MAINDRON Maurice
1857 à Paris - 1911
Société(s)

Biographie :
Entomologiste français.
Fils de l’ingénieur et sculpteur Hippolyte Maindron.
Avant l’âge de 20 ans, il s’embarque avec Achille Raffray pour la Nouvelle-Guinée (1876-1877), puis il s'embarqua pour une série de missions qui le menèrent au Sénégal (1879), en Inde (1880-1881), en Indonésie (1884-1885), à Obock et en Somalie (1893), au Pakistan et en Arabie (1896), de nouveau en Inde (1900-1901) et encore au Sénégal (1904).
Il fait beaucoup de vulgarisation scientifique. À partir de 1894, il est attaché à La Grande Encyclopédie de Marcellin Berthelot, où il donne les articles d’entomologie. il est également l’auteur d’un nombre immense d’articles de zoologie et d’archéologie contenus dans les sept volumes et le supplément du Nouveau Larousse illustré .
Il épousa Hélène-Élisabeth de Heredia (1871-1952) en 1899.
Dans l'arbre de science il décrit la « Société carcinologique » (c’est-à-dire la Société entomologique de France), avec ses figures d’amateurs à la fois ridicules et familières.
Sa collection d’insectes est conservée au Muséum national d’histoire naturelle.

Publications du savant :
Le Tournoi de Vauplassans, 1895
Blancador l’Avantageux, 1901
L’Arbre de Science, 1906
La Gardienne de l’Idole noire, 1910
Dictionnaire du costume du moyen âge au xixe siècle, 1907
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 05/01/2010 - Dernière mise à jour le 05/01/2010