FROMAGEAU Jean Eugène
30 mars 1822 à Saumur (Maine-et-Loire) - 1897
Société(s)

Biographie :
Architecte.
Élève de Constant-Dufeux à l’Ecole des beaux-arts (entré en 1842), il devint en 1855 architecte diocésain d’Alger et occupa ce poste jusqu’en 1870.
Ses réalisations principales furent à Alger le grand séminaire de Kouba (1860), le petit séminaire de Saint-Eugène, l'agrandissement de la cathédrale Notre-Dame d'Afrique, la restauration de l’église de Parnez, ainsi que des constructions particulières.
A Paris, il a habité au 34, rue Vaneau (7e).
Sources biographiques :
Académie d’architecture, dépouillement du bulletin de la Société centrale des architectes.
Émile Bellier de la Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours, Paris, Renouard, 1882-1885
Edmond Delaire et alii, Les architectes élèves de l’École des beaux-arts, 1793-1907, Paris, librairie de La Construction moderne, 1907
Jean-Michel Leniaud, “Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle”, 2003, éditions en ligne de l’Ecole des chartes
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori
Fiche créée le 23/04/2012 - Dernière mise à jour le 30/04/2012