ORDINAIRE Jean Jacques
27 décembre 1770 à Besançon (Doubs) - 31 juillet 1843 à Besançon (Doubs)
Société(s)
membre correspondant reçu le 25 janvier 1834
membre élu en septembre 1806 à la restauration de la société, président en 1830
membre correspondant dès la création de la Société en avril 1818

Biographie :
professeur.

Reçu avocat en Parlement en 1790 comme son père et son grand-père, il fut nommé professeur de grammaire générale à l'École centrale du Doubs en mai 1797 puis au Lycée de Besançon sous le Premier Empire (1809). Doyen de la Faculté des Lettres, où il était titulaire de la chaire de philosophie, de 1809 à 1823, il devient en 1809 le premier recteur de l'Académie de Besançon (1809-1821 puis 1834-1839); en 1821, c'est son frère Désiré qui lui succède.
Conseiller général du département du Doubs.
Maître maçon de la loge de Besançon, Sincérité et Parfaite Union (1809)
Adepte des idées de Pestalozzi, il préconise une méthode d'apprentissage mutuel de la langue latine, faisant ainsi figure de précurseur d la pédagogie moderne.
Officier de la Légion d'honneur (1839).
Il demeurait à Besançon rue Saint-Vincent (actuelle rue Mégevand).
Sources biographiques :
Louis VILLAT, Le premier recteur de l'Académie de Besançon, Jean-Jacques Ordinaire (1770-1843), Mémoires de Académie de Besançon, 1928, p. 117-152.
Publications du savant :
Méthode pour l'enseignement des langues, Paris, 1821
Livret de désinences, édité à Paris, Colas, 1823.
Nomenclature de l'Epitome historiae sacrae, mise dans un ordre conforme à la méthode pour l'enseignement des langues, 1827.


Ressources en ligne
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 15/04/2013 - Dernière mise à jour le 16/04/2013