LAPORTE-BISQUIT Jean Antoine Maurice
4 novembre 1842 à Limoges (Haute-Vienne) - 8 août 1908 à Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Maritime)
Société(s)

Biographie :
Fils de Georges Alfred Laporte, négociant, et de Jeanne Clarice Henriette Millet.
Licencié en droit en 1864, entre à cette date dans la maison Bisquit, l'une des plus importantes et anciennes maisons d'eau-de-vie de Jarnac dirigée par Adrien Dubouché dont il épousera la fille Solange. En 1889, il devient chef de la maison Bisquit-Dubouché.
Conseiller municipal de Jarnac en 1875, adjoint au maire de Jarnac puis maire de Jarnac en 1889.Conseiller d'arrondissement, administrateur de l'École nationale des arts décoratifs de Limoges, membre du jury et président de la section des alcools à l'Exposition universelle de 1889. Vice-président du conseil d'arrondissement de Cognac, il est élu le 7 janvier 1894 sénateur de la Charente dans les rangs de la gauche républicaine. Il le reste jusqu'en 1903.
Chevalier de la Légion d'honneur par décret du 29 octobre 1889 du ministre du Commerce ; officier de l'instruction publique.
Un jugement du tribunal civil de Limoges du 10 novembre 1883 l'autorise à porter le nom de Laporte-Bisquit.
Membre de la Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis de 1887 à 1894.
Sources biographiques :
Base LEONORE des Archives nationales

Publications du savant :
Bulletin de la Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis, 1895, p. 10.
Dictionnaire des parlementaires français.
Numéro du 15 novembre 1884 de la Revue illustrée des Deux Charentes.
Rédacteur(s) de la notice : Pascal Even
Fiche créée le 28/04/2012 - Dernière mise à jour le 08/04/2013