TRILLAT Jean Joseph Auguste
14 février 1861 à Pont-de-Beauvoisin (Isère) - 2 avril 1944 à Douar-Chott (Tunisie)
Société(s)

Signature :
Biographie :
Chimiste et biologiste .

Il fit ses études au petit séminaire de Valence, puis à Genève. docteur ès sciences, chef du Laboratoire de l'Institut Pasteur, à Pans.
en 1888 Entre dans le laboratoire de Schützemberger, au Collège de France. Il y met au point, en 1899, un mode de production industrielle d'un produit proche de l'aldéhyde formique qu'il nomme formol , nom qu'il dépose, en 1892,
En 1889 Débute des travaux ayant pour but de démontrer que la puissance antiseptique du formol sur divers germes pathogènes (charbon, bacille d'Erberth, bacille de Koch) est supérieure au bichlorure de mercure, utilisé jusque là
En 1894-1908 Devient directeur scientifique de la Maison Adrian et Cie. Monte ou améliore plusieurs fabrications pour cette société pharmaceutique comme la Formine, l'Arrhénal, le chloroforme anesthésique. En 1897 Entre à la Société de Froges pour étudier les applications de l'aluminium dans les industries alimentaire.
président de l'Association des chimistes de France et des Colonies.
En 1900-1904 Entre à l'Institut Pasteur,
Chevalier de la Légion d'honneur.
Sources biographiques :
Macheboeuf (Michel), M. A. Trillat (1861-1944), Annales de l'Institut Pasteur , 75, 1947, pp. 622-623
Tréfouël (Jacques), Notice nécrologique de M. Auguste Trillat, présenté à l'Académie de Médecine
base léonore notice c-116957
Publications du savant :
Enseignement de la chimie en Allemagne , 1888
Ressources en ligne
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 21/03/2013 - Dernière mise à jour le 21/03/2013