Biographie :
Anthropologue genevois En 1899, il obtient le titre de docteur ès sciences de l’université de Genève. Eugène Pittard a été l'un des premiers à invalider scientifiquement la notion des races humaines.En 1905, Pittard découvre le site préhistorique des Festons près de Brantôme en Dordogne au sein d’un vallon inhabité. Ainsi, il mentionne pour la première fois la gravure aurignacienne et l’utilisation de l’os comme outils à l’époque moustérienne. il est désigné comme président du XIVe Congrès international d’Anthropologie et d’Archéologie préhistorique qui tient se
s assises à Genève en 1912. Il crée en 1901 le musée d’Ethnographie de la Ville de Genève, en 1912, l’Institut suisse d’anthropologie, en 1914, une revue scientifique, Les Archives suisses d’anthropologie générale, en 1916, la chaire d’anthropologie et de préhistoire à l’Université. Plus tard en 1949, il fondera la Société suisse des Américanistes.
Professeur à l’université de Genève (anthropologie générale et préhistoire) (1916-1949).
Doyen de la Faculté des Sciences de l’université de Genève (1929-1933).
Recteur de l’université de Genève (1940-1942)
Fondateur du musée d’Ethnographie de la Ville de Genève (1901).
Publications du savant :
Recherche d’anatomie comparative sur diverses séries de crânes anciens de la vallée du Rhône (Valais), thèse de doctorat
Les Races et l’Histoire, 1924
Rédacteur(s) de la notice : Louis David, Martine François
Fiche créée le 16/04/2010 - Dernière mise à jour le 02/03/2011