LAGRANGE Joseph-Louis de dit (en italien Giuseppe Lodovico Lagrangia)
25 janvier 1736 à Turin (Piémont) - 10 avril 1813 à Paris
Société(s)
Membre associé étranger, 1766, membre associé géomètre, 1772-1793
membre fondateur 1795

Biographie :
Mathématicien. Professeur à l’école d’artillerie de Turin en 1755, il y fonde en 1758 l’Académie de Turin qui publie ses premiers travaux. Il est admis à l’Académie de Berlin par Euler, à qui il succède comme président. Ses... (lire la suite...)
Sources biographiques :
- Charles de Franqueville, Le premier siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895.
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 66, 96, 185, 186, 187, 203-206, 322, 323, 326, 328, 340.
- R. Taton, "Le mathématicien Joseph-Louis Lagrange<:i>, dans Scientifiques et sociétés pendant la Révolution et l'Empire, Actes du 114e CNSS (1989), 1990,p. 27-58.
Publications du savant :
- Mécanique analytique, 1787.
- Réflexions sur la résolution algébrique, 1771.
- Essai d'arithmétique politique, 1796.
- Théories des fonctions analytiques, 1797.
- Traité de la résolution des équations numériques de tous les degrés, 1798.

Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Marjorie Jung
Fiche créée le 24/10/2008 - Dernière mise à jour le 24/08/2015