POUSSEMOTTE de THIERSANVILLE , François Augustin de
vers 1733 à Brest (Finistère) - 19 mars 1759 à en mer
Société(s)
Membre adjoint de l’Académie de Marine en 1754

Biographie :
Officier de Marine.

Fils de Charles Antoine de Poussemotte de Thiersanville ( ?-1739), enseigne de vaisseau le 17 mars 1727, lieutenant de vaisseau le 1er avril 1738.
Garde de la Marine le 19 septembre 1749, enseigne de vaisseau le 17 avril 1757.
En 1752, la matricule des gardes de la Marine de Brest le décrit comme « petit, jolie figure, sujet rare par sa sagesse, son respect pour la religion. Esprit transsendant, apprenant tout, parlant bien de tout, mais avec modestie, fort geomettre, possédant bien la theorie des evolutions navalle, faisant un grand progrez dans la langue engloise. Sujet rare. »
Chef de brigade des gardes-marine du détachement de Brest le 1er novembre 1755.
Commandant la corvette de 16 canons la Calypso du 9 août au 2 octobre 1758, il participe, le 21 août 1758, au combat victorieux livré devant Morgat par son bâtiment et par la frégate de 26 canons la Thétis à deux frégates anglaises qui sont contraintes de se retirer.
Nommé au commandement de la corvette de 16 canons La Mignonne, il est mortellement blessé le 19 mars 1759 et son bâtiment est capturé au large de l’île d’Yeu à l’issue d’un combat héroïque contre le vaisseau anglais de 50 canons Isis et la frégate de 32 canons Aeolus.
Membre adjoint de l’Académie de Marine le 29 août 1754.

Sources biographiques :
Doneaud Du Plan (Alfred), Histoire de l’Académie de Marine, Paris, Berger-Levrault, 1878.
Publications du savant :
Mémoire sur la force de l’homme appliquée au cabestan, 1754.
Rédacteur(s) de la notice : Philippe Henrat
Fiche créée le 25/05/2013 - Dernière mise à jour le 22/11/2015