VINCENT-ELOI Louis Albert dit ELOY-VINCENT
20 décembre 1868 à Montpellier (Hérault) - 15 novembre 1945 à Nîmes (Gard)
Société(s)
membre (1917-1945)
membre (1920-1945)
vice-président
Membre (1931)

Biographie :
Il fait ses études à l'école des Beaux-Arts de Montpellier, il est président de la Société des étudiants, et fonde une revue. Il part à Paris comme journaliste parlementaire, est membre de la Société des artistes français, et co-fondateur... (lire la suite...)
Sources biographiques :
J. Delfau, Eloy-Vincent, le silence condition de l'art, 1923
Dictionnaire biographique du Gard, 1937
Adrien Maligne, Eloy-Vincent, président de "Nemausa", 1955
Ivan Gaussen Poètes et prosateurs du Gard en langue d'Oc depuis les troubadours jusqu'à nos jours, 1962
Le centenaire d'Eloy-Vincent, dans Nîmes, centre de tourisme, 1963
Publications du savant :
La femme française et la guerre, 1915
La chatte borgne, déclaration des droits de la bête, 1923
Le lézard sur la pierre antique, Nîmes, horizons et visages; 1926
A pas lents sous les platanes de la préfecture, 1929
La légende natale, 1938
Papiers du savant :
Académie de Nîmes, bibliothèque municipale de Nîmes.
Des oeuvres d'art sont au musée des Beaux-arts de Nîmes et au musée du Vieux Nîmes, et au musée Goya-Jaurès à Castres.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 30/03/2010 - Dernière mise à jour le 02/07/2014