LANDEROUIN Moïse
8 juillet 1867 à Pouillé (Loir-et-Cher) - 30 octobre 1962 à Saint-Romain-sur-Cher (Loir-et-Cher)
Société(s)
membre correspondant (première section)1922-1962

Biographie :
administrateur colonial.

Etudes à l'Ecole normale de Blois, en 1886, il entame sa carrière professionnelle comme instituteur-adjoint à Saint-Romain-sur-Cher de 1886 à 1887, puis est affecté à l'École normale de Tunis où il exerce successivement les fonctions de Professeur de français, chargé de classe à l'école annexe de l'École normale, puis surveillant général de l'École normale de Tunis.

Affecté au poste de Directeur de l'école franco-arabe de Tébourba, il remplit également les fonctions de receveur des postes et télégraphes avant d'être de nouveau en poste à Tunis.

Titulaire du brevet d'arabe littéraire et reçu brillamment aux examens d'interprète militaire, il est mis à la disposition du Capitaine Marchand et prend part à la mission Congo-Nil, de l'Atlantique à la Mer Rouge entre 1896 à 1899.

Dès son retour en France, il est affecté à l'armée tunisienne avant d'être désigné pour le territoire militaire de Zinder pour participer aux opérations chez les Touaregs.De 1906 à 1909, participe à la Mission Tilho Niger-Tchad.

Nommé tour à tour administrateur des colonies puis inspecteur des affaires administratives au Tchad en 1912, il termine sa carrière en 1925 au Gabon, avec le grade d'administrateur en chef de 1ère classe et la cravate de Commandeur de la Légion d'honneur.

Enfin, Moïse Landérouin est élu membre correspondant de la 1ère section de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

Sources biographiques :
Académie des sciences d'outre-mer
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Bruno Delmas
Fiche créée le 02/03/2011 - Dernière mise à jour le 07/05/2015