VINCENS-SAINT-LAURENT Jacques
9 janvier 1758 à Nimes (Gard) - 6 mai 1825 à Paris
Société(s)
membre associé ordinaire le 16 décembre 1818
Membre correspondant, 1816-1825
Membre de l'Institut national, membre correspondant de la classe d'Histoire et de littérature ancienne, 1807-1816

Biographie :
Il entra,après des études en Suisse, en 1778, comme cadet-gentilhomme, au régiment de Barrois-infanterie. Lieutenant en 1780, il quitta peu après le service pour se marier, et se livra .avec ardeur à la vie agricole. .
Il se mêla au mouvement fédéraliste du Midi, fut mis hors la loi, et put se réfugier en Suisse. Il passa ensuite deux années à Gênes auprès d'un de ses frères; de retour en France, il fut appelé par le gouvernement consulaire aux fonctions de conseiller de préfecture du Gard. se livra à de curieux essais agricoles sur la culture du coton dans le Gard, sur la culture du ricin on grand, sur l'éducation des vers à soie, et publia sur cette industrie plusieurs mémoires intéressants. Elu, le 7 mai 1815, représentant du grand collège du Gard à la Chambre des Cent-Jours, par 61 voix sur 73 votants, il borna sa carrière politique à la courte session de cette législature
Publications du savant :
Épître d'un journaliste à l'Empereur, 1805
Manuel historique du système politique des états de l'Europe et de leurs colonies depuis la découverte des deux Indes, 1841
Topographie de la ville de Nismes et de sa banlieue, 1802
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 04/12/2011 - Dernière mise à jour le 04/12/2011