GILBERT Émile Jacques
3 septembre 1793 à Paris - 25 octobre 1874 à Paris
Société(s)
membre (élu en 1853)

Biographie :
Architecte.
Il étudia à l’Ecole polytechnique (1811) et à l’Ecole des beaux-arts (promotion de 1813) comme élève de Vignon.
A son retour d’Italie, il fut nommé sous-inspecteur des travaux de l’arc de Triomphe de l’Etoile. Il reçut en 1833 la fonction d’architecte de l’hospice de Charenton, qu’il construisit de 1838 à 1845, puis fut chargé d’autres commandes officielles à Paris : construction de la prison de Mazas avec l’architecte Lecointe (1842-1850), de la nouvelle préfecture de police (1855 -1869), reconstruction de l’Hôtel-Dieu (1858-1860).
Devenu en 1860 architecte en chef de la première division des travaux de la Préfecture de la Seine, il conserva cette fonction jusqu’en 1869 et construisit dans ce cadre la nouvelle morgue de Paris (1861-1863) au chevet de la cathédrale Notre-Dame et le dépôt de mendicité de Villers-Coterets.
Membre et Inspecteur général du Conseil des bâtiments civils en 1863.
Officier de la Légion d’honneur en 1860.
Sources biographiques :
Académie d’architecture, dépouillement du bulletin de la Société centrale des architectes.
Archives nationales, dossier de l'Ordre de la Légion d'honneur, base “Léonore” du ministère de la Culture et de la Communication
Charles Bauchal, Nouveau dictionnaire biographique et critique des architectes français, Paris, Librairie générale de l’architecture et des travaux publics, 1887
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori
Fiche créée le 24/10/2011 - Dernière mise à jour le 27/10/2011