HAMPATE BÄ Amadou
1901 ? à Bandiagara (Mali) () - 15 mai 1991 à Abidjan ()
Société(s)

Biographie :
En 1921, il refuse d’entrer à l’École normale de Gorée. À titre de punition, le gouverneur l’affecte à Ouagadougou, en qualité d’« écrivain temporaire à titre essentiellement précaire et révocable ». De 1922 à 1932, il occupe plusieurs postes dans l’administration coloniale en Haute-Volta
En 1942, il est affecté à l’Institut français d'Afrique noire (IFAN) de Dakar et il effectue des études ethnologiques etrecueille des traditions orales.
En 1951, il obtient une bourse de l’UNESCO et vient à Paris. En 1960, à l’indépendance du Mali, il fonde l’Institut des sciences humaines à Bamako et représente son pays à la Conférence générale de l’UNESCO. , il est élu membre du Conseil exécutif de l’UNESCO.
A patir de 1970 il va en Côte d'Ivoire et se consare à l'écriture et au classement de ses archives.
Publications du savant :
L'Empire peul du Macina, 1955
Vie et enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara, 1957
Kaïdara, récit initiatique peul, 1969
Njeddo Dewal mère de la calamité, 1985
Ce que vaut la poussière, 1987
Amkoullel l’enfant peul, 1991
Oui mon commandant !, 1994
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 15/02/2011 - Dernière mise à jour le 15/02/2011