BERAULD Gustave Adolphe
8 juin 1833 à Cognac (Charente-Maritime) - 13 janvier 1898 à Coganc (Charente-Maritime)
Société(s)

Biographie :
Publiciste, imprimeur.

Fils d'Alexandre Bérauld et de Madeleine Dubreuil.
Secrétaire de la sous-préfecture de Cognac de 1852 à 1862, il devint ensuite secrétaire d'Oscar Planat, député maire de Cognac (Le Dictionnaire des Charentais attribue ces fonctions à son frère, Benjamin).
En 1869-1870, il devient propriétaire de l'imprimerie et du journal L'Ere nouvelle des Charentes. En 1881, il reprend la publication du journal Cognac qui avait paru de 1862 à 1867.
Amateur de livre, collectionneur avisé, il fonde en 1890 le syndicat des patrons et des ouvriers du commerce des eaux-de-vie à qui il laissera sa bibliothèque. Il contribue à fonder la chambre de commerce de Cognac et contribue à la création du conseil des prud'hommes de la ville.
Il avait épousé en 1864 Angélique Richard.
Sources biographiques :
Dictionnaire des Charentais.
Notice nécrologique dans Bulletin des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis, 1898, pp. 100-101.
Publications du savant :
Outre des poésies, on lui doit les ouvrages suivants
Annuaire de l'arrondissement de Cognac, 1895-1896 et 1896-1897, Cognac, G. Bérauld, 1895-1896.
La France et la Prusse. Guerre de 1870-1871, histoire par l'étude des documents officiels, Cognac, G. Bérauld, 1872.
Le Dictionnaire des Charentais indique que l'Annuaire de Cognac a été rédigé par son frère mais lui attribue en revanche Les eaux de vie de Cognac, 1875 et une traduction des Sentences et maximes de Publius Syrus, 1886.
Rédacteur(s) de la notice : Pascal Even
Fiche créée le 13/04/2013 - Dernière mise à jour le 13/04/2013