BROCA Pierre Paul
28 juin 1824 à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) - 9 juillet 1880 à Paris
Société(s)
Section de médecine opératoire, 24 juillet 1866. Viceprésident en 1880
membre en 1847 — Titulaire le 19 janvier 1849 — Honoraire en 1867 ou 1868 Vice-secrétaire du 4 janvier au 21 février 1850 — Secrétaire pour 1850 — Vice-président pour 1851 — Membre du Comité de 1847 à 1856
membre fondateur (1872)

Biographie :
Médecin, anatomiste et anthropologue français.
Thèse de doctorat : De la propagation de l’inflammation. Quelques propositions sur les tumeurs
dites cancéreuses
(1849)
Agrégé en 1852. Thèse d’agrégation en chirurgie :De l’étranglement dans les hernies
abdominales, et des affections qui peuvent le simuler
(1er juin 1852)

Enfant prodige, il étudie la médecine à Paris. Professeur de pathologie chirurgicale à l'Université de Paris. Il découvre le « centre de la parole » dans le cerveau (connue maintenant comme l'aire de Broca) situé dans la troisième circonvolution du lobe frontal.Broca est aussi un pionnier en anthropologie physique. Il a travaillé sur l'anatomie comparée des primates. Il a décrit pour la première fois des trépanations remontant au néolithique.
Il a décrit l’aphasie dite de Broca, en 1861. Elle résulte d’ une lésion dans l'aire de Broca, l'aire cérébrale chargée du langage articulé. Cette aire est située sur l'hémisphère gauche du cerveau chez un droitier, dans le lobe frontal gauche, au pied de la circonvolution frontale ascendante (aire motrice).
Il a décrit aussi le grand lobe limbique dit de Broca , cerveau des émotions.

À la fin de sa vie, Paul Broca est élu sénateur à vie.


Lieu d’exercice : Paris (12 rue Saint-André des Arts ; 20 rue de Grenelle ; 1 rue des Saints-Pères)
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Vincent Delmas
Fiche créée le 29/09/2008 - Dernière mise à jour le 25/12/2011