RENAUDOT Eusèbe
20 juillet 1646 à Paris - 1er septembre 1720 à Paris
Société(s)
Membre, 1688-1720

Biographie :
Homme d'Église, théologien et orientaliste français. Petit fils du célèbre gazetier Théophraste Renaudot.
Il est ordonné prêtre après un bref passage chez les oratoriens, il apprend l'arabe, le copte et le syriaque en vue d'étudier l'histoire des Églises d'Orient.
Il lègue à sa mort sa bibliothèque de 9 000 volumes à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Il est élu membre de l'Académie française en 1688 et en 1691 de l'Académie des inscriptions et belles lettres ; il est également membre de l'Accademia della Crusca de Florence.
Sources biographiques :
- L.-F. - Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne Académie des inscriptions et belles lettres, Paris, 1864, Gallica, Bibliothèque nationale de France, p. 69.
Publications du savant :
Défense de « La Perpétuité de la foi » [d'Antoine Arnauld] contre les calomnies et faussetés du livre intitulé : « Monuments authentiques de la religion des grecs, 1709
Défense de l'« Histoire des patriarches d'Alexandrie » et de la « Collection des liturgies orientales » contre un écrit intitulé « Défense de la mémoire de feu M. Ludolf , 1717
Papiers du savant :
Lieu(x) de conservation des manuscrits : Ses manuscrits inédits sont conservés à la Bibliothèque nationale.
Rédacteur(s) de la notice : Martine François, Marjorie Jung
Fiche créée le 15/01/2012 - Dernière mise à jour le 28/08/2013