MILLERAND Étienne Alexandre
10 février 1859 à Paris - 6 avril 1943 à Versailles (Yvelines)
Société(s)
membre 1918-1943, président en 1931
président en 1931
adhérent (1885-1900), membre du comité (1886-1888)

Biographie :
Avocat. Homme politique et homme d'Etat.
Conseiller municipal de Paris (quartier Muette, 16e) de 1884 à 1885, député de la Seine de 1885 à 1920.
Ministre des travaux publics (1909-1910), ministre de la guerre (1912-1913, 1914-1915), président du Conseil et ministre des Affaires étrangères (1920).
Président de la République de 1920 à 1924.
Sénateur de la Seine (1935-1927) puis de l'Orme (1927-1943).

Il a fait signer les « décrets Millerand » qui réglementent et réduisent le temps de travail tout en garantissant un temps de repos hebdomadaire.
Publications du savant :
« La plate-forme électorale. 1. Les principes. Discours prononcé le 30 mai 1896, 2. L'action parlementaire. Discours prononcé le 12 février 1898 », Paris, Librairie de la Revue socialiste, 1898
Le socialisme réformiste français, Paris, G. Bellais, 1903
La Grève et l'organisation ouvrière, Paris, F. Alcan, 1906
Travail et travailleurs, Paris, E. Fasquelle, 1908
Politique de réalisations, Paris, E. Fasquelle, 1911
La guerre libératrice, Paris, A. Colin, 1918
Choix de plaidoyers, préface et notes de Charles Lyon-Caen, Paris, E. Fasquelle, 1921
Le retour de l'Alsace-Lorraine à la France, Paris, E. Fasquelle, 1923

Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 17/07/2008 - Dernière mise à jour le 14/03/2013