SEGRETAIN , Pierre Théophile
1798 à Niort () - 1864
Société(s)

Biographie :
Architecte.
Après une année à l’Ecole Polythechnique, il devint architecte du département des Deux-Sèvres en 1824 et architecte des Monuments historiques.
Il fut particulièrement actif à Niort, où il érigea l’hôtel de préfecture (1818-1822), le palais de justice et la prison, reconstruisit ou restaura les églises Saint-André, Saint-Hilaire et celle du Carmel.
À ces édifices niortais s’ajoutent le tribunal de Melle, la restauration de nombreuses églises du Poitou et la construction d’églises dans les Deux-Sèvres, des maisons particulières et des travaux privés.
Sources biographiques :
Académie d’architecture, dépouillement du bulletin de la Société centrale des architectes.
Émile Bellier de la Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours, Paris, Renouard, 1882-1885
Charles Bauchal, Nouveau dictionnaire biographique et critique des architectes français, Paris, Librairie générale de l’architecture et des travaux publics, 1887
Chantal Gallais, A corps perdu. Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864), Geste, La Crèche, 2010
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori
Fiche créée le 18/04/2012 - Dernière mise à jour le 22/04/2012