FOURIER Jean Baptiste Joseph
21 mars 1768 à Auxerre (Yonne) - 16 mai 1830 à Paris
Société(s)
membre élu en 1817 ; secrétaire perpétuel, 1822.
membre élu en 1826.
membre fondateur, 1821.
Membre non résidant en 1807.

Biographie :
Haut fonctionnaire.

Élève de l'Ecole nationale supérieure, mathématicien et physicien français, connu pour ses travaux sur la décomposition de fonctions périodiques en séries trigonométriques convergentes appelées séries de Fourier et leur application au problème de la propagation de la chaleur.
En 1798, il prend part à la campagne d'Égypte. Il occupe un haut poste de diplomate et devient secrétaire de l'Institut d'Égypte. À son retour en France en 1802, Napoléon le nomme préfet de l'Isère.
Il est élu membre étranger à la Royal Society le 11 décembre 1823.
Sources biographiques :
Son éloge a été prononcé par François Arago, de l'Académie des sciences, et par Victor Cousin, de l'Académie française.
Publications du savant :
Théorie analytique de la chaleur, 1822
« Mémoire sur la température du globe terrestre et des espaces planétaires », dans Mémoires de l'Académie royale des sciences de l'Institut de France, 1827.
« Remarques générales sur l'application du principe de l'analyse algébrique aux équations transcendantes », dans Mémoires de l'Académie des sciences de l'Institut de France, 1827.
Œuvres de Fourier, publiées par les soins de Gaston Darboux, 1888-1890.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Christiane Demeulenaere-Douyère
Fiche créée le 07/01/2011 - Dernière mise à jour le 02/01/2014