LARCHER Pierre Henri dit abbé Bazin
17 octobre 1726 à Dijon () - 22 décembre 1812
Société(s)
Membre de la Classe de Littérature et Beaux-Arts (section des Langues anciennes), 1796-1803
Membre de la Classe d'histoire et de Littérature ancienne, 1803-1812

Biographie :
Helléniste, archéologue. Professeur de littérature grecque, sa traduction anonyme de Histoire des amours de Chéréas et de Callirhoë de Chariton en 1763 le fit reconnaître comme un excellent helléniste, et il est élu l'année suivante à l'Académie des Sciences de Dijon. Un pamphlet dirigé contre la Philosophie de l'histoire de Voltaire suscita en 1767 un intérêt considérable : c'est aujourd'hui à ce titre surtout qu'il est connu, car Voltaire ne lui épargna pas ses moqueries, le décrivant en « mazarinier ridicule ». L'attaque était injuste, car s'il se soumet au parti dévôt après 1802, expurgeant les notes audacieuses de son Hérodote, Larcher est encore à cette date un philosophe, ami de d'Holbach. En 1778, il fut élu membre de l'Académie royale des inscriptions et belles lettres.
Sources biographiques :
- Jean François Boissonade, Notice sur la vie et les ecrits de P. L., 1813.
- L.-F. - Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne Académie des inscriptions et belles lettres, Paris, 1864, Gallica, Bibliothèque nationale de France, p. 90, 108, 109, 123, 227, 234, 247, 309, 334, 390, 397, 404.
Publications du savant :
Essai sur la chronologie d'Hérodote et du canon chronologique, sd
Électre d'Euripide, tragédie, 1750
Histoire de Martinus Scriblérus, de ses ouvrages & de ses découvertes, 1755
Mémoire sur Vénus, auquel l'Académie royale des Inscriptions & Belles-lettres a adjugé le prix de la Saint Martin 1775, 1785
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Marjorie Jung
Fiche créée le 21/07/2011 - Dernière mise à jour le 16/08/2013