LEROUX Jean-Baptiste
Vers 1677 - 1746
Société(s)
Membre, 1720-1746

Biographie :
Architecte.

Élève de François d'Orbay. Membre de l'Académie royale d'architecture en 1720, il était à la tête d'un des plus importants cabinets d'architecture de Paris (situé rue Neuve des-Petits-Champs), spécialisé dans les hôtels particuliers et « maisons de plaisance » pour une riche clientèle aristocratique ou de haute bourgeoisie. Il construisit selon Blondel, une infinité de jolies maisons de plaisance, qui sont encore à reconnaître. Il est vrai que cette mention très honorable est corrigée dans L'Homme du monde éclairé par les arts , où Blondel range Leroux parmi ceux de ses confrères qui n'ont su faire que des plans; en effet, les hôtels de Leroux seraient moins admirés s'ils n'avaient pas été décorés par Nicolas Pïneau.

Principales oeuvres :
1714. Maison Fradet, rue Sainte-Anne.
1720. Hôtel d'Avaray, 85 rue de Grenelle.
1725-1729. Hôtel Bourgeois de Boynes (dit aussi de Mondragon), 3 rue d'Antin.
1730-1732. Galerie de l'hôtel de Villars, 116 rue de Grenelle (détruit)
1733 et année suivantes. Agrandissement de l'hôtel de Roquelaure, 246 boulevard Saint-Germain.
1736. Transformation de l'hôtel d'Étampes, 61 rue de Varenne.
1743. Hôtel de Chantereine, rue Sainte-Anne.
Sources biographiques :
Michel Gallet, Les architectes parisiens du XVIIIe siècle , Paris, 1995, Mengès, p. 339.
Publications du savant :
pas de publications connues
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 30/04/2013 - Dernière mise à jour le 19/06/2013