CIRBIED Jacques Chahan de
1772 à Édesse () - 1837
Société(s)
membre résidant (1815-1837)

Biographie :
prêtre.

Il semble que c'est en Italie que Bonaparte ait rencontré Jacques Chahan de Cirbied, prêtre arménien né à Édesse en 1772 et qui avait séjourné à Rome, à Florence et à Gênes, depuis 1789. Ses cours d'arménien furent officiellement annoncés dès le 11 décembre 1798 et commencèrent effectivement en 1799. Malheureusement Cirbied savait mal le français et dut provisoirement s'interrompre en 1801 pour ne reprendre son activité qu'en 1811 ; il contribua néanmoins à la formation de plusieurs élèves, notamment P.E. Vaillant de Florival qui lui succéda en 1827, M. Bellaud, auteur en 1812 d'un Essai sur la Langue arménienne, et l'orientaliste Saint-Martin.
Sa titularisation comme professeur à la Bibliothèque impériale par un décret de 1812, daté de Moscou, eut un grand retentissement dans l'ensemble de la diaspora arménienne.

Frédéric Macler, Chahan de Cirbied
Frédéric Macler, Notes de Chahan de Cirbied sur les Arméniens d'Amsterdam et de Livourne
Publications du savant :
Recherches curieuses sur l'histoire ancienne de l'Asie puisées dans les manuscrits orientaux de la Bibliothèque impériale, 1806
Histoire des croisades, de Matthieu d'Edesse, trad 1811
Tableau général de l'Arménie., 1813Avis aux Arméniens qui habitent les provinces méridionales de l'Empire russe sur la culture du coton herbacé, 1816
Histoire arménienne, 1818
Grammaire arménienne, 1823
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 24/04/2007 - Dernière mise à jour le 04/12/2012