BOILEAU Louis Charles
26 octobre 1837 à Paris - 17 septembre 1914 à Bordeaux (Gironde)
Société(s)

Biographie :
Architecte.
Il suivit à partir de 1860 l'enseignement de l’Ecole des beaux-arts et fut élève de son père, l’architecte Louis Auguste Boileau.
Il a ensuite été sous-inspecteur des travaux de la Ville de Paris, et fut l’un des collaborateurs de la revue L’Architecture lancée en 1888.
On cite de lui plusieurs châteaux et hôtels. A Paris, il a été l’architecte du grand magasin Le Bon marché (1869), de l’hôtel Lutetia (1910) et du Monument à Gambetta (1888, avec le sculpteur Jean-Paul Aubé), qui marquait l’entrée de la cour Napoléon du Louvre jusqu’aux années 1980.
Chevalier de la Légion d’honneur en 1888.
Sources biographiques :
Émile Bellier de la Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours, Paris, Renouard, 1882-1885
Gustave Vapereau (dir.), Dictionnaire universel des contemporains, 6e édition, Paris, Hachette, 1893
« Nécrologie », L’Architecture, 1914, p. 331
Publications du savant :
Monument Gambetta. Souscription et programme. Commentaire du projet Aubé-Boileau et monographie, Paris, A. Daly fils, 1890
Honoraires des architectes, tarif complet et raisonné, avec un commentaire explicatif des usages et des solutions qui en dérivent pour tous les cas de la pratique moderne, Paris, G. Delarue, 1895
Auteur de plusieurs articles et chroniques dans la revue L’Architecture entre 1888 et 1914.
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori
Fiche créée le 07/07/2011 - Dernière mise à jour le 08/12/2011