HURAULT Jean-Marcel
30 août 1917 à Vincennes (Val-de-Marne) - 6 septembre 2005 à Vincennes (Val-de-Marne)
Société(s)
membre, section de géographie

Biographie :
Ingénieur géographe.

Ingénieur géographe en chef à l'Institut géographique national (IGN), fondé par son père, le général Louis Hurault.
Il a marqué la géographie tropicale par la diversité de ses recherches et l'originalité de sa démarche. Le Cameroun et la Guyane française constituaient ses espaces de prédilection.

Jean-Marc Hurault s'est particulièrement investi dans le destin des Amérindiens de Guyane française, à une époque où les pouvoirs publics les considéraient comme condamnés.
En 1946, Jean Hurault est envoyé de la France avec la mission de terminer la carte encore inachevée de la Guyane et de dessiner la frontière avec le Brésil.
Il délimitera entre 1948 et 1965 la frontière sud Guyane-Brésil dans le bassin du Maroni.

Il réalise six missions au Cameroun entre 1965 et 1970, lors de la préparation de sa Thèse de géographie.

membre correspondant de la 2e section de l'Académie des sciences d'outre-mer en 1968.
Sources biographiques :
Académie des sciences d'outre-mer.
Publications du savant :
Africains de Guyane. La vie matérielle et l'art des noirs réfugiés de Guyane., 1970
Francais et indiens en Guyane, 1604-1972. Cayenne : Ed. Presse diffusion, 1989
La vie matérielle des noirs réfugiés Bonis et des indiens Wayana du Haut Maroni. Agriculture, économie et habitat, 1965
Les noirs réfugiés, 1961
Africains de Guyane, , 1989
Les Indiens Oayana, 1961
Les Indiens du littoral de la Guyane Française, 1963
Montagnes mythiques: les Tumuc-Humac, 2000
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 10/02/2011 - Dernière mise à jour le 26/07/2016
© copyright CTHS-La France savante.