MOQUIN-TANDON Christian Horace Bénédict Alfred
7 mai 1804 à Montpellier - 15 avril 1863 à Paris
Société(s)
élu correspondant en 1851, puis membre en 1854 (section de botanique).
membre
président (1857)
Correspondant 1827-1849.

Biographie :
Botaniste, médecin et écrivain français.
Docteur ès sciences le 9 décembre 1826, docteur en médecine le 18 août 1828. ll est professeur de zoologie à l'Athénée de Marseille de 1829 à 1830, puis professeur d’histoire naturelle à la faculté des sciences de Toulouse de 1833 à 1838, puis professeur de botanique dans cette même faculté de 1838 à 1852. Chaire d’histoire naturelle médicale à la faculté de médecine de Paris à partir de 1853.
Outre ses travaux en botanique, on lui doit des recherches sur les mollusques et les sangsues.
Aujourd'hui, il est souvent considéré comme appartenant à la catégorie des « fous littéraires »
Moq. est l'abréviation botanique officielle de Horace Bénédict Alfred Moquin-Tandon.
Sources biographiques :
Anonyme 1836. Notice historique sur la Société Linnéenne de Lyon. Ann. Soc. linn. Lyon, 1836/44, 1-59
Benoît Dayrat (2003). Les Botanistes et la Flore de France, trois siècles de découvertes. Publications scientifiques du Muséum national d’histoire naturelle.
Publications du savant :
Mémoires sur l'oologie, ou sur les œufs des animaux , 1824
Essai sur les dédoublements ou multiplications d'organes dans les végétaux , 1828
Monographie de la famille des Hirudinées, 1827
Éléments de tératologie végétale, ou Histoire abrégée des anomalies de l'organisation dans les végétaux, 1841
Éléments de zoologie médicale, contenant la description des animaux utiles à la médecine et des espèces nuisibles à l'homme, 1862

Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Raymond Ramousse
Fiche créée le 00/00/0000 - Dernière mise à jour le 26/07/2013