BOFFINTON Jean-Baptiste Stanislas
Bordeaux à 27 août 1817 (Gironde) - Arcachon à 10 décembre 1899 (Gironde)
Société(s)

Biographie :
préfet et homme politique.

Commis voyageur en vins de Bordeaux, il est nommé sous-préfet de Jonzac le 12 juillet 1850, puis de Saintes le 13 mai 1852 et d'Alès le 31 octobre 1854. Préfet de la Charente-Inférieure le 26 novembre 1856, il est nommé préfet du Gard le 16 octobre 1865, puis des Basses-Pyrénées le 30 janvier 1869 et de la Dordogne le 28 novembre de la même année. Révoqué en septembre 1870, il est admis à la retraite le 27 septembre 1871.
Conseiller général de la Charente-Inférieure en 1872, il représente le canton de Saint-Genis où il possède une propriété. Il est élu le 11 mai 1873 à l'Assemblée nationale où il siège dans les rangs bonapartistes. Il devient sénateur le 28 janvier 1876 mais est battu en janvier 1886.
Chevalier de Légion d'honneur le 17 avril 1858, officier le 13 août 1863. Chevalier de 2e classe avec plaque de l'Ordre impérial de Saint-Stanislas de Russie, août 1857.
Sources biographiques :
Dictionnaire des parlementaires français.
Base LEONORE des Archives nationales.
Publications du savant :
- Discours prononcé par le préfet de la Charente-Inférieure lors de l'inauguration de la statue de M. le comte Regnaud de Saint-Jean d'Angély le 23 août 1863, La Rochelle, Typ. G. Mareschal, s. d., 7 p.
Papiers du savant :
Lieu(x) de conservation des manuscrits : BNF, Collection Léon de la Sicotière, F 590-593, correspondance de Stanislas Boffinton.
Rédacteur(s) de la notice : Pascal Even
Fiche créée le 25/11/2012 - Dernière mise à jour le 26/11/2012