MONTALEMBERT Marc-René
16 juillet 1714 à Angoulème (Charente) - 29 mars 1800 à Paris
Société(s)
Membre associé libre, 1747-1793

Biographie :
Officier militaire, homme de lettres et ingénieur français, spécialisé dans les fortifications défensives. Il fut élu membre associé libre de l'Académie royale des sciences en 1747. En 1750, il rachète un moulin à papier sur la Touvre à Ruelle, qu'il convertit en forge à canons. Avec cette forge, celle de Forgeneuve à Javerlhac en Périgord et d'autres forges qu'il prend à ferme, il propose de fournir à la marine les canons de fonte de fer dont elle avait besoin. Sa proposition est acceptée le 17 septembre 1750 et la forge devient fonderie à canons pour la marine du roi en 1753.
Sources biographiques :
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 192.
Publications du savant :
La Fortification perpendiculaire, ou essai sur plusieurs manières de fortifier la ligne droite, le triangle, le quarré et tous les polygones, de quelqu'étendue qu'en soient les côtés, en donnant à leur défense une direction perpendiculaire, 1784
Correspondance de M. le marquis de Montalembert, étant employé par le roi de France à l'armée suédoise, avec M. le marquis d'Havrincour, ambassadeur de France à la cour de Suède, M. le maréchal de Richelieu, les ministres du roi à Versailles, MM. les généraux suédois, et autres, etc., pendant les campagnes de 1757, 58, 59, 60 et 61, pour servir à l'histoire de la dernière guerre , 1777
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Marjorie Jung
Fiche créée le 28/08/2009 - Dernière mise à jour le 31/10/2013