HELVETIUS Claude Adrien
18 janvier 1715 à Paris - 26 décembre 1771 à Paris
Société(s)

Biographie :
Fermier général, il devint maître d'hôtel de la reine. Philosophe ami des Encyclopédistes, Disciple de John Locke, Helvétius élabore un système matérialiste et sensualiste qui défend l’égalité naturelle des hommes, un athéisme absolu et une morale utilitariste. Il considère l'homme comme le produit de son environnement et de son éducation. Son œuvre capitale, De l’esprit, est condamnée par le conseil du roi. Son influence sur la pensée philosophique de son époque est considérable.
Sources biographiques :
id Smith, Bibliography of the writings of Helvétius, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2001,
Publications du savant :
Le Vrai sens du système de la nature. Ouvrage posthume , 1774
Les Progrès de la raison dans la recherche du vrai , 1775
Poésies de M. Helvétius [préface par J.-F. de Saint-Lambert , 1781
De l'esprit , 1758
Le Bonheur, poème en 6 chants avec des fragmens de quelques épitres. Ouvrages posthumes... [Précédés de l'histoire de sa vie et de ses ouvrages par Saint-Lambert] , 1773
Oeuvres complètes, Nouvelle édition, corrigée et augmentée sur les manuscrits de l'auteur, avec sa vie et son portrait , 1781
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 16/10/2006 - Dernière mise à jour le 23/10/2009