BARTH Jean-Baptiste, Philippe
24 septembre 1806 à Sarreguemines (Moselle) - 30 novembre 1877 à Paris
Société(s)
Section d’anatomie pathologique, 18 juillet 1854. Président pour 1872
membre, le 21 mai 1835 — Titulaire en 1841 — Honoraire en 1867

Biographie :
Docteur en médecine, Externe en médecine en 1830 — Interne en 1832 (Prolongé pour 1836 et 1837)
Thèse de doctorat : Des rétrécissements et des oblitérations spontanées de l’aorte (1837)
Conservateur adjoint du Musée Dupuytren (1835-1840)
Agrégé en 1838. Thèse d’agrégation en médecine : Peut-on admettre des hémorragies essentielles? (4 juillet 1838)
Assistant de Pierre Charles Alexandre Louis à l'hôpital de la Pitié. Professeur à la Faculté de Médecine de Paris (Suppléant de Cruveillier à la chaire d’anatomie pathologique, 1860)
Chef de clinique médicale en 1837
Médecin du Bureau central en 1840 — Médecin des hôpitaux en 1846.

Lieu d’exercice : Paris (108 rue de Richelieu ; 46 rue de Lille)
Publications du savant :
Académie impériale de médecine. Sur la Théorie des mouvements et des bruits du coeur, discours prononcé par M. Barth. (Séance du 21 juin 1864.)
De la Rupture spontanée du coeur, 1871
Discours prononcé aux funérailles de M. Louis, par M. Barth, président de l'Académie de médecine, 1872
Discussion sur la thoracocentèse, 1866
Recherches sur la dilatation des bronches, 1856
Traité pratique d'auscultation : suivi d'un précis de percussion, 1844
Leçons sur le choléra faites à l'Hôtel-Dieu de Paris les 11, 14 et 16 novembre 1865, 1866
Rédacteur(s) de la notice : Vincent Delmas, Martine François
Fiche créée le 15/06/2011 - Dernière mise à jour le 15/06/2011