JOULET Jean Théodore
23 mai 1832 à Melun (Seine-et-Marne) -
Société(s)

Biographie :
Architecte.
Après avoir été élève de l’École des beaux-arts (admis en 1851), il devient attaché aux édifices diocésains d’Alger en 1856, passe en 1857 au service des bâtiments civils (il travaille sur les églises d’Afrique et sur les projets de bâtiments des douanes), entre en 1859 au service des bâtiments communaux d’Alger
Après un premier retour en France en 1860, il s’installe en 1861.
Parmi ses réalisations, on compte des constructions pour l’Exposition universelle de 1855 à Paris, la restauration de la cathédrale d’Alger, la construction du séminaire et de l’église de Couba, la restauration du théâtre d’Alger, du grand-escalier et les plans de la rue du Rempart (Alger), Le théâtre de New-Royalty à Londres (1860), des écoles à Paris, des hôtels et des maisons de rapport, dont l’hôtel du Consul de la République d’Argentine, un château en Poméranie.
Sources biographiques :
Académie d’architecture, dépouillement du bulletin de la Société centrale des architectes (SCA)
Ernest Glaeser (dir.), Biographie nationale des contemporains, Paris, Glaeser, 1878
Edmond Delaire et alii, Les architectes élèves de l’École des beaux-arts, 1793-1907, Paris, librairie de La Construction moderne, 1907
Rédacteur(s) de la notice : Ruth Fiori
Fiche créée le 24/04/2012 - Dernière mise à jour le 30/04/2012