COMBES Émile, Justin, Louis
6 septembre 1835 à Roquecourbe (Tarn) - 25 mai 1921 à Pons (Charente-Maritime)
Société(s)

Biographie :
médecin, homme politique.

Commence ses étdues au petit séminaire de Castres puis à l'école des Carmes et au grand séminaire d'Albi. Docteur ès lettres, il perd la foi et entreprend des études de médecine. Il s'installe dans la petite ville de Pons (Charente-Maritime), dont il devient maire en 1876, puis est élu sénateur de la Charente-Inférieure en 1885 et devient Président de "La Gauche Démocratique".
Il entre au ministère de l'Instruction publique en 1895. En 1902, il est désigné président du Conseil, où il mène une politique anticléricale qui mène à la loi de séparation des Églises et de l'État. Il est forcé de démissionner à cause de l'affaire des fiches. Président du Parti Radical en 1911-1912, ministre d'État dans le gouvernement d'Union nationale en 1915, il reste maire de Pons, où un monument lui a été dédié, jusqu'en 1919, et sénateur jusqu'à sa mort en 1921.
Sources biographiques :
G. Merle, Émile Combes, Fayard, 1995.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 09/03/2011 - Dernière mise à jour le 08/07/2013