COLIN Pierre François
M. ROCHE et M. VERNUS, Dictionnaire biographique du département du Jura, ouv. cit.
22 juillet 1777 à Amplepuis - 15 août 1858 à Plainoiseau
Société(s)
membre résidant dans le département dès la création (1818-1828 puis 1853), membre correspondant (1829-1852)

Biographie :
Fils d'un notaire royal à Amplepuis (Rhône), il est nommé procureur du roi à Lons-le-Saunier (Jura) en 1804. Révoqué en 1814, il est élu député sous les Cent jours. Sa carrière se poursuit ensuite selon l'évolution générale : libéral aux opinions prononcées, il est réintégré en 1818, battu aux élections de 1820 par le marquis Louis R. S. de Vaulchier (cf. fiche à ce nom), de nouveau révoqué en 1823 avant d'être nommé à Saint-Flour en 1828 et de devenir avocat général à Riom puis Dijon, où il devient procureur général (1830). Sa trajectoire culmine avec la fonction de premier président à Douai (1839) puis de conseiller à la cour de cassation (1844), jusqu'à sa retraite en 1852. Parallèlement, il est député du Jura (1831-1839) et conseiller général.
A la Société d'émulation du Jura, où il côtoie son adversaire politique la marquis de Vaulchier, il présente en 1831 un mémoire sur le reboisement des montagnes.
Officier de la Légion d'honneur (1834),
Sources biographiques :
Max ROCHE et Michel VERNUS, Dictionnaire biographique du département du Jura, Lons-le-Saunier, Ed. Art et littérature, 1996, p. 140.
Archives nationales, LH/564/74 (base LEONORE)
Publications du savant :
M. Colin (du Jura) électeur et ancien magistrat à ses concitoyens sur la situation politique dans le Jura, Gaultier-Laguionie, 18??, 8 p.
Quelques lettres d'un père, Lons-le-Saunier, Gauthier, 1844, 105 p.
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 00/00/0000 - Dernière mise à jour le 30/04/2013