CORDIER Jacques Sylvain
25 novembre 1846 à Moutonne (Jura) - 9 mai 1910, à Lyon (Rhône)
Société(s)
membre titulaire, 1876

Biographie :
médecin.

Dermatologue, vénérologue.
Interne des hôpitaux en 1869. Echappe à la mort en 1870, alors qu'il fait partie d'une ambulance où ses camarades sont massacrés par les Prussiens, près de Dijon. Docteur en médecine de Paris, en 1875. Chirurgien-major de l'Antiquaille en 1879, où il restera en fonction de 1882 à 1899. il fut l'un des premiers (1892) à affirmer la nature tuberculeuse du lupus, à traiter les bubons par la ponction et l'injection caustique.
son fils, Victor, Joseph, Edmond Cordier, fut profeseur de pathologie médicale.
Une rue de Lyon -Saint-Rambert, porte leur nom.
Publications du savant :
Etude sur le catarrhe de l'oreille moyenne dans le cours de la rougeole., 1875
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 02/11/2012 - Dernière mise à jour le 02/11/2012