PROST Camille
Musée des beaux-arts de Lons-le-Saunier, cliché du service archéologique de Lons-le-Saunier : portrait équestre par PINCHON, 1893 ou 1895
30 juin 1834 à Lons-le-Saunier (Jura) - 10 janvier 1901 à Cannes (Alpes-Maritimes)
Société(s)
membre résidant au chef-lieu puis président (1891-1900)

Signature :
Archives nationales, Base de données LEONORE
Biographie :
banquier.

Fils de négociant, il prend la suite de son père en 1870 et sa maison de banque, sise 14, rue Rouget de Lisle à Lons-le-Saunier, occupe une position assez forte pour qu'il soit nommé en 1868 censeur de la succursale de la Banque de France ouverte dans cette ville en 1863. Il est aussi le premier président de la Chambre de commerce à sa création (1885-1892 et 1899-1900). "Banquier de l'évêché" mais rallié à la République, il est également maire de Lons (1874-1884 et 1888-1900) et conseiller général du canton d'Orgelet (1880-1886). Ses mandats sont marqués par de nombreux travaux d'édilité et de modernisation du chef-lieu du Jura: réseaux techniques d'eau, d'éclairage et de téléphone, construction des abattoirs, réaménagement des places centrales, restauration du théâtre et aménagement d'un vaste parc public dessiné par Henri Michel.
Beau-frère des frères Lamy, entrepreneurs en lunetterie à Morez (Jura) sous la raison sociale Les fils d'Aimé Lamy ainsi que du général Florentin, il est le père de Maurice et Henri Prost (cf. fiches à ces noms).
Il est chevalier de la Légion d'honneur le 14 janvier 1879 au titre du ministère de l'Intérieur
Sources biographiques :
Annie GAY, Camille Prost, banquier et maire de Lons-le-Saunier entre 1871 et 1900, Travaux de la Société d'émulation du Jura 2012, p.333-342.
Max ROCHE et Michel VERNUS, Dictionnaire biographique du département du Jura, Lons-le-Saunier, Éd. Arts et littérature, p. 428.
Archives nationales, LH 2231/5
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 01/02/2013 - Dernière mise à jour le 01/01/2014