DOMS d'HAUTECOURT Frédéric , Marie Charles Frédéric
1781 à Gudmont (Haute-Marne) - 1845
Société(s)
membre résidant dans le département à la création de la Société (1818-1845)

Biographie :
Né dans une famille anoblie au début du XVIIIe siècle, il rédige pour l'éducation de son fils des fables et contes qui ne sont pas de son invention mais qui constituent un plaisant exercice de versification. Lieutenant de louveterie, il se distingue comme agronome sur sa terre de Valfin (Jura) où il est maire sous la Restauration. Il est conseiller général.
Il recueille par lettres patentes d'août 1824 le majorat et le titre de baron d'Audelange, au revenu de plus de 20 000 F. dans le canton de Rochefort (Jura) : il a en effet épousé en 1808 la fille unique d'Hippolyte Bouhelier d'Audelange (1757-1841), morte en 1819.
En 1813, il appartient à la loge "La Parfaite Egalité" (Grand Orient de Lons) dans le grade d'apprenti et comme membre non résidant dans le canton de Lons.-le-Saunier (Jura).
Son fils unique, Louis, (Dole, 14 septembre 1814-Florence, 30 juillet 1864) meurt déçu du peu de succès de ses romans.
Sources biographiques :
Claude-Isabelle BRELOT, Grands notables du Premier Empire, n° 4, Jura, Doubs, Haute-Saône, Paris, Editions du C.N.R.S., 1979, 182 p. (notice Bouhelier d'Audelange)
Archives privées, listes de la loge de Lons
Eldon Kaye, Les correspondants de Charles Weiss, p. 239-244.
Publications du savant :
Fables et contes mis en vers, Lons-le-Saunier, Gauthier, 1822, 148 p.
Quelques réflexions sur la position actuelle de la France, Joly, 1816, 31 p.
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 11/04/2013 - Dernière mise à jour le 10/03/2017
© copyright CTHS-La France savante.