LABORDE Jean-Baptiste Vincent
4 décembre 1830 à Buzet (Lot-et-Garonne) - 5 avril 1903 à Paris
Société(s)
Section d’anatomie et de physiologie, 12 juillet 1887
membre le 14 mars 1862 — Titulaire en 1870 — Honoraire en 1873
membre à vie, 1876

Biographie :
Docteur en médecine. Externe en médecine vers 1857 — Interne en 1859
Thèse de doctorat : De la paralysie (dite essentielle) de l’enfance, des déformations qui en sont la
suite et des moyens d’y remédier
(1864)
Thèses d’agrégation en médecine :Physiologie pathologique de l’ictère (1869), De la malignitédans les maladies (1872)
Chef de travaux de physiologie à la faculté de médecine de Paris

Lieu d’exercice : Neuilly (Seine)
Il a inauguré de nombreuses expériences de physiologie pure (coeur, respiration, localisations cérébrales et bulbaires, réflexes, température, etc.),
Publications du savant :
Physiologie expérimentale appliquée à la toxicologie et à la médecine légale (, 1877
Des aconits et de l’aconitine, 1887
le Colchique et la Colchicine, 1887
De l’intoxication par le carbone , 1889
Traitement physiologique de la mort, 1891
Principes et essai d’une classificalion physiologique et thérapeutiqu, 1895
Rédacteur(s) de la notice : Vincent Delmas, Martine François
Fiche créée le 05/07/2011 - Dernière mise à jour le 01/02/2012