BERLIER Gustave, comte
vers 1810 - après 1885
Société(s)
membre résidant dans le département (1886-1917)

Biographie :
Propriétaire
Fils de Théophile comté Berlier, comte du Premier Empire, député et conseiller d'Etat (cf. fiche à ce nom) et de Marguerite Eugénie Villiers de Lonjeau, il succède à la mort de son père, en 1844, à son titre de comte et à sa dotation. Il épouse le 11 juillet 1837 Nicole Françoise Eugénie Brenot, fille du colonel d'étét-major Brenot, née à Longvic (Côte d'or) le 7 avril 1817 et morte le 5 décembre 1840 à Dijon. Deux enfants sont nés de ce mariage : Eugéne-Théophile et Aimé-Théodore-Georges.
Licencié en droit, mais aussi naturaliste, il réside à Dijon et à Châtillon-sur-Ain (Jura) et communique dans les années 1880 à Louis Girardot (cf. fiche à ce nom) des informations de nature géologique.
Il n'a pas été retrouvé dans l'état civil de Dijon.
Il appartient à la Société d'émulation du Jura comme Société d'émulation du Jura, membre résidant dans le département (1886-1917). Cette dernière date laisse penser que son décès n'a pas été enregistré ou qu'un de ses fils a pris le relais.
Sources biographiques :
Archives nationales, BB/11/13391/4, 9546 X 3, succession au titre et à la dotation de son père (1844-45)
Louis-Abel Girardot, Jurassique inférieur jurassien, Lons-le-Saunier, Declume, 1890-1896 (recueil factice des tirés à part des articles publiés dans les Mémoires de la Société d'émulation du Jura), 897 p. Cf. p. 60 et 629.
Publications du savant :
On ne lui connaît pas de publication.
Collections :
Collection de fossiles
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 03/03/2013 - Dernière mise à jour le 28/04/2017
© copyright CTHS-La France savante.