LA HARPE Jean-François de
20 novembre 1739 à Paris - 11 février 1803 à Paris
Société(s)
membre (1776-1803)
Membre de la Classe de la Langue et de la Littérature françaises, 1803-1803

Biographie :
Ecrivain et critique français.
Dès 1759, il publia des Héroïdes dont l’anticléricalisme fut remarqué par Fréron, qui le dénonça, mais aussi par Voltaire, qui accorda sa protection à leur auteur qu’il tenait en haute estime, lui permettant même de corriger ses vers. Celui-ci fit un séjour à Ferney, où il déroba le manuscrit du deuxième chant de la Guerre de Genève qu’il publia en 1767.
Enseignant la littérature au Lycée, rédacteur au Mercure de France, La Harpe jouissait alors d’une situation très enviable. Il correspondait régulièrement avec le tsar Paul Ier, qui l’invita plusieurs fois à sa table lorsqu’il visita la France.
il fit un séjour de quatre mois à la prison du Luxembourg en 1794.Il en ressortit converti.
Sources biographiques :
Gabriel Peignot, Recherches historiques, bibliographiques et littéraires sur La Harpe, 1820
Publications du savant :
Lycée ou Cours de littérature , 1799
De la Guerre déclarée par nos nouveaux tyrans à la raison, à la morale, aux lettres et aux arts, 1796
Réfutation du livre de l’Esprit d’Helvétius, 1797

Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 22/10/2008 - Dernière mise à jour le 23/10/2009