MALLERET Louis dit André Gaudel
1901 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) - 1970 à Louveciennes ()
Société(s)

Biographie :
Il fait ses études à l'École normale supérieure de Saint-Cloud, professeur à Saïgon.
Bibliothécaire à la Société des études indochinoises de 1930 à 1942, Conservateur du musée Blanchard de la Brosse (musée d'histoire du Vietnam) en 1935. Correspondant de l'Ecole française d’Extrême Orient (Efeo) en 1936 dont il devient membre permanent en 1943.
Directeur de l’Ecole française d’Extrême-Orient de 1949 à 1956.
La plus importante de ses découvertes reste celle du site d'Oc Eo, port de l'ancien Funan. Outre l’archéologie, Louis Malleret a laissé des textes importants sur les idéologies et la présence des Européens depuis le xviie siècle en Indochine.
Publications du savant :
L'exotisme indochinois dans la littérature française depuis 1860, , 1934
Charles Lemire ou la foi coloniale Arts de la famille chinoise, 1938
Une tentative ignorée d'établissement français en Indochine au XVIIIe siècle : les vues de l'amiral Destaing, 1941
L'Indochine française en face du Japon, 1947
Un manuscrit inédit de Pierre Poivre : les Mémoires d'un voyageur, texte reconstitué et annoté, 1968
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 22/02/2011 - Dernière mise à jour le 24/10/2011