DECAZES Elie
28 septembre 1780 à Saint-Martin-de-Laye () - 24 octobre 1860 à Paris
Société(s)
membre associé de la Société centrale et royale d'agriculture
membre d'honneur, associé, 1816
membre, président (1833)

Signature :
Biographie :
Elève de l'École militaire de Vendôme. il entame des études de droit et devint juge au tribunal civil de la Seine. Il est nommé ensuite conseiller de Louis Bonaparte en 1807, et devient avocat-conseil à la cour de l’appel de Paris en 1811.
Il devient le favori de Louis XVIII,
élu député de la Seine en août 1815, Decazes devient, grâce à l’appui du Roi, le chef de la majorité et le ministre de l’intérieur jusqu’en novembre 1819. À 38 ans, il devient ainsi le plus jeune président du conseil que la France ait connu.
Rappelésous le ministère Villèle en décembre 1821 il prend place à la Chambre des pairs, Il fut nommé en 1834 grand référendaire de la Chambre des pairs. .Indépendamment de son rôle politique, Decazes signala son administration par des mesures favorables aux arts, à l’agriculture et à l’industrie : il rétablit en 1819 l’exposition quinquennale des produits de l’industrie. En 1826, il fonde avec sa fortune personnelle une société pour développer le charbon et le fer dans l’Aveyron. La ville qui abritait les ouvriers prit le nom de Decazeville en 1829.

Haut dignitaire de la franc-maçonnerie française, il fut « Grand Commandeur » du Suprême Conseil de France du 22 mai 1838 à sa mort.
grand-croix de la Légion d'honneur le 21 octobre 1841
Sources biographiques :
Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains,, 1858
« Decazes (Élie, duc) » , dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,, 1889
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 25/10/2011 - Dernière mise à jour le 28/10/2011