ODINOT Paul Max
7 octobre 1884 à Remiremont (Vosges) - 20 avril 1958 à Féz (Maroc)
Société(s)
membre correspondant 1956-1958.

Biographie :
Militaire français, historien, romancier

Fils de Nicolas Ernest Odinot, professeur au collège de Remiremont.
officier des Affaires indigènes au Maroc (1918-1930).

Ecole spéciale militaire 1905-1906; sous-lieutenant au 44e régiment d'infanterie; lieutenant au 141 régiment d'infanterie, affaires indigènes; h. c. service des renseignements du Maroc 1912,
capitaine du 44e régiment d'infanterie (h. c.)au service des renseignements de Moulay-Bou-Azza; remis à la disposition de son arme 1916; à nouveau au service des renseignements du Maroc.

Participe aux combats de Dar El Hadjami (1er mai 1914); combat du Djebel Messaoud (1er juin 1915); attaque du camp d'El Kelati (5 juin 1915); combat du Djebel Ajouj (25-26 juin 1915); combat d'El Hasdour (29 juin).
Combat contre l'Allemagne en france (oût 1916)
Pendant la Grande guerre, intoxiqué par les gaz le 9 septembre 1917 à la cote 344 commune de Beaumont (Meuse).
Au sein de l’aventure coloniale, sous l’égide de Lyautey, il vécut avec ce pays une relation de grande proximité. Il avait épousé une marocaine Khadidja ent Salah dont il a eu un fils René odinot.

Chevalier de la Légion d'honneur, croix de Guerre, médaille coloniale; officier du Ouissam alaouite.
Sources biographiques :
Dossier de la Légion d'honneur
Publications du savant :
Monde marocain, 1926
Le Caïd Abdallah, 1923
La Première Communion d’Abd el-Kader, 1927
Géranium, ou la vie d’une femme marocaine, 1930
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Bruno Delmas
Fiche créée le 20/02/2011 - Dernière mise à jour le 07/05/2015