LA MARTINIERE Henri Poisson de
1859 - 1922
Société(s)

Biographie :
Diplomate, explorateur infatigable du Maroc, mandaté par le ministère de l'Instruction publique, bien avant d'y être consul. " Chargé de missions scientifiques ", il entreprend les fouilles des villes romaines de Volubilis, Lixus et Mercuri, visite Fès et en dresse le plan à une époque où la ville était pratiquement interdite aux étrangers, rassemble études et monographies, s'adjoint d'autres scientifiques, comme le capitaine Thomas qui l'accompagne à Fès, utilise les services et les informations d'amis arabes qui lui fournissent de précieuses indications sur les itinéraires à suivre dans des contrées inexplorées. Non seulement il écrit mais il prend des photographies, dont certaines, également conservées au ministère des Affaires étrangères.
Il était membre de la commission archéologique de l'Afrique du Nord du Comité des travaux historiques et scientifiques il entreprit les premières fouilles au Maroc à partir de 1887.
Publications du savant :
Itinéraire de Fez à Oudjda, suivi en 1891, 1895, Bulletin de géographie historique et descriptive
Souvenirs du Maroc, 1919
Notice sur le Maroc, 1897, Extrait de la "Grande encyclopédie"
Documents pour servir à l'étude du Nord Ouest africain : réunis et rédigés par ordre de M. Jules Cambon, 1894-1897
Rapport sur les découvertes faites au Maroc, et principalement à Volubilis, 1891, Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques
Manuscrits :
Manuscrits de l'Institut de France
Ms 4646 Vues annotées par Henri Poisson de La Martinière, des ruines de Tandja el Balia, Oued el Halk, Oued el Yhoud, Lixus, Ksar es Serir, Volubilis et Tanger, au Maroc
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 06/12/2007 - Dernière mise à jour le 14/02/2010