GRUNER Édouard Emmanuel
16 janvier 1849 à Poitiers (Vienne) - 21 juillet 1933 à Breux-Jouy (Essonne)
Société(s)
membre ; président, 1907-1909.
président, 1920-1921.

Biographie :
ingénieur.

Fils unique d'Emmanuel Louis Gruner ; ancien élève de l'École polytechnique (promotion 1869) et de l'École des mines de Paris (promotion 1871, ingénieur civil des mines).
Il écrit sur la métallurgie du fer après un stage en Styrie-Carinthie. Il dirige les usines de Neuves-Maisons (1876) et de Beaucaire (1879). Ingénieur-conseil chez Dietrich, chargé de missions en Europe (Allemagne, Autriche, Russie, Espagne) et en Algérie (1886-88), il fonde le Comité permanent des accidents du travail et devient secrétaire général des Houillères de France (1889). Administrateur général (1905) de la Société des minerais de fer de Krivoï-Rog en Russie, il reprend du service. Commandant au début de la guerre, il organise les batteries de Vincennes, dirige un service des munitions, inspecte en Russie (1914-1916). Après la guerre, il fut nommé membre de l'Office de reconstitution des régions envahies. Il préside les Aciéries de Paris et d'Outreau, les Houillères de Haute-Loire puis de France (1931) et la commission générale de l'École des mines.
Président de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale (1907-1909), membre du comité du commerce.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 26/01/2010 - Dernière mise à jour le 28/04/2014