux ouvrages récents et français d'archéologie médiévale, notre choix porterait sur le travail dirigé par Michel Colardelle sur Charavines et sur celui de Christian Sapin. Il s'agit dans les deux cas de recherches de longue haleine dirigées par des spécialistes dans leur pleine maturité et de véritables "aventures scientifiques" où les chercheurs ont dû trouver des financements, créer des équipes, pour travailler dans la longue durée. À ces conditions, la recherche archéologique française se hausse au niveau des meilleurs dans le concert international.
(...) Quel plaisir pour le lecteur de pouvoir lire le site sur la longue durée avec ses dix plans successifs, de peser avec l'archéologue le pour et le contre de telle hypothèse, de comprendre enfin les aménagements successifs de la crypte ou de l'avant-nef. Cela méritait bien dix ans de travail pour toute une équipe qui avait par ailleurs d'autres fouilles en cours, d'autres publications... Pour paraphraser Christian Sapin "voici qu'une fois de plus, l'archéologue bouscule notre torpeur" et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Voir l'ouvrage
31/03/2003 - Analyse d'ouvrage "Guillaume Rondelet, l'histoire entière des poissons"
Cahiers de biologie marine
31/03/2003 - André Toulmond (Cahiers de biologie marine (2003) 44 : 97
Analyse d'ouvrage "Guillaume Rondelet, l'histoire entière des poissons"

Extraits :

(...) Premier ouvrage de cette importance traitant des animaux aquatiques et publié en français, le livre de Rondelet est une compilation à la fois encyclopédique et novatrice qui fera autorité pendant plus d'un siècle, et même au-delà... c'est enfin, pour résumer, un biologiste au sens moderne du terme, évoquant tout ce qui est connu de la physiologie et des moeurs des animaux...
Le fac-similé du livre de Guillaume Rondelet restitue évidemment la langue savoureuse de l'époque, dont la verdeur fait souvent penser à celle de son contemporain et condisciple, François Rabelais.
(...) du choix fait par le CTHS de rééditer un ouvrage introuvable, inacessible au commun des bibliophiles, et que tout biologiste pourra désormais acquérir pour un prix modique (40 euros)...

Voir l'ouvrage
12/03/2003 - Revue "Études classiques" t.70/3/2002 Belgique
Les Études classiques
12/03/2003 - P. Destrée
Revue "Études classiques" t.70/3/2002 Belgique

Extraits pages 303-304 :

"Petit livre très utile à tous ceux qui s'intéressent aussi bien à l'histoire des sciences qu'aux systèmes de représentations, ou au phénomène littéraire notamment pour le début de l'Empire.En effet, dans une première partie, l'A. montre l'apport d'Ératosthène à la naissance de la géographie comme discipline scientifique et à son développement ultérieur (...) la deuxième partie... les textes qui nous renseignent sur l'oeuvre d'Ératosthène (...) Le paradoxe veut que le père fondateur de la science géographique... ait particulièrement souffert des accidents de la transmission de la littérature antique (...) Une bibliographie (Auteurs anciens, Auteurs modernes) achève de nous livrer un outil de travail agréable et pratique."

Voir l'ouvrage
17/02/2003 - Comptes rendus et notes brèves
Annales du Midi
17/02/2003 - Jean-Paul Boyer pour les Annales du Midi (tome 114, n°240, 2002)
Comptes rendus et notes brèves

"Une contribution magistrale à la publication des sources de l'histoire provençale" (pages 537-539)
Extraits :

... Martin Aurell... l'un des grands spécialistes de la Provence des Xe-XIIIe siècles et de son aristocratie...
Les structures familiales constituent l'un des principaux axes de recherche de Martin Aurell. (...) Pour les Porcelet, il s'agissait presque exclusivement de sources diplomatiques. Martin Aurell a donc effectué une collecte systématique, encore perfectionnée après sa thèse, des actes les concernant. (...) livre aujourd'hui le fruit de cette infatigable entreprise documentaire. Il nous offre un recueil de 637 titres. (...) Je n'insiste pas sur l'effort de transcription demandé pour un tel résultat. de la sorte, Martin Aurell fournit le texte de quelques-uns des rares actes du XIe siècle provençal encore inédits. Il donne surtout un important corpus de pièces nouvelles pour les XIIIe - début XIVe siècles. Les chercheurs tiendront désormais compte de cette contribution. Elle leur sera d'autant plus précieuse que le recueil rassemble, à la fois, les preuves de l'histoire des Porcelet et les éléments d'un panorama sur l'aristocratie et la société provençales.
La présentation et les annexes de l'édition ont été conçues pour faciliter ces deux niveaux de lecture. l'auteur les a préparées avec soin. Tout au plus regrettera-t-on l'absence de quelques cartes, pour visualiser l'espace documentaire, ou d'une bibliographie qui reprendrait les titres cités dans l'introduction. L'intérêt spécial de cette dernière eût justifié ce petit complément. Martin Aurell y présente tant une ferme synthèse de son étude des Porcelet qu'un véritable essai de diplomatique provençale. (...) Mais le recueil des actes des Porcelet deviendra encore un instrument utile, pour les médiévistes de la provence et de tout le Midi, grâce à sa qualité des indices des personnes, des lieux et surtout des matières.
(...) Le nouvel ouvrage de Martin Aurell s'inscrit dans un regain de l'édition de sources pour l'histoire médiévale de la Provence. Il rappelle la richesse de ses archives, qui encourage à multiplier de semblables initiatives. Il démontre ce que celles-ci apportent à l'avancement des connaissances historiques, au prix d'un labeur exigeant, mais utile.

Voir l'ouvrage
27/01/2003 - Analyse de livres dans "Pour la science" Février 2003, pp.109-111
Pour la science
27/01/2003 - François Sigaut
Analyse de livres dans "Pour la science" Février 2003, pp.109-111

Extraits :

... Moudre et broyer est un livre important. Ces dernières décennies, l'archéologie a fait des progrès spectaculaires dans la connaissance des industries préhistoriques... à une exception près, celle des outils pour casser, broyer, écraser des matériaux. Exception surprenante, si on pense que cette industrie est la plus ancienne de toutes, et la seule qu'on puisse imaginer être à l'origine des autres.
(...)Pour la première fois, en 1995, 50 chercheurs se sont réunis pour discuter des industries du broyage, depuis la plus lointaine préhistoire jusqu'au Moyen Âge...
Le premier volume est entièrement consacré aux méthodes, à juste titre. La capacité des archéologues de mobiliser toutes les méthodes pertinentes pour résoudre un problème est aujourd'hui ce qui fait la force et la spécificité de leur discipline. (...) L'exemple d'Arcy-sur-Cure pulvérise l'idée, encore répandue, selon laquelle les techniques de broyage ne seraient apparues qu'au début du Néolithique, avec la nécessité de moudre les grains. (...)
L'autre idée reçue, qui se trouve réduite à néant dans Moudre et broyer, est celle que l'innovation vient toujours de l'Orient. En matière de mouture, c'est exactement le contraire. (...) Moudre et broyer nous apprend une foule d'autres choses. j'espère que ces quelques notes contribueront à convaincre de nombreux lecteurs qu'ils trouveront un réel plaisir à lire ces deux volumes.

Voir l'ouvrage
23/01/2003 - Comptes rendus
Revue historique de droit français et étranger
23/01/2003 - Vida Azimi "Revue historique de droit français et étranger"
Comptes rendus

pp.204-205, avril- juin 2002
Extraits :
Fruit du travail de l'atelier "voter, élire pendant la décennie révolutionnaire", fondé en 1991 par des chercheurs de l'Institut d'histoire de la Révolution française et de l'Institut national de la recherche agronomique, ce guide s'annonce comme un précieux instrument destiné à faciliter les recherches sur l'activité électorale sous la Révolution. L'ouvrage s'inscrit dans le mouvement de renaissance de la thématique électorale, marqué par les anlyses pertinentes de Pierre Rosanvallon, Patrice Gueniffrey et Marcel Gauchet. Il démontre par son existence même que l'histoire du suffrage en France ne débute pas en 1848 et que le moment 89 est fondateur, transformant les sujets en citoyens, opérant le transfert de la souveraineté du roi vers la nation et annonçant l'avènement du régime représentatif.
(...) On ne peut que se réjouir de l'heureuse publication de ce guide dont la rigueur et la vocation à l'exhaustivité sont une invite à de nouvelles recherches.

Voir l'ouvrage
20/01/2003 - Shorter Notices
English Historical Review
20/01/2003 - Malcom Barber
Shorter Notices

Extraits :
This is a collection of twenty-two articles derived from a conference held at Sainte-Eulalie-de-Cernon (Aveyron) in October 2000. Twelve are in French and ten in English. The contributions are subdivided into five sections covering institutional structure and typology, personnel, life and functions, and exonomy, ending with two papers which focus upon the commanderie of Sainte-Eulalie itself. (...) Understandably, the focus is on France, but nevertheless the geographical range is impressive, encompassing Castile, leaon, Aragon, England, Hungary, Germany and Livonia. Equally, they cover a wide chronological span, beginning with the first appearance of the commanderie in early twelfth-century Provence (Riley-Smith) and extending to the impact of the Wars of Religion in seventeenth-century Rouergue (Miquel).
(...) No single historian could cover such a range of evidence and subjects as can be found here, but equally conference proceedings do have their limitations... Several of the contributions here, although containing valuable information, are more descriptive than analytical, while others cannot fully accomplish their programme within the format...

Voir l'ouvrage
20/01/2003 - Comptes rendus
Revue d’Histoire moderne et contemporaine
20/01/2003 - Annie Jourdan, n°49-4 (2002), pp.185-188
Comptes rendus

Extraits :
(...) Dans un livre issu d'une thèse de doctorat, Bernard Gainot vient mettre définitivement fin au mythe bonapartiste. Non seulement il ressuscite uen période du Directoire, trop peu connue, dont la vie politique fut poutant intense, mais il reconstitue encore les réseaux néo-jacobins qui en ont été en partie responsables, et les péripéties plus générales vécues durant l'an VII par la République française. Il prouve enfin que la crise (nationale et non parisienne) qui mène au renversement du Directoire en prairial de la même année, et qui s'aggrave avec les défaites successives de l'été, aurait pu être résolue différemment. Parmi les solutions pour remédier aux problèmes, il y avait celle de la démocratie représentative, défendue par les néo-jacobins ou celle de la république ologarchique ou ploutocratique, prônée par les modérés ou les libéraux.
(...) Ces quelques réserves exprimées, l'ouvrage ressuscite à merveille la France directoriale, sa culture politique dynamique et ses jacobins nouveaux en quête d'une théorie qui rallie au lieu de diviser ; malgré leurs paradoxes, ils se dirigent peu à peu vers la voie qui mène au compromis, indispensable au bon fonctionnement de la République.
(...) Gainot a raison. Il n'y a pas de derniers Jacobins. Ils n'ont cessé d'être , car indissociablement liés à la période passionnante qui recouvre la fin du XVIIIe et tout le XIXe siècle... les néo-jacobins sont à l'origine de ce qui parut un temps inconcevable : la république démocratique.


Voir l'ouvrage
20/01/2003 - Comptes rendus
Revue d’Histoire moderne et contemporaine
20/01/2003 - Renaud d'Enfert, n°49-3 (2002), pp.236-238
Comptes rendus

Extraits :
Avec cet ouvrage tiré de son doctorat en histoire de l'art, Stéphane Laurent propose une histoire de la constitution en France d'un enseignement des "arts appliqués" - débats, projets, réalisations - depuis le début du Second Empire jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale.
(...) Riche en information, cet ouvrage n'en constitue pas moins une première synthèse appréciable sur un domaine encore peu exploré.

Voir l'ouvrage
13/01/2003 - Bibliothèque
Moyen Âge
13/01/2003 - Revue "Moyen Âge" n°32, janvier/février 2003
Bibliothèque

Depuis une vingtaine d'années, la recherche scientifique sur les familles nobiliaires connaît un regain de faveur. Le présent recueil s'inscrit dans cette démarche et contient 637 documents en latin à partir desquels une thèse sur cette famille avait été soutenue en 1983. On notera la publication de plusieurs dessins de sceaux datés dans la période allant de 1190 à 1247.

Voir l'ouvrage
20/12/2002 - Review
Antiquity
20/12/2002 - Antiquity
Review

Extraits :
With examples from the Palaeolithic & Mesolithic of Europe, southwest Asia and North Africa, backed up with ethnografic parallels from further afield and reference to a good range of theorical literature...
The 31 valuable papers in Moudre et broyer are the proceedings of a meeting in 1995. They cover both methods of study (Vol.1) and substantive research (Vol.2). Volume 1 is studies from around the world in petrography, chemistry and use wear (including experimental archaeology), and comparative ethnoarchaeology. (...) Volume 2, on "Archaeology and history", includes papers on the great apes, the Paleolithic (de Beaune), the later prehistory and Middle Ages of Europe, and Roman northwest Africa. (...)
The papers are well illustrated and the books have been clearly and attractively produced. Written in French, English or Spanish, most are provided with abstracts in French or Spanish and in English.

Voir l'ouvrage
03/12/2002 - Rubrique "Parus ou à paraître"
Bulletin de l’Union des physiciens
03/12/2002 - Bruno Velay
Rubrique "Parus ou à paraître"

" Partir du silicium pour dresser un portrait du monde, de la naissance de l’Univers à la substance de la Terre, de l’origine des civilisations jusqu’aux techniques d’aujourd’hui " : voici, comme le pointe fort bien le préfacier H. Curien, l’idée originale développée dans ce livre. D’esprit résolument pluridisciplinaire, l’auteur qui est professeur de minéralogie au Muséum national d’Histoire naturelle, n’hésite donc pas à traiter d’astrophysique, de préhistoire, de physique, de chimie, de biologie. " Cette unité et " intra-fécondité " du savoir n’est peut-être pas encore assez clairement mise en lumière dans nos habitudes d’enseignement " insiste encore le préfacier.
(...)
On pourra noter une importante iconographie en couleur de qualité, dont le choix quant au caractère illustratif est le plus souvent pertinent. Le texte qui se veut aisément abordable, est pour l’essentiel assez lisible, certains points abordés étant parfois traités un peu brièvement pour un lecteur à la formation scientifique insuffisante. Le choix d’un propos volontairement descriptif et explicatif sans aucun recours aux formules et aux calculs correspond au caractère de " vulgarisation scientifique " résolument affirmé qui en facilitera l’approche.
L’aspect le plus attractif de ce livre reste cependant le caractère transcendant et synthétique de cette saga multidisciplinaire.


Voir l'ouvrage
03/12/2002 - Comptes rendus
Cahiers de civilisation médiévale
03/12/2002 - Aude Cirier
Comptes rendus

Extraits :
En présentant aujourd'hui le recueil des actes qui servit de base à sa thèse de doctorat, Martin Aurell offre un très bel ouvrage au monde scientifique, aux confins de l'histoire et de l'archivistique, d'une richesse et d'une accessibilité allant bien au-delà du simple cadre de la monographie familiale. En se donnant comme but de mettre à la portée de tous une collection de 637 actes (dont 274 étaient jusque là inédits), il parvient à couvrir trois siècles et demi de l'histoire provençale, au travers du prisme qu'est la famille des Porcelet.
(...) l'édition des actes de la famille Porcelet ne se limite pas à l'illustration des faits et gestes des membres du lignages. La grande variété des actes juridiques ouvre l'horizon de la recherche à des domaines aussi nombreux que précis, tels que l'histoire juridique, sociale, culturelle, économique, politique. (...)
Il nous faut donc en conclure que ce recueil ne se présente pas seulement comme un éclaircissement sur l'histoire d'une famille de la noblesse provençale. Ce travail dépasse aisément cette seule limite et se place entre nous et le temps passé, comme une fenêtre ouverte sur la société du bassin méditerranéen au Moyen Âge.

Voir l'ouvrage
25/11/2002 - Lectures
Trait d’Union Bulletin de l’Association des Professeurs de géographie en classes
25/11/2002 - MCD pour "Trait d'Union"
Lectures

Bulletin de l'Association des Professeurs de géographie en classes préparatoires aux grandes écoles, n°67, novembre 2002

Philippe Pinchemel édite et présente la suite de la traduction d'un ouvrage publié en 1967 du géographe américain, Clarence J. glacken (1909-1989), professeur à Berkeley (Université de Californie). Il s'agit de la seconde partie d'une oeuvre monumentale (763 p. !) qui en comprend quatre, parue sous le titre Traces on the Rhodianshore et le sous-titre Nature and Culture in western thought from ancient times ti the end of the eighteenth century.
Ce 2ème tome est préfacé par Danielle Lecoq. Il met l'accent sur le regard posé par le Moyen-Age sur la nature et analyse les rapports entre religion, action humaine et effets sur la nature à travers les grands défrichements. Il prend ses exemples dans les lieux les plus divers y compris les vallées alpines comme la vallée de l'Ubaye (p.301).
Bref, un ouvrage au carrefour de la géographie, de l'histoire, de la philosophie et de la théologie.

Voir l'ouvrage
25/11/2002 - Comptes rendus
Annales de géographie
25/11/2002 - J.-F. Staszak pour les Annales de géographie, n°626, 2002, pp.436-437
Comptes rendus

Extraits :

Il est rare que l'on traduise en français des ouvrages de sciences humaines parus en anglais - pour ne rien dire des autres langues. C'est encore moins fréquent quand il s'agit de géographie. Il faut donc rendre hommage à Philippe Pinchemel pour avoir entrepris l'édition de longue haleine d'un texte fondamental en histoire de la géographie, celui de Clarence J. Glacken (1909-1989). On l'attendait comme le messie, et il a fallu 33 ans pour que le premier tome paraisse enfin : Traces on the Rhodianshore date de 1967. Tel est le titre énigmatique d'un ouvrage monumental de 800 pages qui retrace l'histoire de la pensée géographique occidentale, des origines grecques jusqu'au XVIIIè siècle.
(...) La qualité de l'ouvrage tient à l'érudition et à la grande culture de l'auteur, mais aussi à l'esprit de synthèse qui lui permet de mettre en perspective quatre millénaire d'histoire des idées, dans un style lumineux et avec une clarté d'exposition qui forcent l'admiration.
(...) Cet ouvrage de référence est indispensable à la bibliothèque de tout géographe.
Le livre est daté. Non qu'il soit dépassé en termes d'épistémologie ou d'histoire des sciences : simplement, sa bibliographie, qui n'a pas été réactualisée par les éditeurs (tache impossible, convenons-en), ne mentionne pas de titre postérieur à 1969. Au delà - et plus fondamentalement -, le choix de dresser une histoire de la pensée géographique en s'attachant à la façon dont les sociétés ont conçu leur rapport à leur milieu ne correspond pas à la définition actuelle de la discipline : pour beaucoup de géographe, celle-ci a pour objet l'étude de l'organisation de l'espace. (...) Passé dont on ne saurait faire pourtant table rase : n'est-ce pas en se fondant sur une histoire des idées, dont Glacken montre toute la richesse, la complexité et la dimension contextuelle, que l'on peut réfléchir aujourd'hui sur les rapports de nos sociétés à leurs "natures" ? En ce sens, le travail de Glacken n'a jamais été plus actuel, et cette traduction arrive à point.

Voir l'ouvrage
25/11/2002 - Comptes rendus
Annales de géographie
25/11/2002 - Jean-René Trochet pour les Annales de géographie, n°623, 2002, p.88
Comptes rendus

Extraits :

Jöel Bonnemaison nous a quitté le 6 juillet 1997 et l'ouvrage est en partie issu des notes de cours de deux de ses étudiantes. (...)
Mais l'ouvrage ne se réduit nullement au parcours et à la biographie de son auteur ; c'est avant tout une précieuse mise au point sur la géographie culturelle dont les manques ou les raccourcis ne sont jamais suffisamment importants pour empêcher le lecteur de suivre le fil du discours, l'aidant au contraire à stimuler sa réflexion. (...)

Voir l'ouvrage
15/11/2002 - Bulletin de la société zoologique de France
Bulletin de la Société Zoologique de France
15/11/2002 - Claude Lévi
Bulletin de la société zoologique de France

Les Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques viennent de publier un beau volume, qui regroupe 26 articles, traitant des "Côtes et estuaires : milieux naturels", thème du congrès du Comité réuni à Nantes en 1999.
... ce panorama de réflexions et d'observations convient à tous ceux qui refusent de limiter leur connaissance d'un domaine scientifique de plus en plus restreint.
N'étant pas historien, j'ai donc particulièrement apprécié les incursions dans la théorie cartésienne des marées, l'histoire des mangroves ou l'étude des tourbières de Belle-Île.
Connaissant assez bien le littoral de la France, j'ai revisité lors de ma lecture des régions en forte transformation, qui exigent aujourd'hui des mesures raisonnables de protection (...).
L'introduction et la présentation des trois grandes divisions du volume, rédigées par M. J.-L. D'Hondt, sont d'une grande clarté.
Ce livre apportera à ses lecteurs une documentation de qualité.

Voir l'ouvrage
10/11/2002 - Bibliothèque
Moyen Âge
10/11/2002 - Revue Moyen Âge, n°31 novembre/décembre 2002
Bibliothèque

Remarquable. Ce gros volume (802 pages, cartes et plans) est indispensable à tous ceux qui s'intéressent à la Provence médiévale. L'auteur étudie la société aristocratique, et ses rapports avec les élites laïques et l'Église, vers l'An mil tout d'abord, puis au fil des transformations qui nous mènent jusque vers 1340.
(...) Tout ceci est clair et très documenté avec de nombreux tableaux généalogiques. L'ouvrage permet une nouvelle approche du passage de la société post-carolingienne à l'État monarchique et dégage le rôle de la réforme grégorienne et de la construction théocratique.

Voir l'ouvrage
10/11/2002 - Bibliothèque
Moyen Âge
10/11/2002 - Revue Moyen Âge, n°31 novembre/décembre 2002
Bibliothèque

Voici encore un ouvrage du plus haut intérêt, il nous montre une vision bien plus riche et dynamique que celle qui est malheureusement encore trop souvent véhiculée. La Nature est alors considérée comme un grand livre permettant d'atteindre à la connaissance, de Dieu. La Terre est Demeure de l'homme mais c'est aussi une oeuvre d'art du Créateur et, rejoignant les penseurs antiques, l'Hexaméron de Saint-Basile la présente comme une oeuvre d'art. (...)
... cette période vivra une véritable quête de la connaissance et la rédaction de nombreuses encyclopédies, à l'opposé du soit-disant "âge des ténèbres". Recommandé...

Voir l'ouvrage
10/11/2002 - Bibliothèque
Moyen Âge
10/11/2002 - Revue Moyen Âge, n°31 novembre/décembre 2002
Bibliothèque

(...) cet ouvrage très richement documenté (près de 500 illustrations - photos en couleurs, en noir et blanc, plans, dessins d'architecture, etc.) nous présente de nombreux exemples, à travers l'Europe, depuis l'atrium des églises paléochrétiennes, à travers tout le haut Moyen Âge, jusqu'au "westwerk" ottonien et au massif occidental roman. Une énorme documentation qui permet de mieux comprendre l'évolution de l'architecture des églises du Ve au XIe siècle. Vivement recommandé.

Voir l'ouvrage
01/11/2002 - "Le refus de l'uniforme"
L’Histoire
01/11/2002 - L'Histoire, n°270, novembre 2002, p.84
"Le refus de l'uniforme"

Extraits :

Cet ouvrage aborde la question des différentes formes de résistance à la conscription, depuis sa création sous le Directoire en 1798 jusqu'à l'effondrement de l'Empire, en avril 1814.
Le Sud-ouest aquitain, entre Pyrénées et Garonne (soit douze départements), a lors constitué un pôle d'hostilité constant à l'égard de cette mesure. Les levées d'hommes, dont le poids ne cessait de s'aggraver parallèlement à l'enracinement de la guerre dans le quotidien des Français, révoltaient la population. En ces régions marquées par une résistance multiséculaire à l'État centralisateur, insoumission et désertion donnent naissance à une population flottante de déracinés et d'errants dont le nombre s'accroît notablement à partir de 1808, lorsque la guerre d'Espagne transforme cette zone en un vaste arrière-fond. (...)
C'est alors que la répression orchestrée par les préfets, mélange de mansuétude et de sévérité, se durcit. Dès 1810, des colonnes mobiles sont envoyées dans la région. Parallèlement, l'octroi de dispenses et d'exemptions, propices à la dénonciation, suscitent un climat de suspicion et de ressentiment. (...)
En réalité, l'auteur dresse le tableau d'une société civile entrée en dissidence face à l'État. Un tableau dont on aurait aimé parfois qu'il pénètre davantage au coeur de la logique des conflits et des intérêts locaux qui tissent la trame des existences quotidiennes, bouleversées par la conscription.

Voir l'ouvrage
19/03/2002 - CHIMIE Un livre fait le point sur cet élément omniprésent sur notre planète Les
historiens et géographes
19/03/2002 - Isabelle Brisson Le Figaro
CHIMIE Un livre fait le point sur cet élément omniprésent sur notre planète Les

Huitième élément dans l'Univers, deuxième sur Terre, le silicium est partout. Présent dans la composition de nombreuses roches de notre environnement, il accompagne nos civilisations depuis la préhistoire avec le silex qui en découle, Et constitue la base d'un grand nombre de produits de notre industrie quotidienne. François Fröhlich, du Muséum national d'histoire naturelle, a choisi cette substance chimique comme, fil conducteur de son livre La Matière et l’esprit qu'il vient de réactualiser (1).

Propos recueillis par Isabelle Brisson


Le Figaro. - Où se trouve le silicium?
François Fröhlich. - Le silicium est un élément chimique dont les atomes sont élaborés par fusion thermonucléaire au cœur des étoiles massives. C'lassé huitième élément de l’Univers, il est l’élément chimique le plus abondant sur la Terre après I'oxygène. 'Toujours combiné à l'oxygène dans la nature, le silicium représente 28 % de la masse de roches granitiques des continents, un peu moins dans les roches basaltiques de la croûte océanique. L'oxyde de silicium ou silice (SiO2) est par sa masse le corps chimique le plus important du globe. Dans les enveloppes supérieures de la Terre elle se présente sous la forme d'un groupement moléculaire élémentaire, le, tétraèdre (SiO4), "brique élémentaire" à la base de l’immense majorité des minéraux constitutifs de ces enveloppes de silicates. A l’état pur, l’oxyde de silicium est surtout le quartz dont l’agencement avec d'autres silicates donne des roches telles que le granite, le gneiss ou encore, des roches d'épanchement volcanique comme le basalte. Ainsi les coulées de, lave sont des fleuves de silicates liquides. Substance maîtresse du Monde minéral, la silice est à la surface du globe en interaction permanente avec le monde vivant. Support de la vie elle est aussi celui de l’environnement de l'homme. La silice a représenté dès l’aube, de la préhistoire, la matière première primordiale à la base de l'industrie humaine. Son rôle moteur auprès des civilisations est revenu au premier plan dans les dernières décennies avec l'informatique et des télécommunications.

Pourquoi avoir choisi cet objet de recherche ?
Un peu par hasard. Comme Obélix, je suis tombé dans la silice dès, le début de mes recherches. Travaillant sur la nature et la formation des silex, sous l'aspect géologique puis chimique et jusqu'à la structure moléculaire, j'en suis venu à m’intéressé à ce que l’homme en avait fait, à l’aspect archéologique. Le silicium a dominé l’environnement domestique dès l’aube de l’humanité. Il s'inscrit encore en continuité des civilisations qui, depuis le néolithique et l’Antiquité, ont basé, leur vie quotidienne sur le silex, mais aussi sur l’argile –un silicate- tant dans la construction en torchis que dans la céramique. Le silicium est toujours aujourd’hui l’élémentchimique à la base du bâtiment et des travaux publics puisque le verre est composé à plus de 70 % de silice, que le béton est à base d’argile tout comme les céramiques, carrelage et sanitaire. On le trouve en abondance dans le silex des falaises d’Etretat.

Comment le silex s'est-il formé dans ces roches ?

Celui qu’on trouve en abondance dans les falaises de craie d’Etretat, témoigne d’une situation climatique différente de la nôtre sur le globe terrestre, il y a 80 millions d’années. Le bassin de Paris se trouvait alors dans des mers chaudes. La croûte granitique émergée était occupée par des forêts tropicales. Dans de telles conditions de climat et de couvert végétal, les roches silicatées sont profondément altérées donnant naissance à des sols latériques et à une évacuation de la silice libérée vers la mer. Cet apport constant en silice dissoute, beaucoup plus important que de nos jours où la forêt tropicale est très réduite en surface, a permis la croissance cristalline de minuscules cristaux de quartz dans la craie en train de se déposer et à conduit à la formation de silex.

Trouve-t-on du silicium dans le domaine du vivant ?

Bien-sûr. Des organismes comme les diatomées (des algues unicellulaires) fabriquent du varre à froid en quantité extraordinaire, en extrayant la silice en solution très diluée dans l’eau de mer. Une production de l’ordre de la centaine de milliards de tonnes de verre par an. Les industriels exploitent d’ailleurs ces fibres de verre en particulier pour filtrer le vin. Il sera peut-être un jour possible d’utiliser l’usine biologique des êtres vivants pour fabriquer du verre de silice pure sans avoir à chauffer le sable de quartz à 2000°C pour le fondre.


Quel est son avenir ?

Le silicium sert à réaliser des alliages pour l’industrie automobile, des silicones ou encore des pneus verts, souples et résistants. La molécule de silice peut se polymériser pour encroûter des objets comme des enzymes ou des bactéries dans la fabrication de médicaments à effet différé. Les verres de silice pure sont employés comme isolants thermiques dans les technologies spatiales, la laine de verre en construction. Le verre est à la base de toute l’optique, des fibres optiques. Le quartz est cœur des montres et des télécommunications. Enfin le silicium est aussi et surtout le métal de toute l’informatique. Il n’a pas encore été détrôné dans ce domaine.


Voir l'ouvrage
17/02/2002 - Comptes rendus
Études rurales
17/02/2002 - Philippe Pesteil pour la revue "Études rurales", n°163-164, 2002
Comptes rendus

Extraits (pages 325-327) :

Contrairement à ce que le titre, un peu réducteur, pourrait laisser croire, le livre de Lucie Dupré ne se cantonne pas à étudier le fruit mais également l'abre, le castanea sativa tout particulièrement. (...) après une présentation historique des rapports entretenus entre une région et un arbre, à envisager le renouveau actuel d'une production, non limitée aux traces du passé mais tâchant de construire une filière viable pour une population d'agriculteurs en impliquant d'autres groupes sociaux.
Des caractéristiques sociotechniques aux sentiments développés par les producteurs, c'est l'éventail complet des possibilités des sources et de l'analyse ethnologique que l'auteur déploie dans son travail. (...)
L'idée de patrimonialisation arrive enfin en toute logique. L'entrée dans "l'agriculturel" du fruit et de l'arbre mobilise, dans une volonté de reconnaissance, tout un département, au-delà des professionnels. Les organisations festives, les musées, la tenue d'assises, la création d'une confrérie participent activement à bâtir un produit répondant à des objectifs localisés, après intégration des impératifs du global. La châtaigne devient l'objet de construction idéal permettant de greffer l'économie du tourisme sur une production rénovée et adaptée. (...)
L'intérêt se porte ainsi bien au-delà de la stricte interrogation sur l'avenir de la production castanéicole : il s'agit d'un travail utilisant avec bonheur les outils anthropologiques pour exposer la complexité des réalités d'un rural en refondation... Une étude réussie attestant de l'essor et du renouvellement des problématiques ruralistes.

Voir l'ouvrage
07/12/2001 - Parcours métis
Le Monde des Livres
07/12/2001 - Nicole Lapierre
Parcours métis

Loin des réductions idéologiques ou des effets de mode, trois ouvrages permettent d'éclairer la notion de métissage

MÉTISSAGES D'ARCIMBOLDO À ZOMBI de François Laplantine et Alexis Nouss. Ed. Pauvert, 636 p., 44,50 € (291,90 F). PASSEURS CULTURELS Mécanismes de métissages sous la direction de Louise Bénat-Tachot et Serge Gruzinski. Presses universitaires de Marne-la-Vallée, éditions de la MSH Paris, 320 p., 26,67 € (175 F). PARADOXES DU MÉTISSAGE Sous la direction de Jean-Luc Bonniol. Ed. du CTHS, 246 p., 28 € (183,67 F).
La fortune des mots révèle souvent l'esprit du temps. Aujourd'hui, le métissage est en vogue, c'est un thème prisé et un terme abondamment utilisé pour vanter les produits les plus variés, de la gastronomie à la décoration en passant par l'habillement et le divertissement. L'authentique recule, l'exotique est détrôné, arrive le métissé, intrigant, attrayant et, en raison même de son succès, souvent accusé de suivre le sillage idéologique suspect de la globalisation. Dans la profusion des usages et les ambiguïtés du langage, un effort de clarification s'impose. Trois ouvrages savants sur le sujet commencent par se démarquer de ces engouements confus : le cosmopolitisme mercantile, l'appétit consumériste d'élites friandes des cultures du monde, les excès des théories postmodernes gommant les rapports de forces au profit de l'exaltation d'une hybridité figée en nouvelle identité, tout ceci se développe, c'est vrai. Pour autant, le métissage, qui ne date pas d'aujourd'hui, ne se réduit pas à ces idéologies et à ces effets de mode. Phénomène paradoxal, dynamique et subversif, il prend, dans chacun de ces livres, de multiples visages.
D'"ACCUEIL" À "ZOMBI"
Conçu par François Laplantine et Alexis Nouss aidés d'une vingtaine de collaborateurs, le premier se présente comme un gros dictionnaire bizarre et facétieux.
voir séquence

Livres
De A à Z, soit d'Accueil à Zombi, en passant par Fluxus, le Hip hop, les conjonctions Avec et Entre, Pessoa le multiple ou Montaigne le "mêlé", auteurs, concepts, mouvements artistiques, lieux et mots s'égrainent. Pourquoi avoir choisi la forme du dictionnaire, avec ses contraintes d'ordre et de rangement ? "Pour mieux jouer et en jouer", disent les deux auteurs qui invitent à considérer leurs 220 entrées "comme des entrées d'artistes". Cela donne une composition hétéroclite et ludique, ponctuée de rapprochements insolites. Un drôle de mélange dénué de tout souci d'exhaustivité, un livre métissé offrant un parcours buissonnier, mais non dénué d'orientation. D'un article à l'autre, il s'agit en effet de montrer que le métissage, loin de l'idée de symbiose et de totalité unifiée, tire sa force de son instabilité même. A la fois expérience individuelle de la désappropriation et culture de l'incertitude, il offre "une troisième voie", entre uniformisation croissante et exacerbation des particularismes identitaires.
Sous la houlette de Louise Bénat-Tachot et Serge Gruzinski, quatorze chercheurs, en histoire, anthropologie et littérature, ont étudié, au plus près de leurs terrains ou corpus respectifs, les mécanismes du métissage et le rôle joué par ceux qu'ils nomment des "passeurs culturels". Il s'agit, comme le rappelle Serge Gruzinski, de "penser l'intermédiaire", de saisir les inventions, bifurcations et détours qui défient "la rigidité des catégories", à commencer par celle de culture. Là encore, l'hétérogénéité est assumée dans la variété des cas, des temps et des lieux. Des passeurs du monde colonial ibérique (comme l'aristocratie créole du Venezuela), aux écrivains contemporains (tel Michaux et son "écriture en transit"), de la recomposition d'une parole religieuse à la médiation des parlementaires mobilisés pendant la Grande Guerre, l'éventail est vaste, les études précises mais les échos, parfois, ténus.
L'ouvrage dirigé par Jean-Luc Bonniol est plus homogène dans la mesure où les contributions, de qualité, concernent essentiellement la réalité et les débats antillais. Là, le métissage, hérité de la société coloniale et esclavagiste qui le réprouvait, est à la fois expérience et enjeu. Le rapport entre la couleur de la peau et la hiérarchie des statuts induit des stratégies et"une fragmentation des distinctions"qui se traduit dans les débats politiques. Jugé aliénant par les mouvements des années 1970 qui critiquaient l'"idéologie mulâtre"de l'intégration, il est aujourd'hui promu par le courant de la créolité qui invite à assumer comme richesse la diversité des héritages sans en privilégier aucun. Un courant lui-même contesté sur place mais qui, parti des Antilles, en vient à désigner la dynamique culturelle des mondes pluriels.
Nicole Lapierre
• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 07.12.01

Voir l'ouvrage
30/11/-0001 -
Les Nouvelles de l'estampe
30/11/-0001

Nouvelles de l'estampe n° 218, p. 63

Voir l'ouvrage
30/11/-0001 -
Dix-septième siècle
30/11/-0001 - Nicolas Richard

"[…] son texte est un précieux témoignage du goût d’un noble provincial modeste, et de la rapide
réception des nouvelles tendances esthétiques aux confins du royaume. Cette esthétique parfaitement maîtrisée de l’écriture est au service d’une fin : Plantavit écrit en moraliste, mais en moraliste du Grand Siècle, à qui quelques touches légères suffisent. […] Ces trois premiers volumes des mémoires de Jean de Plantavit fourniront donc aux historiens du Grand Siècle une source de choix, qu’ils s’intéressent au Languedoc, à la noblesse, à la guerre, à la littérature, à la religion, ou aux moeurs. On doit souhaiter que le livre de M. de Vergnette rencontre un vaste écho. Les savants y trouveront de l’intérêt, les honnêtes gens de l’agrément."

Voir l'ouvrage

Bottom

Bottom line