TROUILLOT Horace Denis Ferdinand
18 juin 1819 à Plainoiseau (Jura) - 12 novembre 1896 à Lons-le-Saunier (Jura)
Société(s)
membre correspondant (1891-96)

Signature :
Biographie :
Avocat puis magistrat.

Avoué (1846-53) puis avocat (1853-1875) à Lons-le-Saunier, il est bâtonnier de l'ordre des avocats à deux reprises. Exerçant ensuite les fonctions de juge (nomination du 10 juin 1876), il est nommé président du tribunal civil de Lons (13 janvier 1880) puis de celui de Dijon (23 septembre 1883) avant d'être conseiller à la cour d'appel de Dijon (6 septembre 1884)). Atteint par la limite d'âge, il termine sa carrière comme juge de paix à Paris (14e arrondissement) (31 octobre 1888) et meurt dans cette fonction.
En 1847, il est maître à la Loge "La Prudente Amitié" (Grand Orient de Lons)
Il est en 1870 adjoint au maire de Lons-le-Saunier, où il habite 11, rue du Jura.
A la fin de sa vie, quoiqu'éloigné du Jura, il est membre correspondant de la Société d'émulation du Jura.
Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le 25 août 1882 au titre du ministère de la Justice.
Il est l'oncle du député Georges Trouillot (cf. fiche à ce nom).
Sources biographiques :
Archives nationales, LH/2634/40
Archives privées, listes de le Loge de Lons
Jean-Claude Farcy, Anuaire rétrospectif de la magistrature XIXe-XXe siècles, en ligne
Max Roche et Michel Vernus, Dictionnaire biographique du département du Jura, Lons-le-Saunier, Éd. Arts et littérature, 1996, 522 p. Cf. p. 170.
Ressources en ligne
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 01/02/2013 - Dernière mise à jour le 03/05/2017
© copyright CTHS-La France savante.