REY Auguste Cyrille
Biographie :
Avocat .

Élève de l’École polytechnique (1857-1859) et l’École d’État-major, il ne poursuit pas dans la carrière militaire, mais fait des études de droit et devient avocat.
Maire de Saint-Prix (Val-d’Oise) de 1884 à 1893, "excellent humaniste et très fin lettré, poète même, à ses heures, et très amoureux de l'histoire et de l'érudition", il consacre plusieurs travaux à l’histoire de sa commune.
Beau-père de Bernard Haussoullier, helléniste et membre de l'Institut.
Adresse : 8 rue Sainte-Cécile, Paris (1914).
Sources biographiques :
Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile de France, année 1916, p. 18-19.
Notice de Gérard Ducoeur, 2010, en ligne sur le site de "Valmontmorency", l’Association pour la promotion de l’histoire et du patrimoine de la Vallée de Montmorency (rubrique « Les historiens »).
Dépouillement :
Ruth Fiori, dépouillement du bulletin de la Société des Amis des monuments parisiens en vue d'une thèse d'histoire de l'art (Université de Paris I, 2009)
Publications du savant :
Notes sur mon village, Paris : H. Champion, 1881-1912.
Les Cahiers de Saint-Prix et de la subdélégation d’Enghien en 1789, Paris : H. Champion, 1892.
Théorie du budget communal, suivie de La critique du projet de loi présenté par M. L. Barthou sur l'organisation communale, Paris : A. Pedone, 1897.
Journal et impressions du maire et du curé de Saint-Prix pendant la Guerre [de 1870-1871, Paris : Champion, 1899.
Le château de la Chevrette et Mme d'Épinay, Paris : Plon-Nourrit et Cie, 1904.
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori, Christiane Demeulenaere-Douyère
Fiche créée le 12/08/2011 - Dernière mise à jour le 24/02/2014