BROSSES Charles de
1709 à Dijon (Côte-d'Or) - 1777 à Dijon (Côte-d'Or)
Société(s)
Membre associé libre, 1746-1777

Biographie :
Premier président au Parlement de Bourgogne, Comte de Tournay, baron de Montfalcon, seigneur de Pregny, de Chambezy, de Vezins et de Prevessin, dit "le président de Brosses", est un magistrat, historien, linguiste et écrivain français. Il réédita Salluste, reconstitua l'Histoire de la République romaine dans le cours du VIIe siècle (1777), s'intéressa aux origines du langage et aux coutumes exotiques. Sa curiosité d'esthète et d'épicurien anime ses Lettres familières écrites d'Italie en 1739 et 1740 (publiées pour la première fois en 1799), l'un des guides sentimentaux et esthétiques de Stendhal. Charles De Brosses fut reçu associé libre à l’Académie royale des inscriptions et belles-lettres en 1746. Il fit également partie de l’Académie de Dijon. Des démêlés qu’il eut avec Voltaire l’empêchèrent d’entrer à l’Académie française.

Sources biographiques :
- L.-F. - Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne Académie des inscriptions et belles lettres, Paris, 1864, Gallica, Bibliothèque nationale de France, p. 97, 98, 106, 132, 133, 134, 152, 219, 286, 292, 311.
- Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, 2 volumes.
Publications du savant :
- Du culte des dieux fétiches, 1760.
- Traité de la formation mécanique des langues, 1765.
- Lettres d'Italie,1799.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Marjorie Jung
Fiche créée le 12/04/2007 - Dernière mise à jour le 31/08/2013