GAUTHIER Henry Charles Philibert
24 novembre 1865 à Lons-le-Saunier (Jura) - après 1917
Société(s)
membre résidant au chef-lieu en 1897 puis membre correspondant en 1916

Biographie :
Magistrat
Fils d'Alexandre Edmond Désiré Gauthier, sous-intendant militaire, chevalier de la légion d'honneur, et de Jeanne Claude Marie Marguerite Céline Riduet (Avrigney (70), 30 juillet 1830-Lons-le-Saunier, 20 mai 1867), habitant Dijon
Il avait épousé le 16 février 1898 Jeanne Madeleine Gauthier (Lons-le-Saunier, 12 janvier 1877-Vence, 6 mars 1959), fille de Jérôme François Gauthier, avoué à Lons, et de Marguerite Jeanne Pochet, demeurent à Lons 6 rue Lafayette en 1896..
Il débute sa carrière dans la magistrature à Montbéliard, où il est nommé le 9 juin 1891. Il est ensuite nommé substitut à Gray (Haute-Saône) le 3 juin 1893 puis à Lons-le-Saunier le 4 février 1897 et enfin à Besançon le 5 novembre 1898. Il termine cette carrière comme procureur, successivement à Saint-Pons (9 octobre 1900) puis à Gray (15 avril 1902) puis à Baume-les-Dames (7 mai 1908) enfin à Orléans (16 octobre 1912) et à Fougères (Ille-et-Vilaine (3 octobre 1912).
Il est admis à la retraite le 30 octobre 1917.
Il ne figure plus sur les listes de la Société d'émulation du Jura après 1916.
La date de son décès n'a pas été retrouvée, vu sa mobilité professionnelle.
Sources biographiques :
Jean-Claude Farcy, Annuaire rétrospectif de la magistrature, XIXe-XXe siècles, en ligne
Archives municipales de Lons-le-Saunier, liste nominative de recensement, 1886.
Publications du savant :
Sans publication connue
Rédacteur(s) de la notice : Marie-France Romand, Madeleine Jeannerot, Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 01/04/2013 - Dernière mise à jour le 27/04/2017
© copyright CTHS-La France savante.