ESTEVE Pierre
1720 à Montpellier (Hérault) - 179.
Société(s)

Biographie :
Polygraphe, scientifique.
Pierre Estève se fait d’abord connaître par des mémoires de mathématiques (sur les suites et les séries) et d’astronomie (sur les éclipses), qu’il présente à la Société Royale des Sciences. Il prend ensuite connaissance des progrès de l’acoustique expérimentale et, en 1750, il publie ses premières réflexions sur les rapports entre l’harmonie et la mélodie.
En 1752, la Nouvelle découverte du principe de l’harmonie permet ainsi à Pierre Estève de développer une interprétation originale des thèses communément admises, sur le fondement physique de la classification des intervalles sonores. Il entreprend de définir l’agrément que procurent les consonances par la seule action physique des sons sur l’organe et, ainsi, d’expliquer le sentiment esthétique par le plaisir des sens.
Publications du savant :
L'esprit des beaux-arts, 1753
Examen d'une brochure qui a pour titre : "Caroli Leroy,... de Aquarum mineralium natura et usu, 1758
Histoire générale et particulière de l'astronomie, 1755
Lettre a un ami , sur l'Exposition des Tableaux faite dans le grand Sallon du Louvre, le 25. Août 1753, 1753-54
Nouvelle découverte du principe de l'harmonie avec un examen de ce que M. Rameau a publié sous le titre de "Démonstration de ce principe", 1752
Origine de l'univers, expliquée par un principe de la matiére? 1748
La Toilette du philosophe, ou Ziri et Ziria, 1751
Traité de diction, 1751
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 15/04/2011 - Dernière mise à jour le 15/04/2011