DESTORS Denis
26 octobre 1816 à Gonesse (Val-d'Oise) - 29 mai 1882 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Société(s)

Biographie :
Architecte.
Elève de Huvé à l’Ecole des beaux-arts (admis en 1836), il devint dessinateur puis sous-inspecteur attaché aux travaux de l’église abbatiale de Saint-Denis (actuelle basilique).
Il a édifié un grand nombre d’hôtels particuliers à Paris, notamment : pour la vicomtesse de Chazelles rue Faber, la comtesse de Castries rue des Saints-Pères, de M. Sabatier et Madame Haussier / Hausslauer avenue Hoche, de la comtesse de Bussière rue Beaujon, l’hôtel du 61, rue de Monceau pour le comte de Abraham Behor Camondo. Il réaménagea également l’hôtel du 63, rue de Monceau pour le comte Nissim de Camondo en 1871 (pour cet hôtel, détruit en 1910, il reçut une médaille de la Société centrale des Architectes).
Il éleva aussi les châteaux de Bussière (Alsace), de Neverlée (Loiret), Bertin (Seine-et-Oise), de la comtesse d’Andigné (Ardèche), de Pimodan et de Dampierre (Landes), du comte d’Heussel et du comte de Champeaux (Aisne), du marquis de Nettancourt (Meuse).
Sources biographiques :
Académie d’architecture, dépouillement du bulletin de la Société centrale des architectes.
Charles Bauchal, Nouveau dictionnaire biographique et critique des architectes français, Paris, Librairie générale de l’architecture et des travaux publics, 1887
Edmond Delaire et alii, Les architectes élèves de l’École des beaux-arts, 1793-1907, Paris, librairie de La Construction moderne, 1907
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori
Fiche créée le 20/04/2012 - Dernière mise à jour le 21/04/2012